92

Les légendes américaines du cabaret se dévoilent à la galerie LO/A

 

Dans le cadre de sa thématique autour du genre, LO/A prolonge jusqu’au 6 juin, à Paris, l'exposition "Legends", un hommage rendu aux pionnières du strip-tease américain par la photographe Marie Baronnet.

 

Marie Baronnet ravive avec brio la malice burlesque de ces femmes à la gloire oubliée dans une série de clichés, réunis dans son ouvrage Legends et présentés à la galerie LO/A à Paris.

Aujourd’hui âgées de 60 à 75 ans, ces légendes vivantes du strip-tease posent dans leur intimité. La décoration colorée et kitsch de leurs chambres évoque les loges des cabarets américains des années 1970. Parées de costumes similaires à leurs tenues de scène, ces femmes posent en n'ayant rien oublié de leurs performances, ces chorégraphies accompagnées par des musiciens où elles portaient leurs costumes faits à la main.

 

Ces photos rendent hommage à un temps mythique où le cabaret et le strip-tease représentaient une échappatoire pour des femmes issues de milieux défavorisés, une manière de prendre leur vie en main et d'être indépendantes, loin des clichés aujourd’hui rattachés à ces milieux.

 

Peu à peu vouées à disparaître à cause du développement de l’industrie du sexe et du gogo-dancing, ces figures représentent tout un pan de l'histoire oubliée de l'Amérique : celle de l’émancipation de ces femmes, hétérosexuelles, lesbiennes ou transsexuelles.

 

Courageuses, elles l’étaient sans aucun doute, allant pour certaines se faire opérer dans des conditions dangereuses au Mexique, ou assumant leur homosexualité dans une société qui la considérait alors comme une maladie mentale. De vraies "Legends".

 

Par Rafaëlle Emery

 

Legends, jusqu'au 6 juin, galerie LO/A, 17 rue Notre-Dame-de-Nazareth, 75003 Paris. L'ouvrage Legends de Marie Baronnet est disponible à la galerie LO/A et sur http://shop.libraryofarts.com/fr/​.

 

Les Rencontres d’Arles 2019 : que retenir de la programmation du festival de photo ?
670

Les Rencontres d’Arles 2019 : que retenir de la programmation du festival de photo ?

Photographie Les Rencontres d’Arles premier festival de photo au monde fêtent, cette année, leurs 50 ans. À cette occasion, du 1er juillet au 22 septembre, elles dévoilent un programme de 50 expositions avec les plus grands photographes internationaux. Numéro a sélectionné les 5 incontournables.   Les Rencontres d’Arles premier festival de photo au monde fêtent, cette année, leurs 50 ans. À cette occasion, du 1er juillet au 22 septembre, elles dévoilent un programme de 50 expositions avec les plus grands photographes internationaux. Numéro a sélectionné les 5 incontournables.  

Trois grands photographes de nu exposés à la fondation Helmut Newton
898

Trois grands photographes de nu exposés à la fondation Helmut Newton

Photographie Jusqu’au 19 mai, l’exposition en trois parties “ Saul Leiter. David Lynch. Helmut Newton Nudes” est à découvrir à la fondation Helmut Newton. Une première pour l’institution berlinoise qui consacre sa première rétrospective à un genre bien particulier : la photographie de nu. Jusqu’au 19 mai, l’exposition en trois parties “ Saul Leiter. David Lynch. Helmut Newton Nudes” est à découvrir à la fondation Helmut Newton. Une première pour l’institution berlinoise qui consacre sa première rétrospective à un genre bien particulier : la photographie de nu.

L’érotisme onirique de Ren Hang s'invite à Paris
760

L’érotisme onirique de Ren Hang s'invite à Paris

Photographie Jusqu’au 25 mai 2019, la Maison Européenne de la Photographie présente “LOVE REN HANG”. Rétrospective majeure et inédite en France, elle offre un regard original sur l’oeuvre du photographe esthète et subversif, disparu à l'âge de 29 ans.   Jusqu’au 25 mai 2019, la Maison Européenne de la Photographie présente “LOVE REN HANG”. Rétrospective majeure et inédite en France, elle offre un regard original sur l’oeuvre du photographe esthète et subversif, disparu à l'âge de 29 ans.  

L’ascension de Coco Capitàn, des défilés Gucci à un musée parisien
878

L’ascension de Coco Capitàn, des défilés Gucci à un musée parisien

Photographie Du 6 mars au 26 mai, la Maison Européenne de la Photographie présente “Coco Capitàn : Busy Living”, la première exposition de l’une des artistes les plus prometteuses de sa génération. Du 6 mars au 26 mai, la Maison Européenne de la Photographie présente “Coco Capitàn : Busy Living”, la première exposition de l’une des artistes les plus prometteuses de sa génération.

L’Amérique des Trente Glorieuses vue par la photographe Vivian Maier
800

L’Amérique des Trente Glorieuses vue par la photographe Vivian Maier

Photographie Jusqu’au 30 mars, la galerie parisienne Les Douches expose la photographe américaine Vivian Maier (1926-2009). À travers ces clichés pris entre 1950 à 1970, la rétrospective “The Color Work” dévoile une facette méconnue de son travail : la couleur. Derrière son portrait — en apparence optimiste — de l’Amérique des Trente Glorieuses se lit en filigrane un regard désillusionné sur l’existence humaine.   Jusqu’au 30 mars, la galerie parisienne Les Douches expose la photographe américaine Vivian Maier (1926-2009). À travers ces clichés pris entre 1950 à 1970, la rétrospective “The Color Work” dévoile une facette méconnue de son travail : la couleur. Derrière son portrait — en apparence optimiste — de l’Amérique des Trente Glorieuses se lit en filigrane un regard désillusionné sur l’existence humaine.  

Quand les objets se transforment en paysages géologiques
978

Quand les objets se transforment en paysages géologiques

Art Numéro art s’est rendu chez Liaigre, célèbre maison d’architecture d’intérieur et de création de mobilier, pour photographier objets design et matériaux d’exception qui se transforment sous le regard du photographe Philippe Fragnière en captivants paysages géologiques. Voyage au cœur de l'hôtel particulier du 77, rue du Faubourg-Saint-Honoré, qui abrite le showroom de la maison. Numéro art s’est rendu chez Liaigre, célèbre maison d’architecture d’intérieur et de création de mobilier, pour photographier objets design et matériaux d’exception qui se transforment sous le regard du photographe Philippe Fragnière en captivants paysages géologiques. Voyage au cœur de l'hôtel particulier du 77, rue du Faubourg-Saint-Honoré, qui abrite le showroom de la maison.