Advertising
Le défilé Sies Marjan printemps-été 2020
798

Le défilé Sies Marjan printemps-été 2020

Fashion Week Chez le label Sies Marjan, la couleur reste le maître mot : pour cette nouvelle collection, son créateur Sander Lak a emprunté sa palette aux teintes des fards à paupières, rouges à lèvres et vernis à ongles en vue d’imprégner ses pièces d’un esprit “kitsch”. Jaune vif et or, rouge écarlate, bleu canard ou électrique relèvent des silhouettes dont émane une élégante féminité. Une fois de plus, on retrouve le goût du designer néerlandais pour les matières réfléchissantes et les effets de lumière : des satins texturés par gaufrage ainsi que des peaux de crocodile verni, dans lesquelles sont également réalisés les accessoires – des sacs en bandoulière soutenus par une grande et élégante boucle ainsi que des bottes. Le denim se voit également retravaillé dans des ensembles tailleur et vestes. Chez le label Sies Marjan, la couleur reste le maître mot : pour cette nouvelle collection, son créateur Sander Lak a emprunté sa palette aux teintes des fards à paupières, rouges à lèvres et vernis à ongles en vue d’imprégner ses pièces d’un esprit “kitsch”. Jaune vif et or, rouge écarlate, bleu canard ou électrique relèvent des silhouettes dont émane une élégante féminité. Une fois de plus, on retrouve le goût du designer néerlandais pour les matières réfléchissantes et les effets de lumière : des satins texturés par gaufrage ainsi que des peaux de crocodile verni, dans lesquelles sont également réalisés les accessoires – des sacs en bandoulière soutenus par une grande et élégante boucle ainsi que des bottes. Le denim se voit également retravaillé dans des ensembles tailleur et vestes.

Le défilé Longchamp printemps-été 2020
123

Le défilé Longchamp printemps-été 2020

Fashion Week Pour son troisième défilé, Longchamp propose un vestiaire inspiré en partie du travail de l'artiste Judy Chicago, composé de pièces pragmatiques et élégantes destiné à une femme active et sophistiquée ainsi que des références issus des années 700 et 90. Ainsi on retrouve des imprimés psychédéliques, des longueurs fluides, les couleurs sont comme délavées par le soleil, tandis que du nylon s'invite sur des vestes ou des combinaisons.  Pour son troisième défilé, Longchamp propose un vestiaire inspiré en partie du travail de l'artiste Judy Chicago, composé de pièces pragmatiques et élégantes destiné à une femme active et sophistiquée ainsi que des références issus des années 700 et 90. Ainsi on retrouve des imprimés psychédéliques, des longueurs fluides, les couleurs sont comme délavées par le soleil, tandis que du nylon s'invite sur des vestes ou des combinaisons. 

Mahershala Ali et Alessandro Sartori présentent le nouvel homme Zegna
1

Mahershala Ali et Alessandro Sartori présentent le nouvel homme Zegna

Soirées Le 5 septembre dernier, Alessandro Sartori, directeur artistique de Zegna, et l'acteur multi-oscarisé Mahershali Ali, nouveau visage du label italien, présentaient la nouvelle campagne et le projet #WhatsMakesAMan. L'occasion d'interroger la masculinité au XXIème Siècle en présence d'Irina Shayk, Fabien Baron ou encore Alexi Lubomirski. Le 5 septembre dernier, Alessandro Sartori, directeur artistique de Zegna, et l'acteur multi-oscarisé Mahershali Ali, nouveau visage du label italien, présentaient la nouvelle campagne et le projet #WhatsMakesAMan. L'occasion d'interroger la masculinité au XXIème Siècle en présence d'Irina Shayk, Fabien Baron ou encore Alexi Lubomirski.

Advertising
Advertising
La femme séduisante selon Lorenzo Serafini chez Philosophy
777

La femme séduisante selon Lorenzo Serafini chez Philosophy

Mode Depuis 2016, Lorenzo Serafini insuffle une sensibilité romantique à la ligne Philosophy de la maison italienne Alberta Ferretti. Empreinte d’une élégance délicate et sophistiquée, sa dernière collection s’inspire de l’énergie brute des années 90. Depuis 2016, Lorenzo Serafini insuffle une sensibilité romantique à la ligne Philosophy de la maison italienne Alberta Ferretti. Empreinte d’une élégance délicate et sophistiquée, sa dernière collection s’inspire de l’énergie brute des années 90.

August Getty signe une impressionnante robe-cage haute couture
1

August Getty signe une impressionnante robe-cage haute couture

Fashion Week Après la "Million Dollar Dress”, August Getty a dévoilé lors de la Semaine de la couture une robe-cage d'un taille impressionnante. Après la "Million Dollar Dress”, August Getty a dévoilé lors de la Semaine de la couture une robe-cage d'un taille impressionnante.

Les célébrités présentes au lancement de la collection “Loubhoutan” par Christian Louboutin
820

Les célébrités présentes au lancement de la collection “Loubhoutan” par Christian Louboutin

Fashion Week Mardi soir, les célébrités affluaient aux lancements de la dernière collection printemps-été 2020 de Louboutin, avec en prime une nouvelle collection capsule “Loubhoutan”, inspirée par les couleurs et l’architecture autour de Thimphou, la capitale du Bhoutan. Une scénographie extravagante et orientale : wagon de train siglé “Loubouthan Express” et longs rideaux de velours, le tout en rouge, la couleur emblématique de la marque. Découvrez quelles célébrités ont assisté à cet événement. Mardi soir, les célébrités affluaient aux lancements de la dernière collection printemps-été 2020 de Louboutin, avec en prime une nouvelle collection capsule “Loubhoutan”, inspirée par les couleurs et l’architecture autour de Thimphou, la capitale du Bhoutan. Une scénographie extravagante et orientale : wagon de train siglé “Loubouthan Express” et longs rideaux de velours, le tout en rouge, la couleur emblématique de la marque. Découvrez quelles célébrités ont assisté à cet événement.

Le défilé Fendi haute couture automne-hiver 2019-2020 à Rome
798

Le défilé Fendi haute couture automne-hiver 2019-2020 à Rome

Fashion Week Afin de présenter sa première collection haute couture depuis la disparition de Karl Lagerfeld, la maison Fendi donne rendez-vous dans un cadre exceptionnel : sur le mont Palatin en plein cœur des vestiges du Temple de Vénus et de Rome, dont la construction fut initiée par l’empereur Hadrien en 141 après J.-C. Pour imaginer la collection, Silvia Venturini Fendi a pioché parmi les esquisses de Karl Lagerfeld : au coucher du soleil, les 54 modèles se succèdent vêtus de pièces résonnant avec les édifices de la Rome antique, tels que des robes coupe empire fluides structurées par de fins ajours, costumes en soie, brassières et jupes crayon. Emblèmes de la maison italienne, d’épais manteaux de fourrure chamarrés de tons bruns rencontrent la légèreté des ensembles lumineux et translucides. Sur un grand nombre de pièces, de somptueux imprimés explorent les richesses miroitantes du marbre et des mosaïques, déclinées dans des nuances de blancs, de jaunes, de verts et de roses, attribuant aux ensembles une grande régalité. Fendi rend ici un bel hommage au regretté directeur artistique de sa maison pendant plus de cinquante ans, aussi bien qu’au précieux patrimoine antique : la maison italienne fera en effet restaurer le Temple de Vénus et de Rome. Afin de présenter sa première collection haute couture depuis la disparition de Karl Lagerfeld, la maison Fendi donne rendez-vous dans un cadre exceptionnel : sur le mont Palatin en plein cœur des vestiges du Temple de Vénus et de Rome, dont la construction fut initiée par l’empereur Hadrien en 141 après J.-C. Pour imaginer la collection, Silvia Venturini Fendi a pioché parmi les esquisses de Karl Lagerfeld : au coucher du soleil, les 54 modèles se succèdent vêtus de pièces résonnant avec les édifices de la Rome antique, tels que des robes coupe empire fluides structurées par de fins ajours, costumes en soie, brassières et jupes crayon. Emblèmes de la maison italienne, d’épais manteaux de fourrure chamarrés de tons bruns rencontrent la légèreté des ensembles lumineux et translucides. Sur un grand nombre de pièces, de somptueux imprimés explorent les richesses miroitantes du marbre et des mosaïques, déclinées dans des nuances de blancs, de jaunes, de verts et de roses, attribuant aux ensembles une grande régalité. Fendi rend ici un bel hommage au regretté directeur artistique de sa maison pendant plus de cinquante ans, aussi bien qu’au précieux patrimoine antique : la maison italienne fera en effet restaurer le Temple de Vénus et de Rome.

Le défilé Valentino haute couture automne-hiver 2019-2020
804

Le défilé Valentino haute couture automne-hiver 2019-2020

Fashion Week Pour la collection Valentino haute couture automne-hiver 2019-2020, le directeur artistique Pierpaolo Piccioli choisi de célébrer l’extravagance et la diversité. L’oppulence est maître-mot du défilé, marqué par une diversité de couleurs, formes et matériaux. Des drapés, des plumes, des fleurs, des imprimés, des tissus transparents… succèdent les uns aux autres pour des silhouettes très différentes. Sans hiérarchie, ils sont tous sur un pied d’égalité. Promouvoir l’individualité et la différence permet à Pierpaolo Piccioli d’inclure tout le monde. L’interprétation de chaque look est laissée au spectateur, suivant sa sensibilité et son histoire, et toutes les visions sont valables. Pour la collection Valentino haute couture automne-hiver 2019-2020, le directeur artistique Pierpaolo Piccioli choisi de célébrer l’extravagance et la diversité. L’oppulence est maître-mot du défilé, marqué par une diversité de couleurs, formes et matériaux. Des drapés, des plumes, des fleurs, des imprimés, des tissus transparents… succèdent les uns aux autres pour des silhouettes très différentes. Sans hiérarchie, ils sont tous sur un pied d’égalité. Promouvoir l’individualité et la différence permet à Pierpaolo Piccioli d’inclure tout le monde. L’interprétation de chaque look est laissée au spectateur, suivant sa sensibilité et son histoire, et toutes les visions sont valables.

Le diner Moncler Simone Rocha x MyTheresa
1

Le diner Moncler Simone Rocha x MyTheresa

Fashion Week Pour sa troisième collection avec Moncler, la créatrice irlandaise Simone Rocha conserve son approche romantico-victorienne déjà présente pour la saison automne-hiver 2018-2019 et propose des créations majoritairement noir et blanc. À l'occasion de la fashion week haute couture, Moncler lançait la collection de Simone Rocha autour d'un diner organisé avec MyTheresa. Découvrez les personnalités présentes.  Pour sa troisième collection avec Moncler, la créatrice irlandaise Simone Rocha conserve son approche romantico-victorienne déjà présente pour la saison automne-hiver 2018-2019 et propose des créations majoritairement noir et blanc. À l'occasion de la fashion week haute couture, Moncler lançait la collection de Simone Rocha autour d'un diner organisé avec MyTheresa. Découvrez les personnalités présentes. 

Pierre Niney, Rossy de Palma... Revivez le cocktail de Tod's par Alber Elbaz
788

Pierre Niney, Rossy de Palma... Revivez le cocktail de Tod's par Alber Elbaz

Fashion Week Hier soir, à l'occasion de la Fashion Week haute couture, le créateur Alber Elbaz présentait sa collection capsule avec la marque italienne Tod's : “Tod's Happy Moments by Alber Elbaz” au Palais de Tokyo. Une fête à laquelle nombre de célébrités ont répondu présentes.  Hier soir, à l'occasion de la Fashion Week haute couture, le créateur Alber Elbaz présentait sa collection capsule avec la marque italienne Tod's : “Tod's Happy Moments by Alber Elbaz” au Palais de Tokyo. Une fête à laquelle nombre de célébrités ont répondu présentes. 

Le défilé Givenchy haute couture automne-hiver 2019-2020
709

Le défilé Givenchy haute couture automne-hiver 2019-2020

Fashion Week Pour la nouvelle collection haute couture de Givenchy, Clare Waight Keller tisse un conte dont les châteaux français sont le décor. Inspirée par leur mobilier et leurs tapisseries, la créatrice britannique compose autour des corps des volumes structurés : vestes et robes cintrées, jupes à basques et amples capes. Jouant sur la symétrie et l’asymétrie, les ensembles sont ornés de motifs décoratifs rappelant les tapis de l’art perse : dans ces cachemires, le végétal fleurit sur les satins, taffetas et crêpes. Sur certaines pièces, la densité de ces matières est relevée par la légèreté de plumes de marabout virevoltantes, qui attribuent à la collection un caractère indéniablement féérique. Parmi la collection, des silhouettes masculines se glissent comme l’incarnation d’une élégance chevaleresque illustrée par des vestes à sequins et chemises riches et colorées, dont la forme n’est pas sans rappeler les pourpoints médiévaux. Pour la nouvelle collection haute couture de Givenchy, Clare Waight Keller tisse un conte dont les châteaux français sont le décor. Inspirée par leur mobilier et leurs tapisseries, la créatrice britannique compose autour des corps des volumes structurés : vestes et robes cintrées, jupes à basques et amples capes. Jouant sur la symétrie et l’asymétrie, les ensembles sont ornés de motifs décoratifs rappelant les tapis de l’art perse : dans ces cachemires, le végétal fleurit sur les satins, taffetas et crêpes. Sur certaines pièces, la densité de ces matières est relevée par la légèreté de plumes de marabout virevoltantes, qui attribuent à la collection un caractère indéniablement féérique. Parmi la collection, des silhouettes masculines se glissent comme l’incarnation d’une élégance chevaleresque illustrée par des vestes à sequins et chemises riches et colorées, dont la forme n’est pas sans rappeler les pourpoints médiévaux.

loading
Plus d'articles