27 Février

À quoi ressemble la nouvelle brasserie du Lutetia?

 

Un chef étoilé du sud de la France et une décoration signée d'un grand architecte, découvrez la nouvelle brasserie du Lutetia.

Par Léa Zetlaoui

La brasserie du Lutetia signée Jean-Michel Wilmotte
1/10
La brasserie du Lutetia signée Jean-Michel Wilmotte
2/10
Le Sea Bar pour un menu dégustation unique
3/10
L'aïoli des familles
4/10
La bouillabaisse de Gérald Passedat
5/10
Les boulettes de poisson de Gérald Passedat
6/10
La charcuterie de poisson de Gérald Passédat
7/10
Le filet de bœuf de Gérald Passédat
8/10
L'avocat de Gérald Passédat
9/10
Le parmentier de poule de Gérald Passédat
10/10
La brasserie du Lutetia signée Jean-Michel Wilmotte
La brasserie du Lutetia signée Jean-Michel Wilmotte
Le Sea Bar pour un menu dégustation unique
L'aïoli des familles
La bouillabaisse de Gérald Passedat
Les boulettes de poisson de Gérald Passedat
La charcuterie de poisson de Gérald Passédat
Le filet de bœuf de Gérald Passédat
L'avocat de Gérald Passédat
Le parmentier de poule de Gérald Passédat
  • Célèbre chef du sud de la France, Gérald Passédat, 3 étoiles au Michelin pour son restaurant familial Le Petit Nice (à Marseille) et également à la tête de l’offre gastronomique du Mucem, signe la carte de la mythique brasserie du Lutetia.

     

    C’est, tout naturellement, une cuisine méditerranéenne revisitée qu’il a choisi de proposer, surtout axée sur le poisson et les fruits de mer. Que ce soit une étonnante planche de charcuterie de poisson, des fritto misto légères et leur sauce délicieuse, un aïoli et ses accompagnements ou un foie gras aux algues, les entrées séduisent sans difficulté. Côté plats, les boulettes de poisson à la marseillaise ou le parmentier de poulpe font honneur aux racines méridionales du chef, tandis que les généreux cannellonis de veau ou le filet de bœuf charolais au beurre marin et jus à l’anchois raviront les amateurs de viande. Une salade végétarienne vient compléter le choix. Enfin en dessert, un soufflé à la réglisse, une île flottante aux pralines roses et un gâteau ultra chocolaté apportent une note sucrée indispensable.

     

    Enfin, dans le fond du restaurant, un sea bar, avec son menu dégustation uniquement disponible le soir, fait souffler un vent marin frais et original, à découvrir installé autour d’un magnifique bar en marbre.

    La décoration de cette nouvelle brasserie, comme le reste de l’hôtel, est signée Jean-Michel Wilmotte. Celui-ci a privilégié les lignes contemporaines, une déclinaison de tons beiges pour le mobilier, un sol en assemblage de marbre noir et blanc, des colonnes décorées de peintures représentant les mythiques clients de l’hôtel. D’immenses baies vitrées offrent une vue sur le carrefour Sèvres-Babylone, tandis qu’un premier étage et une véranda seront bientôt ouverts aux clients.

     

     

    45, boulevard Raspail, Paris VI.
    De 8h à minuit (dernière commande à 22h45)

  • Célèbre chef du sud de la France, Gérald Passédat, 3 étoiles au Michelin pour son restaurant familial Le Petit Nice (à Marseille) et également à la tête de l’offre gastronomique du Mucem, signe la carte de la mythique brasserie du Lutetia.

     

    C’est, tout naturellement, une cuisine méditerranéenne revisitée qu’il a choisi de proposer, surtout axée sur le poisson et les fruits de mer. Que ce soit une étonnante planche de charcuterie de poisson, des fritto misto légères et leur sauce délicieuse, un aïoli et ses accompagnements ou un foie gras aux algues, les entrées séduisent sans difficulté. Côté plats, les boulettes de poisson à la marseillaise ou le parmentier de poulpe font honneur aux racines méridionales du chef, tandis que les généreux cannellonis de veau ou le filet de bœuf charolais au beurre marin et jus à l’anchois raviront les amateurs de viande. Une salade végétarienne vient compléter le choix. Enfin en dessert, un soufflé à la réglisse, une île flottante aux pralines roses et un gâteau ultra chocolaté apportent une note sucrée indispensable.

     

    Enfin, dans le fond du restaurant, un sea bar, avec son menu dégustation uniquement disponible le soir, fait souffler un vent marin frais et original, à découvrir installé autour d’un magnifique bar en marbre.

    La décoration de cette nouvelle brasserie, comme le reste de l’hôtel, est signée Jean-Michel Wilmotte. Celui-ci a privilégié les lignes contemporaines, une déclinaison de tons beiges pour le mobilier, un sol en assemblage de marbre noir et blanc, des colonnes décorées de peintures représentant les mythiques clients de l’hôtel. D’immenses baies vitrées offrent une vue sur le carrefour Sèvres-Babylone, tandis qu’un premier étage et une véranda seront bientôt ouverts aux clients.

     

     

    45, boulevard Raspail, Paris VI.
    De 8h à minuit (dernière commande à 22h45)

  • Célèbre chef du sud de la France, Gérald Passédat, 3 étoiles au Michelin pour son restaurant familial Le Petit Nice (à Marseille) et également à la tête de l’offre gastronomique du Mucem, signe la carte de la mythique brasserie du Lutetia.

     

    C’est, tout naturellement, une cuisine méditerranéenne revisitée qu’il a choisi de proposer, surtout axée sur le poisson et les fruits de mer. Que ce soit une étonnante planche de charcuterie de poisson, des fritto misto légères et leur sauce délicieuse, un aïoli et ses accompagnements ou un foie gras aux algues, les entrées séduisent sans difficulté. Côté plats, les boulettes de poisson à la marseillaise ou le parmentier de poulpe font honneur aux racines méridionales du chef, tandis que les généreux cannellonis de veau ou le filet de bœuf charolais au beurre marin et jus à l’anchois raviront les amateurs de viande. Une salade végétarienne vient compléter le choix. Enfin en dessert, un soufflé à la réglisse, une île flottante aux pralines roses et un gâteau ultra chocolaté apportent une note sucrée indispensable.

     

    Enfin, dans le fond du restaurant, un sea bar, avec son menu dégustation uniquement disponible le soir, fait souffler un vent marin frais et original, à découvrir installé autour d’un magnifique bar en marbre.

    La décoration de cette nouvelle brasserie, comme le reste de l’hôtel, est signée Jean-Michel Wilmotte. Celui-ci a privilégié les lignes contemporaines, une déclinaison de tons beiges pour le mobilier, un sol en assemblage de marbre noir et blanc, des colonnes décorées de peintures représentant les mythiques clients de l’hôtel. D’immenses baies vitrées offrent une vue sur le carrefour Sèvres-Babylone, tandis qu’un premier étage et une véranda seront bientôt ouverts aux clients.

     

     

    45, boulevard Raspail, Paris VI.
    De 8h à minuit (dernière commande à 22h45)

  • Célèbre chef du sud de la France, Gérald Passédat, 3 étoiles au Michelin pour son restaurant familial Le Petit Nice (à Marseille) et également à la tête de l’offre gastronomique du Mucem, signe la carte de la mythique brasserie du Lutetia.

     

    C’est, tout naturellement, une cuisine méditerranéenne revisitée qu’il a choisi de proposer, surtout axée sur le poisson et les fruits de mer. Que ce soit une étonnante planche de charcuterie de poisson, des fritto misto légères et leur sauce délicieuse, un aïoli et ses accompagnements ou un foie gras aux algues, les entrées séduisent sans difficulté. Côté plats, les boulettes de poisson à la marseillaise ou le parmentier de poulpe font honneur aux racines méridionales du chef, tandis que les généreux cannellonis de veau ou le filet de bœuf charolais au beurre marin et jus à l’anchois raviront les amateurs de viande. Une salade végétarienne vient compléter le choix. Enfin en dessert, un soufflé à la réglisse, une île flottante aux pralines roses et un gâteau ultra chocolaté apportent une note sucrée indispensable.

     

    Enfin, dans le fond du restaurant, un sea bar, avec son menu dégustation uniquement disponible le soir, fait souffler un vent marin frais et original, à découvrir installé autour d’un magnifique bar en marbre.

    La décoration de cette nouvelle brasserie, comme le reste de l’hôtel, est signée Jean-Michel Wilmotte. Celui-ci a privilégié les lignes contemporaines, une déclinaison de tons beiges pour le mobilier, un sol en assemblage de marbre noir et blanc, des colonnes décorées de peintures représentant les mythiques clients de l’hôtel. D’immenses baies vitrées offrent une vue sur le carrefour Sèvres-Babylone, tandis qu’un premier étage et une véranda seront bientôt ouverts aux clients.

     

     

    45, boulevard Raspail, Paris VI.
    De 8h à minuit (dernière commande à 22h45)

  • Célèbre chef du sud de la France, Gérald Passédat, 3 étoiles au Michelin pour son restaurant familial Le Petit Nice (à Marseille) et également à la tête de l’offre gastronomique du Mucem, signe la carte de la mythique brasserie du Lutetia.

     

    C’est, tout naturellement, une cuisine méditerranéenne revisitée qu’il a choisi de proposer, surtout axée sur le poisson et les fruits de mer. Que ce soit une étonnante planche de charcuterie de poisson, des fritto misto légères et leur sauce délicieuse, un aïoli et ses accompagnements ou un foie gras aux algues, les entrées séduisent sans difficulté. Côté plats, les boulettes de poisson à la marseillaise ou le parmentier de poulpe font honneur aux racines méridionales du chef, tandis que les généreux cannellonis de veau ou le filet de bœuf charolais au beurre marin et jus à l’anchois raviront les amateurs de viande. Une salade végétarienne vient compléter le choix. Enfin en dessert, un soufflé à la réglisse, une île flottante aux pralines roses et un gâteau ultra chocolaté apportent une note sucrée indispensable.

     

    Enfin, dans le fond du restaurant, un sea bar, avec son menu dégustation uniquement disponible le soir, fait souffler un vent marin frais et original, à découvrir installé autour d’un magnifique bar en marbre.

    La décoration de cette nouvelle brasserie, comme le reste de l’hôtel, est signée Jean-Michel Wilmotte. Celui-ci a privilégié les lignes contemporaines, une déclinaison de tons beiges pour le mobilier, un sol en assemblage de marbre noir et blanc, des colonnes décorées de peintures représentant les mythiques clients de l’hôtel. D’immenses baies vitrées offrent une vue sur le carrefour Sèvres-Babylone, tandis qu’un premier étage et une véranda seront bientôt ouverts aux clients.

     

     

    45, boulevard Raspail, Paris VI.
    De 8h à minuit (dernière commande à 22h45)

  • Célèbre chef du sud de la France, Gérald Passédat, 3 étoiles au Michelin pour son restaurant familial Le Petit Nice (à Marseille) et également à la tête de l’offre gastronomique du Mucem, signe la carte de la mythique brasserie du Lutetia.

     

    C’est, tout naturellement, une cuisine méditerranéenne revisitée qu’il a choisi de proposer, surtout axée sur le poisson et les fruits de mer. Que ce soit une étonnante planche de charcuterie de poisson, des fritto misto légères et leur sauce délicieuse, un aïoli et ses accompagnements ou un foie gras aux algues, les entrées séduisent sans difficulté. Côté plats, les boulettes de poisson à la marseillaise ou le parmentier de poulpe font honneur aux racines méridionales du chef, tandis que les généreux cannellonis de veau ou le filet de bœuf charolais au beurre marin et jus à l’anchois raviront les amateurs de viande. Une salade végétarienne vient compléter le choix. Enfin en dessert, un soufflé à la réglisse, une île flottante aux pralines roses et un gâteau ultra chocolaté apportent une note sucrée indispensable.

     

    Enfin, dans le fond du restaurant, un sea bar, avec son menu dégustation uniquement disponible le soir, fait souffler un vent marin frais et original, à découvrir installé autour d’un magnifique bar en marbre.

    La décoration de cette nouvelle brasserie, comme le reste de l’hôtel, est signée Jean-Michel Wilmotte. Celui-ci a privilégié les lignes contemporaines, une déclinaison de tons beiges pour le mobilier, un sol en assemblage de marbre noir et blanc, des colonnes décorées de peintures représentant les mythiques clients de l’hôtel. D’immenses baies vitrées offrent une vue sur le carrefour Sèvres-Babylone, tandis qu’un premier étage et une véranda seront bientôt ouverts aux clients.

     

     

    45, boulevard Raspail, Paris VI.
    De 8h à minuit (dernière commande à 22h45)

  • Célèbre chef du sud de la France, Gérald Passédat, 3 étoiles au Michelin pour son restaurant familial Le Petit Nice (à Marseille) et également à la tête de l’offre gastronomique du Mucem, signe la carte de la mythique brasserie du Lutetia.

     

    C’est, tout naturellement, une cuisine méditerranéenne revisitée qu’il a choisi de proposer, surtout axée sur le poisson et les fruits de mer. Que ce soit une étonnante planche de charcuterie de poisson, des fritto misto légères et leur sauce délicieuse, un aïoli et ses accompagnements ou un foie gras aux algues, les entrées séduisent sans difficulté. Côté plats, les boulettes de poisson à la marseillaise ou le parmentier de poulpe font honneur aux racines méridionales du chef, tandis que les généreux cannellonis de veau ou le filet de bœuf charolais au beurre marin et jus à l’anchois raviront les amateurs de viande. Une salade végétarienne vient compléter le choix. Enfin en dessert, un soufflé à la réglisse, une île flottante aux pralines roses et un gâteau ultra chocolaté apportent une note sucrée indispensable.

     

    Enfin, dans le fond du restaurant, un sea bar, avec son menu dégustation uniquement disponible le soir, fait souffler un vent marin frais et original, à découvrir installé autour d’un magnifique bar en marbre.

    La décoration de cette nouvelle brasserie, comme le reste de l’hôtel, est signée Jean-Michel Wilmotte. Celui-ci a privilégié les lignes contemporaines, une déclinaison de tons beiges pour le mobilier, un sol en assemblage de marbre noir et blanc, des colonnes décorées de peintures représentant les mythiques clients de l’hôtel. D’immenses baies vitrées offrent une vue sur le carrefour Sèvres-Babylone, tandis qu’un premier étage et une véranda seront bientôt ouverts aux clients.

     

     

    45, boulevard Raspail, Paris VI.
    De 8h à minuit (dernière commande à 22h45)

  • Célèbre chef du sud de la France, Gérald Passédat, 3 étoiles au Michelin pour son restaurant familial Le Petit Nice (à Marseille) et également à la tête de l’offre gastronomique du Mucem, signe la carte de la mythique brasserie du Lutetia.

     

    C’est, tout naturellement, une cuisine méditerranéenne revisitée qu’il a choisi de proposer, surtout axée sur le poisson et les fruits de mer. Que ce soit une étonnante planche de charcuterie de poisson, des fritto misto légères et leur sauce délicieuse, un aïoli et ses accompagnements ou un foie gras aux algues, les entrées séduisent sans difficulté. Côté plats, les boulettes de poisson à la marseillaise ou le parmentier de poulpe font honneur aux racines méridionales du chef, tandis que les généreux cannellonis de veau ou le filet de bœuf charolais au beurre marin et jus à l’anchois raviront les amateurs de viande. Une salade végétarienne vient compléter le choix. Enfin en dessert, un soufflé à la réglisse, une île flottante aux pralines roses et un gâteau ultra chocolaté apportent une note sucrée indispensable.

     

    Enfin, dans le fond du restaurant, un sea bar, avec son menu dégustation uniquement disponible le soir, fait souffler un vent marin frais et original, à découvrir installé autour d’un magnifique bar en marbre.

    La décoration de cette nouvelle brasserie, comme le reste de l’hôtel, est signée Jean-Michel Wilmotte. Celui-ci a privilégié les lignes contemporaines, une déclinaison de tons beiges pour le mobilier, un sol en assemblage de marbre noir et blanc, des colonnes décorées de peintures représentant les mythiques clients de l’hôtel. D’immenses baies vitrées offrent une vue sur le carrefour Sèvres-Babylone, tandis qu’un premier étage et une véranda seront bientôt ouverts aux clients.

     

     

    45, boulevard Raspail, Paris VI.
    De 8h à minuit (dernière commande à 22h45)

  • Célèbre chef du sud de la France, Gérald Passédat, 3 étoiles au Michelin pour son restaurant familial Le Petit Nice (à Marseille) et également à la tête de l’offre gastronomique du Mucem, signe la carte de la mythique brasserie du Lutetia.

     

    C’est, tout naturellement, une cuisine méditerranéenne revisitée qu’il a choisi de proposer, surtout axée sur le poisson et les fruits de mer. Que ce soit une étonnante planche de charcuterie de poisson, des fritto misto légères et leur sauce délicieuse, un aïoli et ses accompagnements ou un foie gras aux algues, les entrées séduisent sans difficulté. Côté plats, les boulettes de poisson à la marseillaise ou le parmentier de poulpe font honneur aux racines méridionales du chef, tandis que les généreux cannellonis de veau ou le filet de bœuf charolais au beurre marin et jus à l’anchois raviront les amateurs de viande. Une salade végétarienne vient compléter le choix. Enfin en dessert, un soufflé à la réglisse, une île flottante aux pralines roses et un gâteau ultra chocolaté apportent une note sucrée indispensable.

     

    Enfin, dans le fond du restaurant, un sea bar, avec son menu dégustation uniquement disponible le soir, fait souffler un vent marin frais et original, à découvrir installé autour d’un magnifique bar en marbre.

    La décoration de cette nouvelle brasserie, comme le reste de l’hôtel, est signée Jean-Michel Wilmotte. Celui-ci a privilégié les lignes contemporaines, une déclinaison de tons beiges pour le mobilier, un sol en assemblage de marbre noir et blanc, des colonnes décorées de peintures représentant les mythiques clients de l’hôtel. D’immenses baies vitrées offrent une vue sur le carrefour Sèvres-Babylone, tandis qu’un premier étage et une véranda seront bientôt ouverts aux clients.

     

     

    45, boulevard Raspail, Paris VI.
    De 8h à minuit (dernière commande à 22h45)

  • Célèbre chef du sud de la France, Gérald Passédat, 3 étoiles au Michelin pour son restaurant familial Le Petit Nice (à Marseille) et également à la tête de l’offre gastronomique du Mucem, signe la carte de la mythique brasserie du Lutetia.

     

    C’est, tout naturellement, une cuisine méditerranéenne revisitée qu’il a choisi de proposer, surtout axée sur le poisson et les fruits de mer. Que ce soit une étonnante planche de charcuterie de poisson, des fritto misto légères et leur sauce délicieuse, un aïoli et ses accompagnements ou un foie gras aux algues, les entrées séduisent sans difficulté. Côté plats, les boulettes de poisson à la marseillaise ou le parmentier de poulpe font honneur aux racines méridionales du chef, tandis que les généreux cannellonis de veau ou le filet de bœuf charolais au beurre marin et jus à l’anchois raviront les amateurs de viande. Une salade végétarienne vient compléter le choix. Enfin en dessert, un soufflé à la réglisse, une île flottante aux pralines roses et un gâteau ultra chocolaté apportent une note sucrée indispensable.

     

    Enfin, dans le fond du restaurant, un sea bar, avec son menu dégustation uniquement disponible le soir, fait souffler un vent marin frais et original, à découvrir installé autour d’un magnifique bar en marbre.

    La décoration de cette nouvelle brasserie, comme le reste de l’hôtel, est signée Jean-Michel Wilmotte. Celui-ci a privilégié les lignes contemporaines, une déclinaison de tons beiges pour le mobilier, un sol en assemblage de marbre noir et blanc, des colonnes décorées de peintures représentant les mythiques clients de l’hôtel. D’immenses baies vitrées offrent une vue sur le carrefour Sèvres-Babylone, tandis qu’un premier étage et une véranda seront bientôt ouverts aux clients.

     

     

    45, boulevard Raspail, Paris VI.
    De 8h à minuit (dernière commande à 22h45)

NuméroNews