222


Commandez-le
Numéro
21

Le défilé Burberry automne-hiver 2021-2022

Fashion Week
1/92

En février dernier, alors que débutait la Fashion Week femme automne-hiver 2021-2022 à Paris, Riccardo Tisci présentait une collection exclusivement masculine. Il faudra donc s’armer d’un peu de patience et attendre ce mercredi 21 avril pour enfin découvrir la collection dédiée aux femmes.

 

Très attachée à ses racines italiennes - comme en témoignaient ses collections chez Givenchy -  ainsi qu’à sa famille, le créateur  compose une collection composée d’armures protectrices, comme un hommage à sa mère qui a élevé seule ses 9 enfants (Riccardo et ses 8 soeurs) à l’image de ces épais manteaux en fausses fourrures agrémentés de chapkas revisitées. Fidèle également à l’identité de la maison britannique  dont il dirige la direction artistique de 2018, il invite l’excentricité anglaise avec des silhouettes parfois too much ou au détails exagérés, ainsi que des références au tailoring à travers des coupes nettes  ”Je voulais que cette collection soit vraiment emblématique du pouvoir de l'énergie féminine: une armure moderne qui capture son aura féroce caractéristique. Il y a une attitude sous-jacente à la collection qui est très britannique; d'être unique, excentrique et totalement authentique dans la façon dont vous vous exprimez. Cette présentation est une lettre d’amour aux femmes et une célébration de leur force incomparable,” confie Riccardo Tisci dans le notes qui accompagnent la collection.

 

Au sein de la collection, on retrouve également de nombreuses références au monde animal, chères à Thomas Burberry fondateur de la maison. D’abord à travers d’épais manteaux ou petites capes, sacs XXL ou boucles d’oreilles en fausses fourrures, mais aussi des trenchs doublés de faux shearling, matière que l’on retrouve également en version blanc immaculé sur des écharpes imposantes, de petites vestes à oreilles et des sacs assortis. Les motifs en trompe-l’oeil, récurrents dans le vocabulaire de Riccardo Tisci se retrouvent sur des robes légères et flottantes ou  des jupes droites, soit qui imitent la fourrure d’animaux, ou encore dans des déclinaisons ultra graphiques qui reprennent le drapeau Union Jack, symbole de l’Angleterre, en noir et blanc, en noir ton sur ton ou en jaune et blanc. D’autres robes rose et rouge ou dans un camaïeu de verts et de bleus, composent comme des tableaux abstraits et mouvants grâce à des jeux de franges et de découpes. Le tailoring anglais se voit ici réinventé à travers des propositions plus géométriques que jamais : des vestes aux épaules pointus, des redingotes rectangulaires, des pantalons aux chevilles ouvertes ou agrémentés d’une jupe portefeuille ouverte également ou un short à franges et empiècements. Enfin, un trench lamé orné ainsi que des robes et vestes à sequins dorés composent un vestiaire nocturne solaire et radieux

 

Retrouvez 15 accessoires qui ont marqué la collection Burberry automne-hiver 2021-2022