Advertising
607

L’art chinois s’invite à la Fondation Louis Vuitton

 

La Fondation Louis Vuitton célèbre l’art contemporain chinois à travers deux expositions : “La Collection, un choix d’œuvres chinoises”, et “Bentu, des artistes chinois dans la turbulence des mutations”.

Par Clara Bianca

Long Island Buddha (2010-2011) de Zhang Huan.

 

 

La Fondation Louis Vuitton célèbre l’art contemporain chinois à travers deux expositions. Onze artistes sont ainsi présentés dans La Collection, un choix d’œuvres chinoises, et douze autres sont réunis autour de la vaste question de l’identité et la notion de “terre natale” (bentu) dans une seconde exposition : Bentu, des artistes chinois dans la turbulence des mutations. L’événement permet de faire le point sur l’art chinois contemporain qui, malgré la censure, gagne en autonomie et en maturité.

 

La première manifestation, La Collection, met l’accent sur la nouvelle identité chinoise, à travers des œuvres d’artistes dont la notoriété s’est établie en Chine comme en Europe ces dernières années. La seconde manifestation, Bentu, se penche sur la relation entre le passé et le présent en exploitant un large éventail de techniques et d’outils issus aussi bien des traditions et cultures locales que des technologies les plus pointues – n’hésitant pas à les associer ou à les confronter.

 

Ces deux expositions révèlent les complexités d’une société chinoise en mutation permanente sur le plan économique et écologique, examinent la relation double entre la ville et la campagne, tout en posant l’importante question de l’identité chinoise actuelle. Édifiant.

 

 

Bentu, du mercredi 27 janvier au lundi 2 mai, 

La Collection, du mercredi 27 janvier au lundi 29 août, 

Fondation Louis Vuitton
8, avenue du Mahatma-Gandhi, bois de Boulogne, Paris XVIe.

 

 

My Ideal de Zhang Xiaogang.

New (2014) de Xu Zhen.

L’Arc de Saint-Gilles (2015) de Huang Yong Ping. 

The Dusk of Teheran de Tao Hui.

Ten Thousand Waves (2010) d’Isaac Julien.

National Day de Zhang Huan.

Cooking a Dream, pièce inspirée d’un roman de Shen Jiji, réalisation Huang Ying.

Currency Wars (2015) de Xu Qu.

Untitled (2015) de Liu Wei.

From Happiness to Whatever (2015) de Liu Shiyuan.

Œuvres de Liu Xiaodong (2010).

The Woman in Front of the Camera (2015), de Hu Xiangqian.

Txema Yeste, du photoreportage aux campagnes de mode
866

Txema Yeste, du photoreportage aux campagnes de mode

Photographie Jusqu’au 2 novembre à la galerie new-yorkaise Staley-Wise, le photographe espagnol Txema Yeste, fidèle collaborateur de Numéro, présente pour la première fois “Crossroads”, un ensemble de ses plus beaux clichés de mode. Jusqu’au 2 novembre à la galerie new-yorkaise Staley-Wise, le photographe espagnol Txema Yeste, fidèle collaborateur de Numéro, présente pour la première fois “Crossroads”, un ensemble de ses plus beaux clichés de mode.

Comment la notion de genre a explosé les codes de la mode
879

Comment la notion de genre a explosé les codes de la mode

Mode Marlène Dietrich, David Bowie, Jaden Smith, Janelle Monáe… des hommes en robe et des femmes en pantalon. Jusqu’au 25 août 2019, l’exposition Gender Bending Fashion, au musée des Beaux-Arts de Boston, revient sur l’explosion du genre dans le milieu de la mode Marlène Dietrich, David Bowie, Jaden Smith, Janelle Monáe… des hommes en robe et des femmes en pantalon. Jusqu’au 25 août 2019, l’exposition Gender Bending Fashion, au musée des Beaux-Arts de Boston, revient sur l’explosion du genre dans le milieu de la mode

Advertising
Rick Owens x Tommy Cash: la collaboration la plus subversive de l’année?
877

Rick Owens x Tommy Cash: la collaboration la plus subversive de l’année?

Art Les univers artistiques du créateur subversif Rick Owens et du rappeur trash Tommy Cash se rencontrent une nouvelle fois à l’occasion de l’exposition “The Pure and the Damned” au musée Kumu Art à Tallinn, en Estonie. Les univers artistiques du créateur subversif Rick Owens et du rappeur trash Tommy Cash se rencontrent une nouvelle fois à l’occasion de l’exposition “The Pure and the Damned” au musée Kumu Art à Tallinn, en Estonie.

Le photographe Alex Majoli nous attire dans les profondeurs du réel
810

Le photographe Alex Majoli nous attire dans les profondeurs du réel

Photographie Jusqu’au 28 avril prochain, le BAL consacre une exposition au photographe italien Alex Majoli et présente des images inédites de sa série “Scene”. L'occasion de découvrir le travail d'un artiste imprégné des crises de notre époque. Jusqu’au 28 avril prochain, le BAL consacre une exposition au photographe italien Alex Majoli et présente des images inédites de sa série “Scene”. L'occasion de découvrir le travail d'un artiste imprégné des crises de notre époque.

Le Bon Marché se transforme en immense laboratoire
850

Le Bon Marché se transforme en immense laboratoire

Exposition Du 23 février au 22 avril prochain, l’exposition “Geek mais Chic” envahit le Bon Marché Rive Gauche. Une expérience technologique fastueuse aux côtés des plus grands labels de mode. Du 23 février au 22 avril prochain, l’exposition “Geek mais Chic” envahit le Bon Marché Rive Gauche. Une expérience technologique fastueuse aux côtés des plus grands labels de mode.