Advertising
595

Le style anglais selon Mulberry à la Fashion Week de Londres

 

Pour son défilé printemps 2017 à Londres, la marque britannique Mulberry a proposé une nouvelle interprétation du style anglais sous la direction de son nouveau directeur artistique Johnny Coca.

Suite au départ de son ex-directrice artistique Emma Hill, la marque Mulberry avait décidé de prendre du recul en ne participant pas à la Fashion Week en 2014. Désormais repartie dans une direction neuve et redéfinie avec l'appui de son successeur désigné, l'Espagnol Johnny Coca, le label britannique démontre qu’il est toujours force de propositions nouvelles. Son nouveau directeur artistique, après plusieurs années passées à travailler les accessoires d'abord chez Louis Vuitton, puis chez Céline, propose une collection printemps 2017 autour des basiques de la marque en repensant volumes et imprimés. Une réinterprétation contemporaine et androgyne du look Mulberry, accessoirisé avec de volumineux sacs en cuir hautement désirables.

1/48
2/48
3/48
4/48
5/48
6/48
7/48
8/48
9/48
10/48
11/48
12/48
13/48
14/48
15/48
16/48
17/48
18/48
19/48
20/48
21/48
22/48
23/48
24/48
25/48
26/48
27/48
28/48
29/48
30/48
31/48
32/48
33/48
34/48
35/48
36/48
37/48
38/48
39/48
40/48
41/48
42/48
43/48
44/48
45/48
46/48
47/48
48/48
Gigi et Bella Hadid à l'after party Versace
1

Gigi et Bella Hadid à l'after party Versace

Fashion Week Après avoir enflammée la fashion week de Milan grâce à l'apparition de Jennifer Lopez dans la mythique robe qui est à l'origine de Google Images, la maison Versace organisait un after party avec les top models Gigi et Bella Hadid, Irina Shayk et Stella Maxwell. Après avoir enflammée la fashion week de Milan grâce à l'apparition de Jennifer Lopez dans la mythique robe qui est à l'origine de Google Images, la maison Versace organisait un after party avec les top models Gigi et Bella Hadid, Irina Shayk et Stella Maxwell.

Advertising
Le défilé Marco de Vicenzo printemps-été 2020
456

Le défilé Marco de Vicenzo printemps-été 2020

Fashion Week Inspirée par la symbolique des couleurs, la nouvelle collection de Marco de Vincenzo s’étend du noir au rose vif, détaillant à travers des silhouettes monochromes les sept teintes de l’arc-en-ciel. Au cœur de ces ensembles, des nuances de bleu associées à des motifs en forme de vagues, créés en relief sur les matériaux ou brillants, provoquent un vibrant effet aquatique. Le goût du créateur italien pour la rondeur et la féminité se retrouve également dans les formes avec de nombreux bustiers aux bonnets ronds qui épousent la poitrine, des jupes épousant les hanches, des encolures à volants et tissus criblés d’ajours circulaires. Inspirée par la symbolique des couleurs, la nouvelle collection de Marco de Vincenzo s’étend du noir au rose vif, détaillant à travers des silhouettes monochromes les sept teintes de l’arc-en-ciel. Au cœur de ces ensembles, des nuances de bleu associées à des motifs en forme de vagues, créés en relief sur les matériaux ou brillants, provoquent un vibrant effet aquatique. Le goût du créateur italien pour la rondeur et la féminité se retrouve également dans les formes avec de nombreux bustiers aux bonnets ronds qui épousent la poitrine, des jupes épousant les hanches, des encolures à volants et tissus criblés d’ajours circulaires.

Le défilé Giorgio Armani printemps-été 2020
899

Le défilé Giorgio Armani printemps-été 2020

Fashion Week Intitulée “Terre”, la collection Giorgio Armani imaginée cette saison célèbre la fluidité et la souplesse en présentant un ensemble de pièces tout en transparence et apesanteur. Manches kimono, épaules rondes, jupes longues et flottantes : “Terre” est l'apothéose de la femme Armani, voluptueuse et naturelle.     Intitulée “Terre”, la collection Giorgio Armani imaginée cette saison célèbre la fluidité et la souplesse en présentant un ensemble de pièces tout en transparence et apesanteur. Manches kimono, épaules rondes, jupes longues et flottantes : “Terre” est l'apothéose de la femme Armani, voluptueuse et naturelle.    

Le défilé Gucci printemps-été 2020
890

Le défilé Gucci printemps-été 2020

Fashion Week C’est sur un tapis roulant, dans un décor rappelant un aéroport, qu’Alessandro Michele a dévoilé sa nouvelle collection pour Gucci. Les vingt premières silhouettes sont inhabituelles pour le maître du romantisme maximaliste : uniquement en blanc, elles rappellent fortement les camisoles de force. Lorsque la deuxième partie du défilé commence, les couleurs arrivent enfin, portées par les nouveaux personnages de l’univers d’Alessandro Michele. Si les années 70 restent une inspiration majeure prolongée au fil des saisons, le créateur italien présente ici une vision plus sexy du corps féminin en explorant la lingerie : des ajours, dentelles et mousselines transparentes plissées dévoilent subrepticement le ventre, la poitrine ou l’entrejambe, où l’on discerne parfois des culottes estampillées du logo de la maison, tandis que des robes fendues, ajours et décolletés plongeants font écho au porno chic d’un Tom Ford lors de son passage à la tête de la maison. C’est sur un tapis roulant, dans un décor rappelant un aéroport, qu’Alessandro Michele a dévoilé sa nouvelle collection pour Gucci. Les vingt premières silhouettes sont inhabituelles pour le maître du romantisme maximaliste : uniquement en blanc, elles rappellent fortement les camisoles de force. Lorsque la deuxième partie du défilé commence, les couleurs arrivent enfin, portées par les nouveaux personnages de l’univers d’Alessandro Michele. Si les années 70 restent une inspiration majeure prolongée au fil des saisons, le créateur italien présente ici une vision plus sexy du corps féminin en explorant la lingerie : des ajours, dentelles et mousselines transparentes plissées dévoilent subrepticement le ventre, la poitrine ou l’entrejambe, où l’on discerne parfois des culottes estampillées du logo de la maison, tandis que des robes fendues, ajours et décolletés plongeants font écho au porno chic d’un Tom Ford lors de son passage à la tête de la maison.

Le défilé Philosophy di Lorenzo Serafini printemps-été 2020
1

Le défilé Philosophy di Lorenzo Serafini printemps-été 2020

Fashion Week Inspirée par la je set de Monte Carlo dans les années 70 et 80, Lorenzo serafini propose une collection printemps-été 2020 qui rend hommage à Stéphanie de Monaco.  Inspirée par la je set de Monte Carlo dans les années 70 et 80, Lorenzo serafini propose une collection printemps-été 2020 qui rend hommage à Stéphanie de Monaco.