Advertising
156

Premier défilé haute couture de Fendi par Karl Lagerfeld à Paris

 

Numéro revient sur le premier défilé haute couture automne-hiver 2015/2016 de Fendi à Paris et sa collection "Silver Moon" présentée par Karl Lagerfeld au théâtre des Champs-Élysées.

Depuis plusieurs jours, les rédactrices roulent les yeux au ciel et s’exclament, au comble de l’excitation : “Mais qu’est-ce que la haute fourrure ?” À cette question, le défilé apporte une réponse qui comble les espérances les plus folles : combinant le savoir-faire exceptionnel des ateliers Fendi et l'immense talent de Karl Lagerfeld en matière de traitement des fourrures, et celui des ateliers de haute couture parisienne Lemarié et Hurel, Fendi propose à son assistance médusée une collection de fourrures d’exception rehaussées de broderies et de plumes

À l’entrée du théâtre des Champs-Élysées, avant le premier défilé de haute fourrure de Fendi, un important dispositif de sécurité est déployé. On attend des milliers de protestataires anti-fourrure, qui ont constitué un groupe d’énervés sur Facebook. Plus de peur que de mal : la police maîtrise sans difficulté les deux ou trois individus venus manifester dans de petites voitures couvertes de slogans. 

 

Au sein du théâtre, parmi les convives, la famille Arnault au grand complet captive les regards des invités assis en contrebas, dans les fauteuils d’orchestre. La collection intitulée “Silver Moon” propose des silhouettes alliant des fourrures rythmées d’effets graphiques à des cuissardes de cuir argent ou mordoré. Un vestiaire d’un luxe inouï où les matières somptueuses se superposent, où la moindre minijupe est rehaussée de plumes. Spectaculaires, dramatiques et tout à fait à leur place dans le théâtre où ils défilent, les manteaux longs de forme cocon ou cape mêlent l’astrakan, le vison et les broderies raffinées, ou présentent le poil d’un seul animal, teinté d’un reflet métallique argenté – procédé unique développé par Fendi. D’autres encore sont constitués d'éblouissants tissages de bandes de fourrure découpées, ou présentent des motifs noir et blanc presque dignes de l’op’ art. Un tableau de Giorgio De Chirico en toile de fond, le Prélude à l’après-midi d’un faune en guise de bande-son, affichent l’ambition assumée de tutoyer l’histoire des arts, si proches en Italie des traditions artisanales de prestige. Ici on vise l’excellence et l’exception. Pari réussi. 

 

Par Delphine Roche 

Qui était l'invitée surprise de la nouvelle collection TOMMYNOW ?
693

Qui était l'invitée surprise de la nouvelle collection TOMMYNOW ?

Fashion Week Après sept saisons à parcourir le monde, TOMMYNOW, plateforme de collaboration de la maison Tommy Hilfiger, revient à Londres pour célébrer la quatrième collaboration entre la maison américaine et le coureur automobile anglais Lewis Hamilton, avec cette fois-ci, une invitée surprise. Après sept saisons à parcourir le monde, TOMMYNOW, plateforme de collaboration de la maison Tommy Hilfiger, revient à Londres pour célébrer la quatrième collaboration entre la maison américaine et le coureur automobile anglais Lewis Hamilton, avec cette fois-ci, une invitée surprise.

Le défilé Halpern automne-hiver 2020-2021
563

Le défilé Halpern automne-hiver 2020-2021

Fashion Week Bâtiment réduit en cendres dans V comme Vendetta et cadre d'un roman de Charles Dickens, la Haute Cour Criminelle de Londres, Old Bailey, était cette fois le théâtre d’un défilé tout en sequins. Bâtiment réduit en cendres dans V comme Vendetta et cadre d'un roman de Charles Dickens, la Haute Cour Criminelle de Londres, Old Bailey, était cette fois le théâtre d’un défilé tout en sequins.

Advertising
Le défilé Charlotte Knowles automne-hiver 2020-2021
836

Le défilé Charlotte Knowles automne-hiver 2020-2021

Fashion Week “I Can Feel it In my Bones” (“Je peux le sentir dans mes os”) : dès son titre, la nouvelle collection de Charlotte Knowles évoque le pouvoir sensible du vêtement sur le corps et l’esprit. “I Can Feel it In my Bones” (“Je peux le sentir dans mes os”) : dès son titre, la nouvelle collection de Charlotte Knowles évoque le pouvoir sensible du vêtement sur le corps et l’esprit.

Le défilé Victoria Beckham automne-hiver 2020-2021
9

Le défilé Victoria Beckham automne-hiver 2020-2021

Fashion Week C'est au cœur du palais de Whitehall, ancienne demeure de la royauté et actuel ministère de la Défense, que Victoria Beckham a présenté samedi sa collection automne-hiver 2020-2021 au sein de laquelle l'élégance british se teinte de sophistication. C'est au cœur du palais de Whitehall, ancienne demeure de la royauté et actuel ministère de la Défense, que Victoria Beckham a présenté samedi sa collection automne-hiver 2020-2021 au sein de laquelle l'élégance british se teinte de sophistication.

Le romantisme délicat du défilé Rodarte automne-hiver 2020-2021
849

Le romantisme délicat du défilé Rodarte automne-hiver 2020-2021

Fashion Week Inspirée par “Dracula”, l’adaptation filmique du roman culte par Francis Ford Coppola (1992), la nouvelle collection du duo Rodarte propose un vestiaire empreint de finesse relevé par quelques accents gothiques. Inspirée par “Dracula”, l’adaptation filmique du roman culte par Francis Ford Coppola (1992), la nouvelle collection du duo Rodarte propose un vestiaire empreint de finesse relevé par quelques accents gothiques.

Miley Cyrus défile pour Marc Jacobs
1

Miley Cyrus défile pour Marc Jacobs

Fashion Week Pour son défilé automne-hiver 2020-2021, le créateur Marc Jacobs proposait une véritable show où les danseurs de la compagnie fondée par Karole Armitage se mêlaient aux plus grands tops du moments tandis que la pop star Miley Cyrus a également fait une apparition remarquée sur le podium. Pour son défilé automne-hiver 2020-2021, le créateur Marc Jacobs proposait une véritable show où les danseurs de la compagnie fondée par Karole Armitage se mêlaient aux plus grands tops du moments tandis que la pop star Miley Cyrus a également fait une apparition remarquée sur le podium.



Advertising