738

Maria Grazia Chiuri ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de Dior

 

Première femme à la tête de la maison Dior, la très talentueuse Maria Grazia Chiuri a décidé pour son premier défilé de s’adresser aux femmes contemporaines en leur offrant des silhouettes ancrées dans le XXIème siècle.

 

 

« Je m’efforce d’être attentive au monde et de créer une mode qui ressemble aux femmes d’aujourd’hui, écrit Maria Grazia Chiuri dans sa note d’intention, une mode qui les accompagne dans leurs transformations, pour échapper aux catégories stéréotypées « masculin/féminin », « jeune/moins jeune », « raison/sentiment ».

 

A la fois forte et fragile, sophistiquée et délicate, la femme Dior porte des T-shirts « We should all be feminists » mais ne s’interdit pas de longues robes de princesse. L’influence sportswear côtoie des jupes longues en tulle brodé, les jeans et les blousons en cuir se mêlent à des tops en dentelle. Avec son nouveau slogan, Christian Dior J’Adior, tissé sur les les bretelles de soutien-gorge, sur les talons des bottines ou sur les sacs et boucles d’oreilles, Maria Grazia Chiuri impose même un nouveau mantra. Christian Dior J’Adior ne pouvait mieux convenir à cette première collection à la séduction instantanée et qui ouvre un nouveau grand chapitre dans l’histoire de la maison. 

  • 1/64
  • 2/64
  • 3/64
  • 4/64
  • 5/64
  • 6/64
  • 7/64
  • 8/64
  • 9/64
  • 10/64
  • 11/64
  • 12/64
  • 13/64
  • 14/64
  • 15/64
  • 16/64
  • 17/64
  • 18/64
  • 19/64
  • 20/64
  • 21/64
  • 22/64
  • 23/64
  • 24/64
  • 25/64
  • 26/64
  • 27/64
  • 28/64
  • 29/64
  • 30/64
  • 31/64
  • 32/64
  • 33/64
  • 34/64
  • 35/64
  • 36/64
  • 37/64
  • 38/64
  • 39/64
  • 40/64
  • 41/64
  • 42/64
  • 43/64
  • 44/64
  • 45/64
  • 46/64
  • 47/64
  • 48/64
  • 49/64
  • 50/64
  • 51/64
  • 52/64
  • 53/64
  • 54/64
  • 55/64
  • 56/64
  • 57/64
  • 58/64
  • 59/64
  • 60/64
  • 61/64
  • 62/64
  • 63/64
  • 64/64
Le défilé Sonia Rykiel printemps-été 2019
862

Le défilé Sonia Rykiel printemps-été 2019

Fashion Week Pour la collection Sonia Rykiel printemps-été 2019, Julie de Libran rend hommage à l'iconique rousse de Saint-Germain-des-Prés et à son Paris, avec un vestiaire qui renoue avec la douceur et l'insouciance. Paris lui rend hommage également, avec l'inauguration de l'allée Sonia Rykiel, boulevard Raspail. A travers cette collection, on retrouve le désir infini de célébrer et libérer le corps féminin, les iconiques rayures multicolores sur des robes en crocher, aussi faciles à enfiler qu'à enlever, qui, parfois, se terminent par des franges, “parce que rien ne doit finir jamais”, disait l'énergique rousse. Mannequins, femmes, hommes et enfants, chiens en laisse et cabas à la main, ont donc foulé l’allée fraîchement baptisée vêtus de grands pulls confortables, de costumes, d'ensembles de maille, de combinaisons en soie et dentelle, de pyjamas glissés sous les trenchs… Jour de marché ou fin de soirée.  Pour la collection Sonia Rykiel printemps-été 2019, Julie de Libran rend hommage à l'iconique rousse de Saint-Germain-des-Prés et à son Paris, avec un vestiaire qui renoue avec la douceur et l'insouciance. Paris lui rend hommage également, avec l'inauguration de l'allée Sonia Rykiel, boulevard Raspail. A travers cette collection, on retrouve le désir infini de célébrer et libérer le corps féminin, les iconiques rayures multicolores sur des robes en crocher, aussi faciles à enfiler qu'à enlever, qui, parfois, se terminent par des franges, “parce que rien ne doit finir jamais”, disait l'énergique rousse. Mannequins, femmes, hommes et enfants, chiens en laisse et cabas à la main, ont donc foulé l’allée fraîchement baptisée vêtus de grands pulls confortables, de costumes, d'ensembles de maille, de combinaisons en soie et dentelle, de pyjamas glissés sous les trenchs… Jour de marché ou fin de soirée. 

Le défilé Missoni automne-hiver 2018-2019
1

Le défilé Missoni automne-hiver 2018-2019

Fashion Week Pour la collection automne-hiver 2018-2019 de Missoni, la maille rencontre le cuir, le jacquard  dans des jeux de superpositions élégants.  Pour la collection automne-hiver 2018-2019 de Missoni, la maille rencontre le cuir, le jacquard  dans des jeux de superpositions élégants.