14 Juin

Le défilé Chalayan homme printemps-été 2020

 

Conçue comme une étude sur les danses des peuples colonisés par certains pays occidentaux, la collection homme printemps-été 2020 dévoilée par Hussein Chalayan poursuit la ligne de conduite qu’il avait d’ores et déjà tracée au cours de sa collection croisière 2020. Ainsi, à travers les drapés, croisés, décroisés ou superpositions de matières, la collection, baptisée The Postcolonial Body, matérialise des mouvements de danse. En outre, grâce aux imprimés à rayures, elle reflète les différentes impositions culturelles exercées sur les populations colonisées, et en particulier sur les peuples d’Amérique du Sud dominés par le Portugal et l’Espagne entre le XVIe et le XIXe siècle, ainsi que le Japon par les États-Unis durant l’occupation américaine qui eut lieu entre 1945 et 1952. Des rayures blanches ou bleu marine s’impriment également sur les vêtement en coton et rappellent, tout comme les mouvements arrêtés et rigides des drapés, que la danse et les déplacements des peuples sont assujettis à une même loi : la restriction constante de la liberté de mouvement.

Par La rédaction

1/28
2/28
3/28
4/28
5/28
6/28
7/28
8/28
9/28
10/28
11/28
12/28
13/28
14/28
15/28
16/28
17/28
18/28
19/28
20/28
21/28
22/28
23/28
24/28
25/28
26/28
27/28
28/28

NuméroNews