Numero

JW Anderson présente son deuxième défilé en boîte pour la saison printemps-été 2021

Fashion Week

Après avoir dévoilé une première collection en vidéo, extraite d'une petite boîte format A5, Jonathan Anderson renouvelle l'expérience cette nouvelle saison en présentant sa collection femme printemps-été 2021 à travers un livre interactif. 

1/37

Le 2 juillet dernier, le créateur Jonathan Anderson marquait la première Fashion Week intégralement digitale avec une présentation surprenante : face caméra, l’Irlandais déballait un petit paquet renfermant toutes les silhouettes de ses dernières collections homme et resort pour JW Anderson imprimées en format A5. Dans ce mini-film, chaque ensemble était introduit et décrypté par le créateur, comme pour mieux donner vie à cette collection privée de défilé physique. Cette saison, le label renouvelle l’expérience avec le chapitre deux de ce format baptisé “show in a box” (défilé en boîte) par le créateur. Et si l’objet que dévoile Jonathan Anderson en vidéo est semblable à un livre, il est en réalité bien plus que cela : entre des dégradés de feuilles colorées, les modèles apparaissent sur papier blanc, leur silhouette pouvant être découpée puis installée devant des fonds variés proposés dans l’ouvrage. Une manière pour le créateur de susciter une interaction avec le propriétaire du livre et de faire vivre la collection en miniature, créant ainsi une émotion encore différente de celle d’un défilé.

 

Et pour la nouvelle collection de JW Anderson, qui fête cette année son dixième anniversaire, le label choisit un vestiaire tout en contrastes. Fidèle à son obsession pour le volume, Jonathan Anderson propose ici des jupes bouffantes, des trenchs aux manches extra-larges, des pantalons longs et amples ou encore des blazers dont le bas adopte une forme évasée. Car si la structure est centrale dans les pièces, elle est assouplie par des matériaux soyeux et satinés, des mailles et fines suédines ou encore des matières plissées en chevrons. Optant principalement pour des couleurs sobres – noires, blanches, kakis ou beiges –, le créateur parvient à concentrer l’attention sur les coupes, les matières et l’allure des ensembles, esquissant les traits d’une nouvelle bohème ancrée dans son époque. La collection s veut d'ailleurs en écho assumé à une citation d’Oscar Wilde ayant particulièrement inspiré Jonathan Anderson cette saison : “le secret de la vie se trouve dans l’art.”

JW Anderson collection printemps-été 2021

Lire aussi

loading loading