683

Portfolio : l’exposition obsédée par la ligne de la Galerie des Galeries

 

“All Over”, la frénésie des rayures de la Galerie des Galeries envahit les Galeries Lafayette.

Slow Motion (2015) de PHILIPPE DECRAUZAT.

Acrylique sur toile.

Photo : David Gagnebin-de Bons. Courtesy de l’artiste et Praz-Delavallade, Paris/Bruxelles.

 

 

La Galerie des Galeries accueille All Over, une exposition imaginée par Samuel Gross, avec les artistes John M Armleder, Domenico Battista, Francis Baudevin, Lisa Beck, Sylvain Croci-Torti, Stéphane Dafflon, Ian Davenport, Philippe Decrauzat, Émilie Ding, Sylvie Fleury, Frédéric Gabioud, Liam Gillick, Lena Hilton, Vera Molnár, Olivier Mosset, Hans-Walter Müller, Mai-Thu Perret, Jean-Michel Sanejouand et Michael Scott.

Jouant sur un effet de saturation, l’exposition rassemble des œuvres ayant pour motifs des rayures verticales — thème récurrent dans l’histoire de l’art et de la mode.

Accrochées sur une peinture murale de John M Armleder, les œuvres abstraites s’accumulent et se répondent.

L’exposition plonge le visiteur au sein d’un espace composé uniquement de couleurs et de formes qui rappellent le pop art, créant ainsi un rythme et une vibration. 

Raffiné et rafraîchissant. 

Sans titre (carambar) [2013] de FRANCIS BAUDEVIN.

Acrylique sur mur.

Photo : Blaise Adilon. Courtesy de l’artiste et Art Concept, Paris.

 

AST117 (2008) de STÉPHANE DAFFLON.

Acrylique sur toile (châssis en aluminium).

Photo : Marc Domage. Courtesy de l'artiste et Air de Paris.

 

Receiving (2008) de LIAM GILLICK.

Pièce murale, vingt éléments, aluminium peint.

Photo : Marc Domage. Courtesy de l’artiste et Air de Paris.

 

Puddle Painting: Swedish Blue (2009) d’IAN DAVENPORT.

Peinture acrylique sur aluminium.

Courtesy Waddington Custot Galleries et galerie Xippas.

Free Buren (2012) de SYLVIE FLEURY.

Acrylique sur toile.

Courtesy de l’artiste.

Viva duets (2013) de DOMENICO BATTISTA.

Acrylique sur toile.

Courtesy de l’artiste et galerie Frank Pagès, Genève.

 

 

 

 

Exposition “AllOver” de la Galerie des Galeries, du 24 février au 14 mai. 

Premier étage des Galeries Lafayette, 40, boulevard Haussmann, Paris IXe.

 

 

Que peut-on voir à la nouvelle Fondation de la photo Henri Cartier-Bresson ?
850

Que peut-on voir à la nouvelle Fondation de la photo Henri Cartier-Bresson ?

Exposition La Fondation Henri Cartier-Bresson fait peau neuve en plein cœur du marais (Paris IIIe). Pour inaugurer ce nouvel espace, les œuvres de la photographe Martine Franck investissent le lieu.  La Fondation Henri Cartier-Bresson fait peau neuve en plein cœur du marais (Paris IIIe). Pour inaugurer ce nouvel espace, les œuvres de la photographe Martine Franck investissent le lieu. 

Au musée Salvatore Ferragamo : comment l’Italie a influencé Hollywood ?
850

Au musée Salvatore Ferragamo : comment l’Italie a influencé Hollywood ?

Art Au sein de son musée florentin, la maison Salvatore Ferragamo célèbre les années californiennes de son fondateur. L’occasion de mettre en lumière l’influence exercée par l’Italie sur le Hollywood des années 20. Au sein de son musée florentin, la maison Salvatore Ferragamo célèbre les années californiennes de son fondateur. L’occasion de mettre en lumière l’influence exercée par l’Italie sur le Hollywood des années 20.

Pharrell Williams, Juliette Armanet et Lou Doillon pleurent Souris, le chat de Sophie Calle
850

Pharrell Williams, Juliette Armanet et Lou Doillon pleurent Souris, le chat de Sophie Calle

Musique Célèbre pour son exploration du thème de l’intime, l’artiste contemporaine Sophie Calle a réuni un panel de célébrités pour sa compilation musicale inédite intitulée Souris Calle, hommage à son chat Souris, décédé en 2014. Célèbre pour son exploration du thème de l’intime, l’artiste contemporaine Sophie Calle a réuni un panel de célébrités pour sa compilation musicale inédite intitulée Souris Calle, hommage à son chat Souris, décédé en 2014.

Comment Yves Saint Laurent fantasme l'Asie
873

Comment Yves Saint Laurent fantasme l'Asie

Mode Pour sa première exposition temporaire, le musée Yves Saint Laurent à Paris présente cinquante modèles haute couture dessinés de la main d'Yves Saint Laurent et inspirés par l'Asie, livrant sa vision fantasmée d’un territoire qui lui est inconnu, bien que cette région ait influencé bon nombre de ses collections et même son plus célèbre parfum, Opium.   Pour sa première exposition temporaire, le musée Yves Saint Laurent à Paris présente cinquante modèles haute couture dessinés de la main d'Yves Saint Laurent et inspirés par l'Asie, livrant sa vision fantasmée d’un territoire qui lui est inconnu, bien que cette région ait influencé bon nombre de ses collections et même son plus célèbre parfum, Opium.  

Les vêtements tableaux de Viktor & Rolf s’exposent à Rotterdam
895

Les vêtements tableaux de Viktor & Rolf s’exposent à Rotterdam

Mode À l’occasion de ses 25 ans, la maison néerlandaise Viktor & Rolf  expose ses créations les plus emblématiques au Kunsthal de Rotterdam. À découvrir jusqu’au 30 septembre. À l’occasion de ses 25 ans, la maison néerlandaise Viktor & Rolf  expose ses créations les plus emblématiques au Kunsthal de Rotterdam. À découvrir jusqu’au 30 septembre.

Portfolio : le Japon cyberpunk de Maxime Passadore
123

Portfolio : le Japon cyberpunk de Maxime Passadore

Photographie Transformant les paysages japonais en univers dystopique grâce à l'art digital, Maxime Passadore expose ses photographies au sein de l'espace Lapaix à Paris. Transformant les paysages japonais en univers dystopique grâce à l'art digital, Maxime Passadore expose ses photographies au sein de l'espace Lapaix à Paris.