Créateur ultra cérébral, Raf Simons propose souvent des collections riches en références et chargées de sens. Pour la saison printemps-été 2019, le créateur belge arrivé chez Calvin Klein en 2016, explore ainsi la culture américaine, thème récurrent de l’univers Calvin Klein, à travers deux films emblématiques : Les Dents de la mer de Steven Spielberg et Le Lauréat de Mike Nichols. Ces deux films explorent la notion de tensions entre deux univers, deux mondes et deux environnements qu’ils soient physiques ou psychologiques : la terre et la mer, la tentation, la jeunesse et la maturité, la féminité et la masculinité, l’autorité et la liberté… autant de confrontations sociétales que l’on retrouve à chaque génération.

 

Finalement, dans sa collection printemps-été 2019, Raf Simon va réunir, mélanger, croiser ses films à forte symbolique pour en tirer différents niveaux de lecture. Pour les références aux Dents de la mer : des jupes pour homme et femmes en forme de combi de plongée tombante à la taille, costume de plongeur intégral, bonnet à la Capitaine Cousteau, pull façon pêcheurs ou surfeurs. Tout aussi littéral, Le Laureat apparait ici dans les chapeaux de diplomés, les vestes en laine grise ou marrons aux larges épaules, les jupes sages années 50 ou les imprimés léopard sur des robes féminines, des jupes crayons ou des pantalons. Mais là où toute cette collection Calvin Klein prend de l’ampleur c’est au moment où les pièces se rencontrent pour un résultat dense et riche. En prime, des tee-shirts et débardeurs imprimés de l’affiche des Dents de la mer, des accessoires en gomme façon surfeur et les chaussures-palmes.