222


Commandez-le
Numéro
06

3 choses à retenir du défilé Chanel printemps-été 2021

Fashion Week

Alors que la majeure partie des festivals de cinéma ont été annulés, Virginie Viard évoque avec nostalgie la vie des actrices, de leur quotidien aux célèbres tapis rouges. En résulte une collection qui mêle décontraction, audace, et qui s'achève par une série de silhouettes d'une grande élégance. Découvrez trois choses à retenir de cette collection qui joue avec brio du dramatique et de la légèreté.

1/70

1. Les vestes aux épaules arrondies

 

Véritable emblème du style Chanel -  en témoigne l'espace de la “galerie”, au sein de l'exposition du Palais Galliera consacrée à Chanel - la veste s'impose au début de cette collection. Déclinée en tweed ou en cuir; à manches longues, courtes ou sans manches; à col châle, classique ou façon Perfecto, les différentes vestes Chanel de la collection printemps-été se distinguent par leurs coupes aux épaules descendues et imposantes. Des pièces maîtresses qui confèrent structure et allure aux silhouettes décontractées composant le début de ce défilé.

 

 

2. Des silhouettes flashy pleines d'audace

 

Après les gris et rose pâle, une série de looks aux couleurs flashy viennent éclairer la collection : un large pantalon rose fluo est associé à un bandeau noir et une cape en mousseline; un look composé d'une veste et d'un corsaire se décline en bleu roi ou rouge; enfin, le logo Chanel aux couleurs de néons éclairant la nuit s'imprime sur des tops, robes et sacs. Des créations exubérantes et pleines d'audace qui détonent avec le reste des créations.

 

 

3. Des looks du soir tout en légèreté

 

Les dix-huit derniers looks de cette collection printemps-été 2021 suggèrent naturellement les grandes occasions, à l'instar des tapis rouges et dîners mondains : des mousselines noires légères, des coupes d'une élégance folle, des plumes d'autruche au tombé dramatique, des dentelles anglaises pleines de fraicheur et d'innocence. Depuis plus de 100 ans, la maison Chanel habille et sublime les actrices et ce final de défilé.

 

 

D'autres détails à retenir…

 

Un rose tendre illumine plusieurs silhouettes, notamment des mailles légères dont les poches et bords sont gansés de noir, ce qui rappelle les dessins techniques d'un vêtement; le pantalon Capri (également appelé corsaire) opère un retour remarqué, décliné en tweed noir, bleu ou rouge, parfois orné de sequins; enfin les trois dernières silhouettes en mousseline de soie transparente imprimée du nom Chanel en blanc et gris parachèvent avec pureté et élégance cette collection.