222


Commandez-le
Numéro
24

La première collection de prêt-à-porter de Kim Jones pour Fendi

Fashion Week

Pour la collection Fendi automne-hiver 2021-2022 - sa première pour la maison italienne - Kim Jones revisite la penderie des cinq soeurs Fendi, filles des fondateurs, à travers des silhouettes qui célèbrent l'élégance à l'italienne.

1/54

Pour sa première collection pour Fendi, Kim Jones -également directeur artistique de l'homme Dior - revisite l’héritage de la maison italienne en s’inspirant des penderies des cinq sœurs Fendi, filles des fondateurs Adèle et Eduardo Fendi, les fondateurs en 1925, qui rejoignirent l’entreprise familiale après la Seconde Guerre Mondiale. C’est donc l’élégance à l’italienne qui se voit célébrer par le créateur anglais, à travers des silhouettes quasi monochromes intemporelles. “La famille Fendi est composée de femmes intellectuelles qui travaillent dur - et c'est ce que je voulais célébrer”, remarque Kim Jones.

 

 

Des manteaux en fourrure ceinturés, des robes longueur midi avec des jeux de drapés, des shorts et pantalons tailleurs amples, des mailles moelleuses, des cachemires raffinés ou des pièces soyeuses composent un vestiaire quotidien pratique et sophistiqué. Beige, camel, crème carbone, poudré, gris, la palette de couleurs d’une extrême sobriété sublime les coupes précises de Kim Jones, tandis que le monogramme Karligraphy imaginé par Karl Lagerfeld se retrouve sur une chemise et une sleepdress en soie, des collants, la doublure d’un manteau ou encore sur un blouson en peau retournée noire ou des bottes hauteur genoux.