832

PAD Paris : les onze pièces design à ne pas manquer

 

Alors que s’ouvre le salon PAD à Paris, notre rédacteur design Yves Mirande a sélectionné onze pièces essentielles de ce rendez-vous incontournable du design.

Retrouvez notre interview de Patrick Perrin, fondateur du PAD Paris.

 

PAD Paris Art - Design

au jardin des Tuileries, entrée 234, rue de Rivoli, Paris Ier,

du 31 mars au 3 avril.

  • “Architecture” (2016) d’Éric de Dormaël. Laiton et LED. Galerie Negropontes. 1/11
  • “Désordre ancien” (2015) de Stéphane Mouflette. Laiton, acier, sapin, panneaux de fibre, résine, béton et velours. Galerie Armel Soyer. 2/11
  • “Scottsdale” (2016) pièce murale de Pleunie Byink. Caoutchouc, couverture de survie et pigments. ToolsGalerie. 3/11
  • “Blue Wall Loop” (2016) de Merete Rasmussen. Grès. 4/11
  • “Bright Rays” (2015) de Fabien Cappello. Métal perforé et verre. Galerie Torri. 5/11
  • “Sans titre” (2016) de Clémence Seilles. Mousse polyvinyle. Galerie Torri. 6/11
  • Trio de guéridons “Nénuphar” (2016) d’Hervé Langlais. Laque et laiton. Galerie Negropontes. 7/11
  • “Credenza” (2015), commode de la galerie Chahan et de Peter Lane. Chêne creusé, bronze et céramique. Galerie Chahan. 8/11
  • “Miroirs #1 et #2” (2016) de Denis Milovanov. Chêne massif desséché, finition bain d’huile de lin. Galerie Armel Soyer. 9/11
  • “Xiangsheng II Side Table” et “Xiangsheng II Console” (2016) de Design MVW. Bronze oxydé et borssé. Galerie BSL. 10/11
  • “Dedal” (1955) de Mathieu Mategot. Métal laqué noir. Galerie Matthieu Richard. 11/11
Pourquoi faut-il aller voir l’exposition consacrée à Gio Ponti au musée des Arts décoratifs ?
888

Pourquoi faut-il aller voir l’exposition consacrée à Gio Ponti au musée des Arts décoratifs ?

Design Surnommé “Le Corbusier italien”, l’architecte-designer Gio Ponti (1891-1979) investit le musée des Arts décoratifs pour une première rétrospective en France retraçant six décennies de carrière à travers plus de 400 pièces, dont certaines inédites, magistralement mises en lumière par l’architecte français et académicien Jean-Michel Wilmotte, à l’origine du nouveau Lutetia. À découvrir sans plus attendre jusqu’au 10 février 2019. Surnommé “Le Corbusier italien”, l’architecte-designer Gio Ponti (1891-1979) investit le musée des Arts décoratifs pour une première rétrospective en France retraçant six décennies de carrière à travers plus de 400 pièces, dont certaines inédites, magistralement mises en lumière par l’architecte français et académicien Jean-Michel Wilmotte, à l’origine du nouveau Lutetia. À découvrir sans plus attendre jusqu’au 10 février 2019.

Christofle et Karl Lagerfeld signent le set de couverts “Mood”
978

Christofle et Karl Lagerfeld signent le set de couverts “Mood”

Design En prise avec les plus infimes vibrations du monde contemporain, l’iconique Karl Lagerfeld a prêté son regard à la maison d’orfèvrerie Christofle pour cosigner deux versions de son célèbre Mood, proposées en édition limitée et numérotée. En prise avec les plus infimes vibrations du monde contemporain, l’iconique Karl Lagerfeld a prêté son regard à la maison d’orfèvrerie Christofle pour cosigner deux versions de son célèbre Mood, proposées en édition limitée et numérotée.

L’expo bijoux de l’automne : les 500 bagues d’homme de la collection Yves Gastou
874

L’expo bijoux de l’automne : les 500 bagues d’homme de la collection Yves Gastou

Bijoux Objet souvent occulté, le bijou d’homme révèle dans l’exposition Bagues d’homme à l’École des arts joailliers. Jusqu’au 30 novembre, cette institution soutenue depuis 2012 par la Maison Van Cleef & Arpels pour démocratiser la joaillerie auprès du grand public réunit 500 modèles collectionnés par le galeriste Yves Gastou au fil de sa vie. Objet souvent occulté, le bijou d’homme révèle dans l’exposition Bagues d’homme à l’École des arts joailliers. Jusqu’au 30 novembre, cette institution soutenue depuis 2012 par la Maison Van Cleef & Arpels pour démocratiser la joaillerie auprès du grand public réunit 500 modèles collectionnés par le galeriste Yves Gastou au fil de sa vie.

PAD London : zoom sur 4 galeries de design incontournables à Londres
876

PAD London : zoom sur 4 galeries de design incontournables à Londres

Design Chaque automne, le salon d’art et de design PAD London invite les amateurs d’objets d’exception à s’émerveiller devant les pièces présentées par les galeristes exposants. Numéro vous livre sa sélection. Chaque automne, le salon d’art et de design PAD London invite les amateurs d’objets d’exception à s’émerveiller devant les pièces présentées par les galeristes exposants. Numéro vous livre sa sélection.

Mur sculpté à la tronçonneuse et palais métissé : le meilleur du design vu au Pad London
543

Mur sculpté à la tronçonneuse et palais métissé : le meilleur du design vu au Pad London

Design PAD London, le salon de l'art et du design, ouvre ses portes jusqu’au dimanche 7 octobre à Londres. Au programme : 68 exposants, dont les incontournables galeries de design Fumi, Kreo ou Maria Wettergren. Et comme chaque année, son jury de professionnels a décerné ses prix dont celui du meilleur stand et de la meilleure pièce contemporaine. Décryptage. PAD London, le salon de l'art et du design, ouvre ses portes jusqu’au dimanche 7 octobre à Londres. Au programme : 68 exposants, dont les incontournables galeries de design Fumi, Kreo ou Maria Wettergren. Et comme chaque année, son jury de professionnels a décerné ses prix dont celui du meilleur stand et de la meilleure pièce contemporaine. Décryptage.

Le Badaboum donne carte blanche à HAïKU pour fêter ses 5 ans
826

Le Badaboum donne carte blanche à HAïKU pour fêter ses 5 ans

Soirées Le club du XIe arrondissement de Paris a cinq ans. Pour l’occasion, le Badaboum s’offre un ravalement de façade et une cure de jouvence prématurée grâce à l’agence artistique HAïKU.  Le club du XIe arrondissement de Paris a cinq ans. Pour l’occasion, le Badaboum s’offre un ravalement de façade et une cure de jouvence prématurée grâce à l’agence artistique HAïKU.