Numero

217


Commandez-le
Numéro

Chloé Wise s'invite au défilé Études printemps-été 2020

Fashion Week

Au dernier étage d’un immeuble en construction dans le centre de Paris, un rideau de tulle aux imprimés colorés traverse la salle : c’est autour de cette œuvre réalisée par l’artiste Justin Morin que le label Études présentait ce matin sa nouvelle collection. Inspirée des circuits contemporains de partage d’information et la mobilité croissante de notre génération, celle-ci emprunte au vocabulaire esthétique du numérique et de l’Internet pour créer des pièces résolument ancrées dans le post-modernisme. Symboles cryptiques organisés en code, motifs hypnotiques ou encore imprimés flammes viennent se poser aussi bien sur les vestes, les sweatshirts et les jupes, que les costumes et manteaux. Manifeste des plus éloquents d’une culture de l’open source, des pièces habillées de pages Wikipedia réalisées en collaboration avec la célèbre encyclopédie libre d’accès tandis que sur plusieurs ensembles s’invitent par fragments les visages peints par l’artiste canadienne Chloe Wise. Reflets de données en perpétuel mouvement, des tissus sont vieillis et délavés comme pour traduire un long périple dans le temps dont on ne saurait trouver l’origine. Une fois de plus, le label met en avant ses différentes collaborations : des sacs conçus avec la marque d’accessoires Porter et des chaussures créées avec la maison Adieu. Cette collection est également l’occasion pour Études de présenter sa toute première ligne de lunettes avec quatre modèles inédits.

1/50

Lire aussi

loading loading