224


Commandez-le
Numéro
08

La foire du PAD se réinvente en ligne

Design

Suite à l'annulation de ces dernières éditions londonienne et parisienne, la foire internationale d'art et de design du PAD a inauguré le 18 novembre dernier sa première plateforme en ligne. Reprenant la technologie du site Tagwalk, celle-ci répertorie les pièces de 78 galeries participantes, mises à jour tous les mois.

1/8

Si l’année 2020 a su prouver une chose au monde de la culture, c’est bien l’importance du digital. Entre annulations et reports successifs, les programmations d’événements et manifestations physiques telles que les salons, expositions et foires sont devenues, à l’ère de la Covid-19, plus instables que jamais. Le PAD en a particulièrement fait les frais : après un report de sa 24e édition parisienne à la semaine de la FIAC en octobre, la foire internationale d’art et de design a dû finalement se résoudre à son annulation, de même pour son édition londonienne. À une période toujours très imprévisible, les organisateurs de ce rendez-vous incontournable de la création contemporaine ont donc fait le choix d’investir dans le virtuel en lançant leur première plateforme d’exposition et de vente en ligne.

 

Afin d'optimiser son succès, une nouvelle plateforme virtuelle doit savoir amener une valeur ajoutée à l'expérience physique. Le PAD l'a compris : en vue de faciliter la circulation digitale parmi les galeries, la foire a repris la technologie du moteur de recherche Tagwalk, site pensé pour les stylistes, journalistes et autres chasseurs de tendances permettant de parcourir et retrouver les vêtements par saisons, catégories et autres nombreux critères. Tout comme ce dernier, la plateforme du PAD propose ainsi des pièces par rangées de six et invite à scroller vers le bas pour découvrir les suivantes. Chaque création exposée est répertoriée par galeries, édition et catégorie mais peut également, comme sur Tagwalk, être retrouvée à l’aide de mots clés. Autre nouveauté : au lieu de proposer ses pièces entre deux dates définies, comme l’ont choisi de nombreuses foires cette année, le site sera consultable en permanence et régulièrement mis à jour par le PAD. Tous les mois, chaque galerie partenaire ajoutera cinq nouvelles pièces à sa sélection, que l'on découvrira accompagnées de plusieurs visuels, de toutes leurs informations techniques ainsi que les contacts et renseignements sur la galerie. Pour l’utilisateur, il sera possible de regrouper chaque création qui l’intéresse dans une requête globale, et contacter les vendeurs par la suite.

 

Enthousiastes, les galeries se sont montrées très intéressées par ce projet inédit du PAD. Elles sont en tout 78 à exposer depuis le 18 novembre dernier sur la version en ligne de la foire, au nombre de 25 pièces chacune. On y retrouve de grandes habituées de la foire telles que Carpenters Workshop Gallery, Laffanour Galerie Downtown ou encore Alain Marcelpoil, mais également de plus jeunes projets à l’instar de la Dimore Gallery et Mayaro.

 

 

Découvrez le nouveau site du PAD ici.