Advertising
801

Virgil Abloh nous parle de sa première collection de mobilier design The Framing Collection

 

Directeur de création de Kanye West, DJ, designer d’Off-White… Virgil Abloh a également conçu une ligne de mobilier dont la première collection, The Framing Collection, pose les bases d’un vocabulaire personnel. Rencontre avec un homme multicarte.

Virigil Abloh, photographié par Justin Ridler.

Table basse en marbre et structure en maillage métallique.

Numéro : Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer une ligne de mobilier ?

Virgil Abloh : La mode est une création jetable. Le processus est totalement différent de celui de l’art, qui consiste à se projeter dans une logique pérenne, en développant une réflexion beaucoup plus poussée. Or j’ai étudié l’architecture, et je considère que mon travail relève de cette discipline. Je ne suis pas en train de dire que je conçois le vêtement comme une architecture dialoguant avec le corps, ce qui serait un peu candide. Je parle plutôt de la construction de ma marque. Je parle du processus mental dont découle Off-White : pourquoi la marque existe-t-elle ? Quelles notions remet-elle en question ? Que représente-t-elle ? C’est avec ces questions en tête que je conçois des vêtements. Le projet de construction nourrit également le défilé, le site Internet, toute la communication de ma marque, son éthique. Les meubles, qui sont censés me survivre, s’inscrivent naturellement dans ce projet. 

 

 

 

On retrouve dans votre première collection de mobilier intitulée The Framing Collection, le maillage métallique et le motif de grilles qui est présent dans vos vêtements. Est-il essentiel pour vous de jeter des ponts ou de générer un dialogue entre vos créations?

La grille est effectivement un motif central pour moi, qui s’inspire de l’architecture de Mies van der Rohe : la distribution rationnelle du poids d’un bâtiment du sol au toit, dessine ce motif. L’idée de montrer la structure, plutôt que de la cacher, est aussi essentielle chez Mies van der Rohe. Et lors de mes études à l’Illinois Institute of Technology, l’enseignement s’inspirait des principes du Bauhaus : le cursus comportait des cours de typographie, de communication visuelle, de philosophie… Je m’identifie beaucoup à cette vision transdisciplinaire. La façon dont j’utilise le graphisme et les typographies dans mes collections de vêtements s’appuie sur cette réflexion, que j’applique dans le contexte du branding contemporain. Off-White est un système doté de sa propre structure, de sa propre logique, d’où dérivent toutes mes créations, qu’il s’agisse d’un tee-shirt, d’une chaise ou d’une musique. 

Fauteuil en maillage métallique.

Où réalisez-vous vos pièces de mobilier, et où sont-elles vendues ?

Elles sont produites en Italie. La maille métallique, les parties en marbre nécessitent un dialogue constant avec mes fabricants pour les pousser à renouveler leur technique, en mêlant production mécanisée et interventions de la main. La ligne comporte deux parties distinctes : une partie est déjà disponible sur commande. La seconde partie est constituée d’une édition limitée de pièces collector plus artistiques, que je dévoilerai dans des galeries un peu partout dans le monde. Cette exposition itinérante est prévue pour fin 2016, début 2017.

 

www.off---white.com

 

Retrouvez l’article sur la collection printemps-été d’Off-White.

Retrouvez les backstages du défilé Off/White automne-hiver 2016-2017.

 

Propos recueillis par Delphine Roche.

L’artiste Genta Ishizuka remporte le Loewe Craft Prize
890

L’artiste Genta Ishizuka remporte le Loewe Craft Prize

Design Lauréat du prix organisé par la Fondation Loewe – parmi 29 finalistes –, le laqueur japonais Genta Ishizuka délivre une oeuvre qui témoigne de la foncière contemporanéité des techniques ancestrales. Lauréat du prix organisé par la Fondation Loewe – parmi 29 finalistes –, le laqueur japonais Genta Ishizuka délivre une oeuvre qui témoigne de la foncière contemporanéité des techniques ancestrales.

Quand le textile devient œuvre d'art : Hella Jongerius à Lafayette Anticipations
890

Quand le textile devient œuvre d'art : Hella Jongerius à Lafayette Anticipations

Design Pour sa nouvelle exposition à la fondation Lafayette Anticipations, Hella Jongerius nous invite au cœur de sa production de textile. Pendant tout l’été, la Néerlandaise et son équipe transforment l’ensemble du bâtiment en atelier de création, rythmé par l’usage de trois métiers à tisser inédits. Pour sa nouvelle exposition à la fondation Lafayette Anticipations, Hella Jongerius nous invite au cœur de sa production de textile. Pendant tout l’été, la Néerlandaise et son équipe transforment l’ensemble du bâtiment en atelier de création, rythmé par l’usage de trois métiers à tisser inédits.

Advertising
Formafantasma, le duo qui réinvente le design
887

Formafantasma, le duo qui réinvente le design

Design Avec son exposition Jeunes Artistes en Europe, La Fondation Cartier propose un panorama réjouissant et vivifiant de la jeune création. Numéro art a rencontré Simone Farresin, de l’agence de design Formafantasma, qu’il a fondée à Amsterdam il y a dix ans avec son compatriote Andrea Trimarchi, italien lui aussi.   Avec son exposition Jeunes Artistes en Europe, La Fondation Cartier propose un panorama réjouissant et vivifiant de la jeune création. Numéro art a rencontré Simone Farresin, de l’agence de design Formafantasma, qu’il a fondée à Amsterdam il y a dix ans avec son compatriote Andrea Trimarchi, italien lui aussi.  

À Venise, découvrez la rêverie céleste des Verhoeven Twins et Piaget
890

À Venise, découvrez la rêverie céleste des Verhoeven Twins et Piaget

Design Durant toute la Biennale de Venise, la Carpenters Workshop Gallery investit la galerie Giorgio Franchetti alla Ca’ d’Oro avec son exposition Dysfunctional. L’occasion d’y découvrir la nouvelle œuvre Moments of Happiness, réalisée par les Verhoeven Twins avec la maison Piaget. Durant toute la Biennale de Venise, la Carpenters Workshop Gallery investit la galerie Giorgio Franchetti alla Ca’ d’Oro avec son exposition Dysfunctional. L’occasion d’y découvrir la nouvelle œuvre Moments of Happiness, réalisée par les Verhoeven Twins avec la maison Piaget.

Hogan dévoile une collection de sneakers inspirée par Los Angeles
776

Hogan dévoile une collection de sneakers inspirée par Los Angeles

Mode La maison italienne Hogan dévoile deux modèles de sneaker aux couleurs néon inspirées par l'esthétique pop et fun du Los Angeles des années 80. La maison italienne Hogan dévoile deux modèles de sneaker aux couleurs néon inspirées par l'esthétique pop et fun du Los Angeles des années 80.

À Milan, Dimore Studio bouleverse Dior Maison
567

À Milan, Dimore Studio bouleverse Dior Maison

Design À l’occasion du Salon du meuble à Milan, Dior Maison présentait en avant-première la collection unique imaginée par le nouveau duo star du design Dimore Studio. Ce premier pas réussi dans le monde du design est l'occasion pour la maison de l'avenue Montaigne de réinventer son style grâce à la création d'avant-garde. À l’occasion du Salon du meuble à Milan, Dior Maison présentait en avant-première la collection unique imaginée par le nouveau duo star du design Dimore Studio. Ce premier pas réussi dans le monde du design est l'occasion pour la maison de l'avenue Montaigne de réinventer son style grâce à la création d'avant-garde.



Advertising