24 Janvier

Le défilé Valentino haute couture printemps-été 2019

 

Inspiré par la photographie de Cecil Beaton où des mannequins gantées de blanc posent dans des robes de bal du couturier Charles James, le maestro Pierpaolo Piccioli a réinterprété cette scène avec des mannequins essentiellement noires et métisses. Politique, ce temps fort de la Fashion Week n’en était pas moins poétique. Robes de bal surdimensionnées jaune jonquille, vert tendre, rose fuchsia, corail ou bleu turquoise… Véritable explosion de couleur, cette collection triomphale a déclenché une véritable ovation. En témoignent les larmes de Naomie Campbell qui après quatorze ans d’absence, est revenue spécialement défiler pour l’occasion.

Par La rédaction

1/73
2/73
3/73
4/73
5/73
6/73
7/73
8/73
9/73
10/73
11/73
12/73
13/73
14/73
15/73
16/73
17/73
18/73
19/73
20/73
21/73
22/73
23/73
24/73
25/73
26/73
27/73
28/73
29/73
30/73
31/73
32/73
33/73
34/73
35/73
36/73
37/73
38/73
39/73
40/73
41/73
42/73
43/73
44/73
45/73
46/73
47/73
48/73
49/73
50/73
51/73
52/73
53/73
54/73
55/73
56/73
57/73
58/73
59/73
60/73
61/73
62/73
63/73
64/73
65/73
66/73
67/73
68/73
69/73
70/73
71/73
72/73
73/73

NuméroNews