Advertising
26 Septembre

Le défilé sur l’eau de Saint Laurent printemps-été 2019

 

Voilà maintenant trois saisons qu’Anthony Vaccarello présente ses collections à la fontaine du Trocadéro, face à la tour Eiffel. 

Par Léa Zetlaoui

1/95
2/95
3/95
4/95
5/95
6/95
7/95
8/95
9/95
10/95
11/95
12/95
13/95
14/95
15/95
16/95
17/95
18/95
19/95
20/95
21/95
22/95
23/95
24/95
25/95
26/95
27/95
28/95
29/95
30/95
31/95
32/95
33/95
34/95
35/95
36/95
37/95
38/95
39/95
40/95
41/95
42/95
43/95
44/95
45/95
46/95
47/95
48/95
49/95
50/95
51/95
52/95
53/95
54/95
55/95
56/95
57/95
58/95
59/95
60/95
61/95
62/95
63/95
64/95
65/95
66/95
67/95
68/95
69/95
70/95
71/95
72/95
73/95
74/95
75/95
76/95
77/95
78/95
79/95
80/95
81/95
82/95
83/95
84/95
85/95
86/95
87/95
88/95
89/95
90/95
91/95
92/95
93/95
94/95
95/95
  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

  • À la tombée de la nuit, le créateur Anthony Vaccarello a enchanté Paris avec un défilé Saint Laurent empreint de magie, où les mannequins se succédaient sur un podium tapissé d’une fine couche d’eau. Comme des apparitions surnaturelles sur une surface noire et frissonnante reflétant les éclairages de la tour Eiffel, qui diffusait une lumière blanche presque lunaire.

     

    Cette mise en scène fait écho à la référence céleste présente dans la collection Saint Laurent printemps-été 2019, dont les pièces sont semées d'étoiles. Elles apparaissent ainsi en motifs placés sur des vestes, en all over coloré sur un chemisier, brodées sur des vestes ou scintillant sur des robes façon cotte de maille. Elles se déclinent aussi en cuir argenté et brodées sur une robe en daim bleu électrique – une silhouette forte qui se détache du reste de la collection. Principalement noire et en référence directe aux photographies de Helmut Newton, la collection Saint Laurent printemps-été 2019 fait la part belle au smoking sensuel, aux robes glamour et aux micro-shorts, émaillée de six silhouettes en mousseline de soie aux imprimés léopard et de quelques looks plus rock et hippies.

     

     

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising