222


Commandez-le
Numéro
23

L'âge d'or de Harlem inspire Ahluwalia pour sa collection automne-hiver 2021-2022

Fashion Week

Londonienne de naissance, la créatrice britannique Priya Ahluwalia s'est cette fois-ci penchée vers l'histoire et la culture afro-américaines pour inspirer son nouveau vestiaire. Composée de silhouettes uniquement masculines, la collection automne-hiver 2021-2022 de son label Ahluwalia utilise des matières techniques recyclées et des silhouettes sportswear pour créer des associations de couleurs aussi élégantes qu'audacieuses. 

1/19

Priya Ahluwalia a grandi dans le sud de Londres, mais son imaginaire et ses références sont loin de se limiter au territoire de l'Angleterre. Après avoir sorti ces dernières années deux livres de photographies très personnels explorant ses deux pays d’origine, le Nigeria puis l’Inde, c’est de l’autre côté de l’océan Atlantique que la créatrice britannique qui présentait en novembre dernier une vidéo inédite dans le cadre du GucciFest a laissé voyager son esprit pour sa nouvelle collection. Parcourant les livres de sa propre bibliothèque, la jeune femme s’est replongée dans la renaissance de Harlem, une période de grande émulsion artistique et culturelle chez les populations afro-américaines de ce quartier new-yorkais dans les années 1920. Inspirée par les créations et la mode de l’époque, mais aussi plus récemment les toiles figuratives des peintres noirs Kerry James Marshall and Jacob Lawrence, son nouveau vestiaire propose une hybridation des formes où les couleurs vives se confrontent à des teintes plus sombres.

 

Pour recréer cet effet de profondeur sur ses pièces, Priya Ahluwalia a utilisé un ombré inspiré de précédents accessoires peints au spray que l’on retrouve jusqu’aux baskets blanches : ainsi, des verts, rouges, oranges et bleus retrouvent sur les vêtements dégradés vers le noir sur des empiècements séparés parfois par de fin liserais blancs. Afin de contrebalancer la structure plutôt classique de ses pièces, la finaliste du prix LVMH 2020 crée des jeux d’asymétrie grâce à ces bandes colorées parfois obliques qui donnent aux silhouettes, évoquant très clairement la mode des années 90, un twist moderne et graphique plutôt inattendu. Car dans les coupes, la collection décline principalement des basiques du vestiaire masculin, du pantalon de survêtement au blouson à capuche en passant par la chemise oversize en soie et l’ensemble veste et pantalon en velours côtelé. Particulièrement saluée pour son utilisation innovante de matières éco-responsables, la créatrice britannique propose ici des tissus techniques et sportswear très contemporains, des mailles et même un matériau 100% recyclé d’après des bouteilles en plastique. Filmée dans une somptueuse pièce circulaire, la vidéo de la collection met en scène un saxophoniste jouant un air de jazz, composé spécialement pour l’occasion par le musicien et producteur Cktrl. Autour de lui, les mannequins se réunissent dans un silencieux mais éloquent élan de fraternité.

Traces - Ahluwalia AW21