Advertising
Le défilé Balmain printemps-été 2020
899

Le défilé Balmain printemps-été 2020

Fashion Week Après quelques défilés futuristes, c'est dans les années 80 qu'Olivier Rousteing nous plonge cette saison. Avec des looks inspirés de Grace Jones et des Destiny's Child, les modèles de la collection Balmain printemps-été ont défilé dans une ambiance nostalgique, teintée de couleurs vives, de froufrous, de sequins et de motifs graphiques. Une plongée réussie dans l'âge d'or du disco, du strass et des paillettes.  Après quelques défilés futuristes, c'est dans les années 80 qu'Olivier Rousteing nous plonge cette saison. Avec des looks inspirés de Grace Jones et des Destiny's Child, les modèles de la collection Balmain printemps-été ont défilé dans une ambiance nostalgique, teintée de couleurs vives, de froufrous, de sequins et de motifs graphiques. Une plongée réussie dans l'âge d'or du disco, du strass et des paillettes. 

Advertising
Advertising
Catherine Deneuve et Carla Bruni au défilé Celine printemps-été 2020
1

Catherine Deneuve et Carla Bruni au défilé Celine printemps-été 2020

Fashion Week Catherine Deneuve, Carla Bruni, Maïwenn... Découvrez les célébrités présentes au premier rang du défilé Celine printemps-été 2020. Catherine Deneuve, Carla Bruni, Maïwenn... Découvrez les célébrités présentes au premier rang du défilé Celine printemps-été 2020.

Le défilé Celine printemps-été 2020
1

Le défilé Celine printemps-été 2020

Fashion Week Sur la musique du groupe féminin de post-punk Automatic, Hedi Slimane a présenté sa collection printemps-été 2020 pour Celine, Dans la continuité de la collection automne-hiver 2019-2020, on retrouve l'élégance parisienne des années 70 dans une déclinaison davantage bohème: le jean brut, présent sur de nombreuses silhouettes, se porte avec des vestes masculines à rayures tennis, brodées, en daim ou cuir ou en laine crème; tandis que les robes et jupes à longueur midi sont pourvues d'imprimés ou richement brodées.  Sur la musique du groupe féminin de post-punk Automatic, Hedi Slimane a présenté sa collection printemps-été 2020 pour Celine, Dans la continuité de la collection automne-hiver 2019-2020, on retrouve l'élégance parisienne des années 70 dans une déclinaison davantage bohème: le jean brut, présent sur de nombreuses silhouettes, se porte avec des vestes masculines à rayures tennis, brodées, en daim ou cuir ou en laine crème; tandis que les robes et jupes à longueur midi sont pourvues d'imprimés ou richement brodées. 

Le défilé Yohji Yamamoto printemps-été 2020
1

Le défilé Yohji Yamamoto printemps-été 2020

Fashion Week Une fois de plus pour cette nouvelle collection, le créateur japonais reste fidèle aux fondements de son label : la maîtrise de l’asymétrie et de la déconstruction, et surtout, la poésie du noir. Comme une signature Yamamoto, de larges chapeaux recouvrent partiellement les visages puis se délitent en lambeaux structurés qui encadrent les silhouettes, en écho aux bandes de tissu tressées qui ornent certaines pièces. Maintenues par des volumes cubiques placés sur les épaules, les premières vestes et robes sont savamment fragmentées par des ouvertures géométriques, semblables aux pièces d’un puzzle non résolu qui ne tiennent qu’à un fil. Plus tard apparaissent des robes à volutes rigidifiés par des fils de fer intégrés aux coutures, ainsi que des ensembles en nuances de blanc remarquables par leurs jeux de superpositions. Quelques silhouettes dénotent avec une explosion de couleurs ou de riches broderies qui viennent ponctuer des tissus fluides, attribuant aux pièces un caractère résolument couture. Une fois de plus pour cette nouvelle collection, le créateur japonais reste fidèle aux fondements de son label : la maîtrise de l’asymétrie et de la déconstruction, et surtout, la poésie du noir. Comme une signature Yamamoto, de larges chapeaux recouvrent partiellement les visages puis se délitent en lambeaux structurés qui encadrent les silhouettes, en écho aux bandes de tissu tressées qui ornent certaines pièces. Maintenues par des volumes cubiques placés sur les épaules, les premières vestes et robes sont savamment fragmentées par des ouvertures géométriques, semblables aux pièces d’un puzzle non résolu qui ne tiennent qu’à un fil. Plus tard apparaissent des robes à volutes rigidifiés par des fils de fer intégrés aux coutures, ainsi que des ensembles en nuances de blanc remarquables par leurs jeux de superpositions. Quelques silhouettes dénotent avec une explosion de couleurs ou de riches broderies qui viennent ponctuer des tissus fluides, attribuant aux pièces un caractère résolument couture.

  Jourdan Dunn et Doutzen Kroes au premier rang du défilé Isabel Marant printemps-été 2020
1

Jourdan Dunn et Doutzen Kroes au premier rang du défilé Isabel Marant printemps-été 2020

Fashion Week Passer aux abords du Jardin du Palais-Royal ce jeudi soir de Fashion Week revenait à s'engouffrer dans une véritable mêlée mode. Et pour cause, Isabel Marant y présentait sa collection printemps-été 2020, un défilé qui fait toujours partie des chouchous de la cool crowd parisienne et internationale. Le petit plus chez Isabel Marant, c'est que, sur le podium comme au premier rang, on n'est jamais déçu du spectacle. À commencer par Jourdan Dunn, Doutzen Kroes et Elsa Hosk, les trois tops venues soutenir leurs copines Eva Herzigova, Irina Shayk et Kaia Gerber qui défilent sous leurs yeux. Loin de s'arrêter là, la guest list s'étend au cinéma (Ana Girardot, Niels Schneider, Cédric Klapisch), à la musique (Corine) ou à la danse classique (Hugo Marchand et Germain Louvet). Avec en prime quelques heureuses surprises, comme le génial Jurgen Teller. Alors qu'Isabel Marant vient de fêter l'ouverture de sa boutique dédiée à l'homme dans le marais, son défilé prouve encore une fois qu'il est le point de rassemblement des visages les plus en vue de la Fashion Week...   Photos : Say Who / Thomas Smith Texte : Maxime Der Nahabédian   Découvrez plus d'images sur SayWho.   Passer aux abords du Jardin du Palais-Royal ce jeudi soir de Fashion Week revenait à s'engouffrer dans une véritable mêlée mode. Et pour cause, Isabel Marant y présentait sa collection printemps-été 2020, un défilé qui fait toujours partie des chouchous de la cool crowd parisienne et internationale. Le petit plus chez Isabel Marant, c'est que, sur le podium comme au premier rang, on n'est jamais déçu du spectacle. À commencer par Jourdan Dunn, Doutzen Kroes et Elsa Hosk, les trois tops venues soutenir leurs copines Eva Herzigova, Irina Shayk et Kaia Gerber qui défilent sous leurs yeux. Loin de s'arrêter là, la guest list s'étend au cinéma (Ana Girardot, Niels Schneider, Cédric Klapisch), à la musique (Corine) ou à la danse classique (Hugo Marchand et Germain Louvet). Avec en prime quelques heureuses surprises, comme le génial Jurgen Teller. Alors qu'Isabel Marant vient de fêter l'ouverture de sa boutique dédiée à l'homme dans le marais, son défilé prouve encore une fois qu'il est le point de rassemblement des visages les plus en vue de la Fashion Week...   Photos : Say Who / Thomas Smith Texte : Maxime Der Nahabédian   Découvrez plus d'images sur SayWho.  

loading
Plus d'articles

Advertising