47


Commandez-le
Numéro
28

Repéré au défilé Germanier : les robes feu d'artifice

Fashion Week 2024

Chaque saison, Kevin Germanier souffle avec ses défilés un vent de fraîcheur et de couleur sur la Fashion Week de Paris. La preuve avec sa dernière collection automne-hiver 2024-2025, dont certaines robes façon explosion de feu d'artifice attirent particulièrement l'attention… Rencontre avec le jeune créateur suisse en coulisses.

  • La robe feu d'artifice du défilé Germanier automne-hiver 2024-2025.

  • La robe feu d'artifice du défilé Germanier automne-hiver 2024-2025.

  • La robe feu d'artifice du défilé Germanier automne-hiver 2024-2025.

  • La robe feu d'artifice du défilé Germanier automne-hiver 2024-2025.

  • La robe feu d'artifice du défilé Germanier automne-hiver 2024-2025.

  • La robe feu d'artifice du défilé Germanier automne-hiver 2024-2025.

  • La robe feu d'artifice du défilé Germanier automne-hiver 2024-2025.

  • La robe feu d'artifice du défilé Germanier automne-hiver 2024-2025.

  • La robe feu d'artifice du défilé Germanier automne-hiver 2024-2025.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

© Nick Soland.

1/19

Les robes feu d'artifice de Kevin Germanier

 

Sur une musique jouée par un orchestre live, les silhouettes du défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 arpentent les allées du Théâtre Libre de Paris. Slalomant entre les fauteuils de velours rouge, les créatures de perles, de paillettes et de plumes imaginées par le jeune créateur suisse envoûtent l'assemblée.

 

 “De toute façon, Germanier, ce sera toujours show !” confie-t-il à Numéro en coulisses. “Cette collection s'appelle 'Les Épineuses' car je voulais explorer l'idée qu'une épine, ce n'est pas forcément quelque chose de tranchant, qui fait mal. C'est aussi quelque chose de sexy, de sensuel… voire même de cute !” 

 

Kevin Germanier, couturier prodige de la mode upcyclée et glamour 

 

Et des épines, le défilé en regorge : façon décoration de tête en plumes noires XXL, façon sequins sur de larges bottes en plateforme, façon volumes asymétriques tranchants sur des robes… Ou, plus littéralement, façon pics brillants, répartis autour du vêtement comme une explosion de feu d'artifice. “Ce défilé explore de nouveaux volumes et de nouvelles techniques. Toutes ces sortes d'épines, ce sont des restes de décoration de bouquets de fleurs de mariage un peu horrible, qu'on a transformés en quelque chose de très beau” explique ainsi Kevin Germanier à propos de ces silhouettes. 

 

Prodige de l'upcycling, le jeune créateur ne semble donc reculer devant aucune matière. De la même manière qu'il réinventait les perles, les plumes, les sequins puis les cristaux, il s'attaque cette saison à de simples résidus de brins de guirlandes à franges reluisants utilisés pour ornementer les bouquets de fleurs ou les sapins de Noël, et les transforme en de spectaculaires robes colorées, d'où jaillissent ces fils, semblables à des épines. En ressort une collection, pour reprendre ses propres mots, “dynamique, explosive et colorée”. Bref, l'ADN Germanier tout entier.