224


Commandez-le
Numéro
02

Jeux de rayures et rouge à lèvres chez Kenneth Ize printemps-été 2021

Fashion Week

Pour sa collection printemps-été 2021 – et deuxième présentation à Paris –, le créateur autrichien d’origine nigériane Kenneth Ize livre sa vision du luxe artisanal avec un vestiaire entre tailleur années 40 et esprit 70’s. 

La collection Kenneth Ize printemps-été 2021 @ Julian Poropatich

1/13

Son label de mode éthique a déjà séduit Naomi Campbell comme le jury du prix LVMH – qui le comptait parmi ses finalistes en 2019. En février dernier, le créateur autrichien Kenneth Ize ébranlait les habitudes de la fashion week parisienne en proposant ce qu’il qualifiera, dans une interview donnée à Numéro, de “luxe aspirationnel”. Puisant dans ses origines nigérianes, il appuie ses recherches créatives sur les techniques nigérianes artisanales de tissage, ou yoruba, et notamment les tissus aso oke. Visuellement, Kenneth Ize offre un vestiaire mixte à la croisée de ses deux cultures – et fabriqué au Niger –, fondé principalement sur un tailoring masculin moderne et dans des associations de couleurs et motifs osées à la fois douces et franches,  trahissant déjà une obsession certaine pour les rayures irrégulières et les bas de pantalon frangés. 

 

C’est ce que l’on retrouve dans sa collection printemps-été 2021 : une plus petite proposition – de 13 silhouettes – qui se concentre essentiellement sur ces rayures signature, ici plus fines et dans des camaïeux de bleus, verts et orange, évoquant un goût pour une esthétique fin 70’s. Les tailleurs féminins et masculins oscillent entre cette décennie – pantalons flare, gilet d’homme porté à même la peau, croisure haute – et un esprit années 40 que l’on retrouve dans des tailleurs-jupe étriqués, dont l’un détonne au milieu du vestiaire, en magenta uni. On y rencontre également des motifs volutes en bleu ou corail, sur des plus fluides tuniques, pantalons frangés ou un ensemble chemise-pantalon en léger plissé. Et l’on ne peut s’empêcher de remarquer une nouveauté : le rouge à lèvres et l’ombre à paupière bleue parent les femmes, comme les hommes.