224


Commandez-le
Numéro
21

Exposition virtuelle et réalité augmentée : le Loewe Craft Prize passe au tout numérique

Design

Contraint de reporter d'un an sa quatrième édition du Loewe Craft Prize, et face désormais à l'impossibilité de la tenir en physique, la fondation Loewe a fait le choix du numérique pour célébrer le travail d'un artiste ou designer mettant l'artisanat au cœur de sa pratique. Le 25 mai, elle inaugurera une exposition virtuelle des 30 nouveaux finalistes du prix ainsi qu'une application pour smartphone permettant de visualiser leurs pièces en réalité augmentée, tout en dévoilant l'identité du nouveau lauréat de cette prestigieuse récompense.

  • Jiyong Lee

  • Kyeok Kim

  • Afsaneh Modiramani

  • Despo Sophocleous

  • Edu Tarín

  • Hyejeong Kim

  • Jack Doherty © Rebecca Peters

  • Joël Andrianomearisoa

  • Kohei Ukai

.

1/9

En février 2020, quatre ans après sa création par Jonathan Anderson, le Loewe Craft Prize s’apprêtait encore à dévoiler deux mois plus tard son nouveau lauréat, un artiste ou designer plaçant l’artisanat au cœur de sa pratique. Mais cela était sans compter la crise sanitaire. Face à la pandémie, la fondation Loewe a choisi de reporter l’événement au printemps 2021, profitant de cette amplitude temporelle pour espérer présenter au public les créations de ses trente nouveaux finalistes au musée des Arts Décoratifs de Paris et organiser la cérémonie de remise du prix. Le contexte rendant toujours un tel événement impossible, la maison espagnole opte finalement pour une exposition en ligne. Pour l’occasion, les pièces de la sélection 2021 seront installées dans la grande halle du musée parisien et le tout modélisé en 3D pour être visité virtuellement de façon interactive. En plus de ce tour à 360°, le Loewe Craft Prize proposera aux internautes d’amener les pièces partout à travers l’écran de leur smartphone grâce à la réalité augmentée, une technique utilisée ces derniers mois par des artistes tels que Sarah Sze ou Olafur Eliasson pour faire apparaître leurs œuvres dans tous types d’espaces appréhendés numériquement.

 

Cette année, la quatrième édition du Loewe Craft Prize balaye presque tous les continents de la planète. Avec 18 pays représentés, elle témoigne de la place du savoir-faire et des techniques traditionnelles locales dans la création contemporaine. On y retrouve notamment Joël Andrianomearisoa, artiste malgache qui représentait Madagascar dans son premier pavillon à la dernière Biennale de Venise : ici, sa sculpture murale composée de nombreuses feuilles de papier de soie noir est proposée en version réduite. Aux œuvres sélectionnées s’intègrent également une collection de vase en bois et en verre, soufflé à l’aide de la technique du filigrano par le Danois Tobias Møhl, ainsi que l’écran de verre de l’Australienne Jessica Loughlin, dont les teintes chaudes et froides varient en fonction de la lumière du jour. Le 25 mai, l’exposition virtuelle ouvrira ses portes en même temps que le Loewe Craft Prize dévoilera son cinquième lauréat, départagé par un jury composé de Jonathan Anderson, directeur artistique de la maison Loewe, et des personnalités éminentes du monde du design, à l’instar du directeur du MAD Olivier Gabet, de la designer Patricia Urquiola ou encore de l’artiste Genta Ishizuka, troisième lauréat du Loewe Craft Prize. L’heureux élu remportera la somme de 50 000 euros.

 

Ouverture de l'exposition virtuelle du 4e Loewe Craft Prize le 25 mai prochain sur www.loewecraftprize.com

 

 

Découvrez la liste complètes des 30 finalistes de l’édition 2020 :

 

Afsaneh Modiramani (Iran) 

Anthony Marsh (United States) 

Bodil Manz (Denmark)

Carla Garcia Durlan (Spain) 

Darshana Raja (Kenya) 

David Corvalán (Chile)

Despo Sophocleous (Canada)

Edu Tarín (Germany)

Fanglu Lin (China)

Hyejeong Kim (Republic of Korea) 

Jack Doherty (Ireland)

Jess Tolbert (United States)

Jessica Loughlin (Australia)

Jiyong Lee (United States)

Joël Andrianomearisoa (Madagascar) 

Kevin Grey (United Kingdom)

Kohei Ukai (Japan)

Kyeok Kim (Republic of Korea)

Marc Ricourt (France)

Naama Haneman (Israel)

Peter Bauhuis (Germany)

Sukkeun Kang (Republic of Korea) 

Sungho Cho (Republic of Korea) 

Sungyoul Park (Republic of Korea) 

Takayuki Sakiyama (Japan)

Tobias Møhl (Denmark)

Veronika Beckh (Germany)

Waqas Khan (Pakistan)

Xavier Toubes (Spain)

Yang Gao (China)