Advertising
Advertising
11 Septembre

Le défilé Tom Ford printemps-été 2020

 

“Cette saison, pour moi, il est question de simplicité, à ne pas confondre avec simple”, déclarait Tom Ford au sujet de sa nouvelle collection. Présentée dans une station de métro new-yorkaise, celle-ci répond à cet adage à travers un retour à l’essentiel. Les ensembles monochromes s’y succèdent, déclinant les pièces d’un vestiaire mixte : d’amples jupes longues ouvrent le bal, puis arrivent des bazers aux épaules marquées et combinaisons froncées, coupées dans des tissus à l’effet satiné. Faisant l’économie d’ornementation ou de détails, la force de la plupart des pièces réside dans leurs coupes et leurs matériaux, en attestent de remarquables bustiers et brassières moulées ainsi que des bodys et hauts qui semblent ne tenir qu’à un fil. Associés à des bas couture, ils rappellent doucement mais sûrement que le sexy version Tom Ford est encore bien présent.

Par La rédaction

1/43
2/43
3/43
4/43
5/43
6/43
7/43
8/43
9/43
10/43
11/43
12/43
13/43
14/43
15/43
16/43
17/43
18/43
19/43
20/43
21/43
22/43
23/43
24/43
25/43
26/43
27/43
28/43
29/43
30/43
31/43
32/43
33/43
34/43
35/43
36/43
37/43
38/43
39/43
40/43
41/43
42/43
43/43
Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising