158

Les fascinants pavillons de verre de l'artiste américain Dan Graham

 

L'artiste mythique de l'art conceptuel Dan Graham présente cet été ses pavillons de verre au MAMO, centre d'art de la Cité radieuse, à Marseille.

158

Le MAMO, centre d’art de la Cité radieuse, à Marseille, accueille sur son toit les fascinants pavillons de verre de l’artiste américain. Entre jeux de miroirs et de transparence, ces œuvres interrogent notre perception du monde.

Dan Graham est une figure mythique. L’une des rares de l’art contemporain des années 60 et 70 à toujours être en activité. Et pour le meilleur. Si l’on qualifie son art de conceptuel, il n’a rien de rebutant ou de compliqué (ce qui n’empêche pas la profondeur et l’intelligence). Il serait même d’une simplicité enfantine, un art à hauteur d’enfant. “Je souhaite que mes œuvres installées cet été sur le toit de la Cité radieuse [ouvrage iconique de Le Corbusier] à Marseille soient avant tout un terrain de jeu pour les bambins”, nous assure l’artiste. 

 

Sur ce toit, le spectateur découvrira ses fameuses installations-miroirs, de petits pavillons constitués de verre transparent ou de glaces sans tain qui s’imposent aujourd’hui comme les œuvres les plus iconiques de l’artiste américain. Dans ces espaces, courbes ou géométriques, le public déambule, pénètre ou observe un lieu fascinant  où il doit faire face à sa propre image (face au miroir) ou à la rencontre de l’autre (cet autre visiteur qui apparaît derrière  la vitre et qui, lui aussi, le regarde). “Mon travail part d’une idée simple, s’amuse Dan Graham, celle du rapport au monde qui s’établit dans l’enfance : regarder le monde, prendre conscience de soi, avoir conscience des autres… J’invite le spectateur à redécouvrir cette expérience.

 

 

 Retrouvez cet article dans son intégralité accompagné de la visite de l'atelier de Dan Graham à New York dans le Numéro 165 en kiosque le 23 juillet. 

→ Abonnez-vous au magazine Numéro
→ Abonnez-vous à l'application iPad Numéro

 

 

Observatory/Playground de Dan Graham au MAMO Audi talents awards de la Cité radieuse (Marseille). Jusqu’au 20 septembre. http://mamo.fr

 

 

Par Thibaut Wychowanok 

 

Photos Sébastien Veronesse, courtesy Dan Graham / Galerie Marian Goodman 

Que peut-on voir à la nouvelle Fondation de la photo Henri Cartier-Bresson ?
850

Que peut-on voir à la nouvelle Fondation de la photo Henri Cartier-Bresson ?

Exposition La Fondation Henri Cartier-Bresson fait peau neuve en plein cœur du marais (Paris IIIe). Pour inaugurer ce nouvel espace, les œuvres de la photographe Martine Franck investissent le lieu.  La Fondation Henri Cartier-Bresson fait peau neuve en plein cœur du marais (Paris IIIe). Pour inaugurer ce nouvel espace, les œuvres de la photographe Martine Franck investissent le lieu. 

Au musée Salvatore Ferragamo : comment l’Italie a influencé Hollywood ?
850

Au musée Salvatore Ferragamo : comment l’Italie a influencé Hollywood ?

Art Au sein de son musée florentin, la maison Salvatore Ferragamo célèbre les années californiennes de son fondateur. L’occasion de mettre en lumière l’influence exercée par l’Italie sur le Hollywood des années 20. Au sein de son musée florentin, la maison Salvatore Ferragamo célèbre les années californiennes de son fondateur. L’occasion de mettre en lumière l’influence exercée par l’Italie sur le Hollywood des années 20.

Pharrell Williams, Juliette Armanet et Lou Doillon pleurent Souris, le chat de Sophie Calle
850

Pharrell Williams, Juliette Armanet et Lou Doillon pleurent Souris, le chat de Sophie Calle

Musique Célèbre pour son exploration du thème de l’intime, l’artiste contemporaine Sophie Calle a réuni un panel de célébrités pour sa compilation musicale inédite intitulée Souris Calle, hommage à son chat Souris, décédé en 2014. Célèbre pour son exploration du thème de l’intime, l’artiste contemporaine Sophie Calle a réuni un panel de célébrités pour sa compilation musicale inédite intitulée Souris Calle, hommage à son chat Souris, décédé en 2014.

Comment Yves Saint Laurent fantasme l'Asie
873

Comment Yves Saint Laurent fantasme l'Asie

Mode Pour sa première exposition temporaire, le musée Yves Saint Laurent à Paris présente cinquante modèles haute couture dessinés de la main d'Yves Saint Laurent et inspirés par l'Asie, livrant sa vision fantasmée d’un territoire qui lui est inconnu, bien que cette région ait influencé bon nombre de ses collections et même son plus célèbre parfum, Opium.   Pour sa première exposition temporaire, le musée Yves Saint Laurent à Paris présente cinquante modèles haute couture dessinés de la main d'Yves Saint Laurent et inspirés par l'Asie, livrant sa vision fantasmée d’un territoire qui lui est inconnu, bien que cette région ait influencé bon nombre de ses collections et même son plus célèbre parfum, Opium.  

Les vêtements tableaux de Viktor & Rolf s’exposent à Rotterdam
895

Les vêtements tableaux de Viktor & Rolf s’exposent à Rotterdam

Mode À l’occasion de ses 25 ans, la maison néerlandaise Viktor & Rolf  expose ses créations les plus emblématiques au Kunsthal de Rotterdam. À découvrir jusqu’au 30 septembre. À l’occasion de ses 25 ans, la maison néerlandaise Viktor & Rolf  expose ses créations les plus emblématiques au Kunsthal de Rotterdam. À découvrir jusqu’au 30 septembre.

Portfolio : le Japon cyberpunk de Maxime Passadore
123

Portfolio : le Japon cyberpunk de Maxime Passadore

Photographie Transformant les paysages japonais en univers dystopique grâce à l'art digital, Maxime Passadore expose ses photographies au sein de l'espace Lapaix à Paris. Transformant les paysages japonais en univers dystopique grâce à l'art digital, Maxime Passadore expose ses photographies au sein de l'espace Lapaix à Paris.