222


Commandez-le
Numéro
08

Quel peintre a inspiré Kris Van Assche pour sa collection Berluti hiver 2021-2022 ?

Fashion Week

Trois mois après avoir dévoilé un premier teaser vidéo, la maison Berluti présente enfin l'intégralité de sa collection automne-hiver 2021-2022. Cette saison, Kris Van Assche propose un vestiaire d'une élégance plus décontractée qu'à l'accoutumée, caractérisé par ses matières douces et souples et ses dégradés de couleurs inspirés des peintures de Lev Khesin.

Valentin B. Giacobetti

1/44

Un sol blanc couvert de lignes bleues, vertes et rouges. Outre le lino d’un gymnase, des schémas de géométrie ou encore un plateau de tournage, le décor dévoilé par Berluti en janvier dernier évoquait également une autre esthétique plus morose, bien que très contemporaine : celle des marquages au sol mis en place dans les espaces publics, de circulation et de travail depuis l’arrivée de la pandémie de Covid-19. Pour autant, le titre de la collection hiver 2021-2022 de la maison apportait à cette actualité un certain optimisme : ‘Living apart together’ (“Vivre séparés, mais ensemble”), une devise pleine d'espoir soulignée par le dynamisme des cadrages du vidéaste Antoine Asseraf et la circulation des mannequins. Après ce premier teaser long d'une minute seulement, la maison française dévoile, trois mois plus tard, l’intégralité de cette vidéo ainsi que son vestiaire complet pour la saison prochaine. D’ailleurs, les déplacements très chorégraphiées s’intègrent totalement à la vision de Kris Van Assche pour cette nouvelle saison, appuyée par le regard de Yoann Lemoine, alias Woodkid, ici passé consultant créatif. Et si le créateur belge déjà su prouver son amour de la couleur depuis son arrivée à la direction artistique de Berluti en 2018, notamment par de nombreux ensembles color-blocks aux tonalités vives et aux contrastes appuyés dans la collection automne-hiver 2021-2022, il le démontre ici à nouveau avec une gamme colorée joyeuse et chaleureuse, oscillant entre les violets, rouge et vert, bleu ciel, oranges et marrons.

 

Mais cette approche s’enrichit cette saison d’une référence toute particulière. Après s’être inspiré des créations du céramiste américain Brian Rochefort pour sa collection printemps-été 2021, où les imprimés presque psychédéliques des vêtements faisaient écho aux jeux de couleurs et de matières des vases, Kris Van Assche se tourne cette fois-ci vers un autre artiste : Lev Khesin. Connu pour ses peintures abstraites caractérisées par leurs dégradés de couleur, le plasticien basé à Berlin est passé maître dans l’expérimentation chimique avec la matière, que traduisent les effets de texture et les formes surprenantes dessinées sur ses œuvres. C’est précisément ce vocabulaire artistique qui se traduit dans les couleurs des chemises, costumes et vestes de la collection automne-hiver 2021-2022, où la peinture semble tantôt couler, s’estomper ou strier les pièces, mais rappelle également le fondu coloré des cuirs patinés dont la maison française a fait sa spécialité depuis plus d’un siècle. Si l’on retrouve certains de ces cuirs dans les vestes courtes zippées, cabas, ainsi que les richelieus à bouts carrés, derby à semelle compensée et sneakers, Berluti les contraste ici avec de nombreuses matières souples et confortables, comme les flanelles de laine et cachemires double face. Une allure mi-décontractée mi-élégante que reflètent de nombreux pantalons larges et longs, des costumes épais et ajustés, des pulls en maille mais aussi des manteau à double boutonnage matelassés comme une doudoune ou encore un blouson en laine bouillie.

Berluti collection automne-hiver 2021-2022