225


Commandez-le
Numéro
28

Le défilé Rick Owens automne-hiver 2020-2021

Fashion Week

Cette saison, Rick Owens invente des silhouettes futuristes et menaçantes, dont les épaules-ailerons fendent résolument le podium dans une fumée vague.

1/45

À travers un nuage de fumée progressant sur le sol, les amazones de Rick Owens fendent le podium dans de longues robes asymétriques coupées en biais. Pour l'hiver prochain, le "pape du goth", comme la presse aime à le surnommer, bouleverse la ligne droite des épaules : il encadre le visage de ses modèles d’épaulettes exacerbées, taillées en ailerons, qui confèrent aux silhouettes une allure menaçante. Comme dans son défilé homme présenté en janvier, le créateur rend hommage aux costumes de scène de David Bowie imaginés par Kansai Yamamoto, que rappellent ces vestes noires volumineuses aux fines rayures blanches accompagnées de robes moulant le creux des hanches. Autre pièce maîtresse du moment, la doudoune est dans tous ses états : version mini, elle se porte en une veste courte ou, au contraire ultra longue, se déploie en une vaste cape dramatique, dont le tissu matelassé ondule sur le sol.

 

Serpents somptueux en pleine mue, les mannequins déambulent dans un cuir vert imprimé, effet seconde peau reptilienne, appuyé par les écailles bleues qui s'invitent largement sur les vestes et les sacs de la collection. Aux pieds de ces hiératiques mutantes, les cuissardes de cuir noir (ou blanc…) à plateformes, ornées de Zips, rivets et types de coutures dérobés aux vêtements de motard, se mêlent sur les cuisses aux robes échancrées, laissant apparaître la hanche légèrement dévoilée.