Numero

219


Commandez-le
Numéro

Rita Ora défile pour Miu Miu automne-hiver 2020-2021

Fashion Week

Hier après-midi au Palais d'Iéna, Miuccia Prada a présenté sa dernière collection automne-hiver 2020-2021. Une esthétique art déco, de la moquette kitsch au sol, une atomopshère de vieux film romantique : l'Italienne a fait défiler ses mannequins – dont les superstar Gigi et Bella Hadid, Kaia Gerber ou Natasha Poly – dans une ambiance feutrée, présentant des looks à la fois très élégants et rocks, ultra colorés et très sombres. 

 

1/66

Vêtue d'un long manteau bleu marine à col rouge, rappelant les uniformes des gardes royaux britanniques ou ceux des militaires français du XIXe siècle, la chanteuse Rita Ora a fait une apparition remarquée sur le défilé Miu Miu automne-hiver 2020-2021. La directrice artistique de la maison italienne, Miuccia Prada, l'a invitée à marcher au Palais d'Iéna ce mardi, faisant monter la jauge de spectaculaire d'un cran, alors que le show est déjà extrêmement théâtral. Moquette à motifs, sièges en velours rouge, looks aux couleurs saturées, musique entraînante résonnant dans la salle – dont certaines composées par Liza Minelli pour le film Cabaret ou d'autres signées David Bowie – : tel un feel good movie qui donne du beaume au coeur à la fin d'une journée difficile, ce défilé arrive à point nommé, comme l'antidote dont la mode avait besoin. Cette saison, Miu Miu célébre la joie, la danse, la musique, la sensualité… Bref, la vie.

 

En ouvrant son défilé par des looks faits de longues robes en satin ultra colorées – dont une orange très brillante et froissée portée par l'actrice de la série Euphoria, Storm Reid, coiffé d'un chignon très années 40 – et à travers des looks composés de manteaux en laine épaisse aux longueurs fendues, de robes transparentes noires ou blanches ornées de gros strass, de toute une série de vêtements à l'inspiration marine, Miuccia Prada rend hommage à l'imagerie d'un autre temps : celle des vieux films américains tout en chic et en pudeur, signés Elia Kazan(Un tramway nommé désir), Michael Curtiz (Casablanca) ou Billy Wilder (Certains l'aiment chaud). Et, en ornant ses bottes de piques métalliques, en imprimant du léopard sur des robes amples ou en maquillant les yeux de gros traits de liner noir, la directrice artistique amène des touches subtiles de fraîcheur et de modernité, très carcatéristiques de la maison Miu Miu.