01 Juillet

Le défilé Schiaparelli haute couture automne-hiver 2019-2020

 

Pour sa première collection pour Schiaparelli, le Texan Daniel Roseberry mélange brillament l'héritage artistique et surréaliste de la maison avec une esthétique contemporaine. En divisant son défilé en trois parties “Jour” “Nuit” “Rêve” le Texan passé par les studios de Thom Browne vient ainsi ancrer ses silhouettes dans la réalité grâce une évolution crescendo dans la fantaisie. Les 9 premières silhouettes se veulent ainsi fonctionnelles, alternant tailoring et sobriété, le tout décliné dans des teintes austères (bordeau, kaki et bleu marine). Les 11 silhouettes suivantes introduisent d'une part de nombreux accessoires corporels strassés : robe, écharpe, plastron, brassière et manches étincelantes égayent des looks noirs ; et d'autre part des imprimés fleuris et des couleurs chatoyantes. Puis place à des silhouettes qui flirtent avec le rêve et l'extravagance grâce à des accessoires surréalistes ou maximalistes, des couleurs fluos et vives. 

par La rédaction

1/30
2/30
3/30
4/30
5/30
6/30
7/30
8/30
9/30
10/30
11/30
12/30
13/30
14/30
15/30
16/30
17/30
18/30
19/30
20/30
21/30
22/30
23/30
24/30
25/30
26/30
27/30
28/30
29/30
30/30

NuméroNews