Au crépuscule, la techno sombre de Gesaffelstein retentira pour débuter ce “Balmain Festival” : un défilé à 21 heures, directement suivi d'un mini-festival orchestré par des artistes internationaux que le directeur artistique a réunis pour cette occasion spéciale. Connaissant le goût d'Olivier Rousteing pour le grandiose, la soirée promet d'être mémorable. Par ailleurs, dans une volonté de démocratiser et moderniser le milieu de la mode”, 1 500 places gratuites seront mises à la disposition du public sur le site de la maison le 7 juin, à midi.

 

La relation qu’entretient Olivier Rousteing avec la musique est bien connue. L’année dernière, pour sa collection prêt-à-porter homme printemps-été 2019, le designer rendait un hommage aux musiques de son enfance, avec une bande-son 100% Michael Jackson. Aujourd’hui, les superstars arborent d'ailleurs régulièrement les créations du jeune couturier de 33 ans, comme en témoigne Homecoming, premier documentaire de Beyoncé sur sa performance au festival de Coachella, pour laquelle Olivier Rousteing avait conçu les tenues sexy du show.

 

Chacune des donations et l’ensemble des revenus du merchandising reviendront à l’association caritative (RED), qui lève des fonds pour la lutte contre le sida. Un projet ambitieux, soutenu par de nombreux partenaires (Puma, Cyril Lignac, La Perle...).

 

Plus d’informations à venir sur le site Balmain.com et sur le compte Instagram officiel de la maison.