224


Commandez-le
Numéro
07

La collection Jil Sander automne-hiver 2021-2022

Fashion Week

Motivés par leur recherche constante d'un minimalisme doux et moderne, Luke et Lucie Meier proposent pour Jil Sander une collection lumineuses jouant subtilement sur les contrastes de coupes, volumes et matières et faisant la part belle à l'artisanat et la texture.

1/46

Une ode au changement. Voilà comment Lucie et Luke Meier annoncent leur nouvelle collection femme pour Jil Sander. Comme pour son homologue masculine présentée le mois dernier, et dont elle semble être le prolongement, celle-ci se dévoile dans un court film du réalisateur Stephen Kidd qui, dans un intérieur épuré, suit les mannequins en insistant à travers des cadrages rapprochés sur les détails de leurs ensembles. Par son grain et son éclairage clair-obscur chaleureux, la vidéo installe en quelques minutes l’atmosphère de la collection en soulignant ses tonalités douces et lumineuses. On y trouve en effet de nombreuses pièces blanc écru, beiges, lilas, sable, jaunes, ocre, rouge, auxquelles se mêlent parfois un vert pastel, un gris bleuté ou un bleu marine profond.

 

S’il perpétue depuis 2017 le minimalisme élégant amené par Jil Sander depuis la création de son label, le tandem de directeurs artistiques échappe avec brio à l’austérité froide et la dureté souvent véhiculée par cette esthétique grâce à sa recherche habile de couleurs et matières, mais aussi son attention toute particulière à l’artisanat. À ce titre, les bijoux et accessoires occupent dans cette nouvelle collection une place centrale : les colliers sont faits de chaînes à grosses boucles de diverses couleurs, le cuir est tantôt lisse et immaculé sur des sacs à main aux lignes pures, tantôt froissé élégamment sur des bottes à talons, un plastron se compose du tissage de grosses perles blanches auquel font écho les boules argentées d’un petit sac ou de bottines qui apportent un effet de texture original. Tout comme sa collection homme automne-hiver 2021-2022, le nouveau vestiaire du label puise dans l’esthétique du Bauhaus, traduite par les motifs graphiques et contrastés de certaines robes, les formes géométriques bicolores dessinées sur un manteau de fourrure ou encore une paire de boucles d’oreilles carrées et dorées.

 

Mais l’équilibre réconfortant amené par Luke et Lucie Meier réside surtout dans leur maîtrise subtile des contrastes. Ainsi, à ces motifs abstraits et anguleux répondent des imprimés floraux ou papillons qui décorent certaines chemises et pantalons. Le cuir des gants, des vestes et des bottes à talons, la laine chaude et les coupes structurées des manteaux et costumes sont adoucis par des pièces plus intimes, comme des nuisettes bordées de dentelles, des sous-pulls et débardeurs moulants en maille fine, un pantalon ample en satin, un haut transparent ou encore une blouse froncée dont le boutonnage original s’étend du flanc gauche à la manche. Imprégné d’espoir, le vestiaire proposé par le duo incarne tout à fait leur recherche d’élégance et de nouveauté par ses pièces modulables, ses nombreux reliefs et variations adaptées aussi bien au confort familier de l’intérieur qu’aux fluctuations des saisons et la diversité des régions du monde.

Jil Sander Fall/Winter 2021 Women's Collection documented by Stephen Kidd