225


Commandez-le
Numéro
29

Dancehall, Jamaïque et années 80 chez Wales Bonner printemps-été 2021

Fashion Week

Pour la collection Wales Bonner printemps-été 2021, la créatrice Grace Wales Bonner prolonge son exploration des relations entre Grande-Bretagne et Caraïbes avec un vestiaire mixte inspiré de la musique dancehall dans les années 1980 en Jamaïque. 

La collection Wales Bonner printemps-été 2021

1/28

Si sa collection automne-hiver 2020-2021 explorait en profondeur la communauté britannique jamaïquaine de Londres dans les années 1970, la créatrice Wales Bonner compte bien ne pas s’arrêter à cette faste décennie. Pour la saison printemps-été 2021, la Britannique prolonge son incursion dans la culture jamaïquaine, cette fois-ci en s’intéressant au début des années 1980 et à l’explosion du dancehall – musique jamaïquaine dérivée du reggae –, ajoutant un deuxième épisode, baptisé “Essence”, à ce qui devra être un triptyque. Une forte inspiration vintage, pour un vestiaire quotidien magnifié entre esprit tailleur anglais, références militaires et sportswear hybride – renforcé par une collaboration avec Adidas. Dans une palette où des profonds verts, bleus, rouges, fuchsia ou violet cardinal rencontrent des tons chauds neutres – brun cèdre, anthracite, beige –, les vestes de tailleur se portent sur un survêtement et accessoirisées d’un béret. Les chemises rayées à plastron évoquent à la fois le style londonien de Jermyn Street et la robe emblématique du musicien de dub et reggae Augustus Pablo, tandis que les hommes comme les femmes arborent avec le même bagou bottines cirées, ballerines à brides, baskets Adidas et mocassins. Tout cela pour révéler une allure mixte, effortless mais non moins sensible, avec des silhouettes fluides aussi modernes qu’elles sont inspirées par le passé.