47


Commandez-le
Numéro
28

Un défilé Germanier qui ne manque pas de piquant

FASHION WEEK

Ce mardi 27 février 2024, Kevin Germanier a présenté Les Épineuses, sa minutieuse collection automne-hiver 2024-2025 aux 27 silhouettes aussi innovantes que puissantes. 

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

  • Le défilé Germanier automne-hiver 2024-2025 © Grégoire Avenel.

1/28

L’écologie sexy de Germanier automne-hiver 2024-2025

 

Depuis 2018, Kévin Germanier prouve que l’écoresponsabilité, loin d’être une contrainte seule, peut aussi être pop et source d’innovations. Preuve s’il en faut, les reines de la musique de Beyoncé à Lady Gaga en passant par Taylor Swift ont déjà porté ses créations. Des femmes puissantes, pour des collections qui entendent l’être tout autant, comme le montre sa collection automne-hiver 2024-2025.

 

Citer ces noms n’est pas gratuit. Ils révèlent non seulement l’attrait continuel du designer pour la pop culture, mais aussi le type de féminité qu’il défend à travers ses pièces. Si la collection Germanier printemps-été 2024 intitulée Les Vénimeuses entendait donner “une voix et une beauté aux créatures méprisées et incomprises de l'univers”, Les Épineuses – nom de la collection pour la saison hivernale prochaine – explore la double nature des épines. Beautés délicates mais aussi redoutables.

 

Ouvert par La Grande Dame, star du drag et muse, le défilé qui se tenait au Théâtre Libre s’est ouvert sur une combinaison transparente brodée de perles colorées dont il a le secret. Chacune des 27 silhouettes qui composent la collection est d’ailleurs ornée de ces perles de seconde main, qui retrouvent pour l’occasion une nouvelle vie grâce aux techniques développées par le styliste.

 

 

Une collection sous une pluie d'épines et de perles  

 

“Les épines peuvent être associées à des défis, mais elles incarnent aussi une beauté inhérente souvent négligée” commence Kévin Germanier dans un communiqué transmis à la presse. “Les Épineuses” est une “exploration de cette dichotomie, célébrant la force, la résilience et la beauté qui émerge de l'adversité”.

 

Parfois tricotées, intriquées, assemblées sur du silicone, mêlées à des embellissements uniques… Les perles recouvrent des mini-jupes, des ensembles tailleurs, et créent des robes aux silhouettes architecturales ou des sacs au mignon implacable.

 

Séduisante et singulière, forte et fragile, la mode de Kévin Germanier continue de flouer la distinction entre prêt-à-porter et haute couture avec un sens inégalé du fun.