Advertising
Advertising
19 Septembre

Minimalisme excentrique au défilé Jil Sander printemps-été 2020

 

Cette saison, dans la cour de la Pinacothèque de Brera à Milan, Lucie et Luke Meier, le couple à la tête de Jil Sander célèbrent le minimalisme à travers des pièces à la fois fluides et structurées, blanches et noires ou beiges et marrons, rappelant que les opposés peuvent créer l’harmonie. À la direction artistique de la maison depuis 2017, le duo Meier met l’artisanat et la nature à l’honneur. Pour cette collection, ils choisissent des tons terrestres – écru, cacao, vert foncé – qui rappellent que la femme Jil Sander rejette toute sophistication superflue. Mai si Jil Sander continue d’honorer le minimalisme, celui détonne grâce à des motifs et des juxtapositions innovants : dess imprimés poissons, des oiseaux à paillettes brodés sur la soie en passant par les kimonos en satin. 

Par La rédaction

1/55
2/55
3/55
4/55
5/55
6/55
7/55
8/55
9/55
10/55
11/55
12/55
13/55
14/55
15/55
16/55
17/55
18/55
19/55
20/55
21/55
22/55
23/55
24/55
25/55
26/55
27/55
28/55
29/55
30/55
31/55
32/55
33/55
34/55
35/55
36/55
37/55
38/55
39/55
40/55
41/55
42/55
43/55
44/55
45/55
46/55
47/55
48/55
49/55
50/55
51/55
52/55
53/55
54/55
55/55
Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising