231


Commandez-le
Numéro
05 La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous

La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous

Food

Nouveau temple de la nuit parisienne depuis sa réouverture en 2020, la Casbah, lieu mythique des années 90 situé rue de la Forge-Royale dans le XIe arrondissement, propose en plus de ses soirées endiablées au sous-sol de l'établissement, des dîners qui subliment la cuisine maghrébine et, le mercredi, une “couscous party” sobrement animée par un concert piano-voix.

  • La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous
  • La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous
  • La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous
  • La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous
  • La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous
  • La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous La Casbah, la boîte de nuit branchée qui organise des soirées couscous

© Thibaud Larrieu-Gibier

1/6

Qui n'a jamais rêvé de passer une soirée hallucinante où l'on savoure un délicieux couscous comme au Maroc tout en assistant à un concert piano-voix qui reprend les classiques de la chanson française et en s'enflammant sur des rythmes disco et électro sur une piste de danse en sous-sol ? À vrai dire, personne. Il aurait déjà fallu y penser… C'est pourtant désormais possible à La Casbah à Paris, un “bistrosouk” comme l'appellent ses propriétaires, où il fait bon de faire la fête jusque tard dans la nuit et de savourer des délicieuses pâtisseries maghrébines.

 

Ouverte par les trois propriétaires d'autres hauts lieux de la nuit parisienne, dont le Badaboum, le 3615Bar ou le Panic Room, l'adresse propose donc d'assister à une soirée piano-voix tout en dégustant un couscous à volonté (veggie ou royal) accompagné de douceurs sucrées, d'un thé à la menthe et, pour les plus vaillants, de vins nature finement sélectionnés – la cave propose un large choix avec notamment des bouteilles du vigneron star, chouchou d'Action Bronson Patrick Bouju – pour 39€ par personne. Si la soirée couscous est programmée uniquement le mercredi, La Casbah ne déçoit pas pour autant les autres jours de la semaine: DJ sets, invitation de collectifs à enflammer le dancefloor comme La Créole basé à Montreuil et une carte toujours axée sur la cuisine “du bled” avec des concombres à la fleur d'oranger, des gyozas orientaux (les premiers au monde selon eux) et des merguez dans leur plus simple appareil…

 

Côté décoration, les mots d'ordre de La Casbah semblent être: chaleureux et festif. En plus de l'espace restaurant au rez-de-chaussée, il est possible de se restaurer au bar mais aussi dans des espaces plus intimistes qu'il est mieux de réserver en groupe. La décoratrice, aussi à l'oeuvre au Badaboum et au speakeasy de la Galerie Perrotin à New York a tenu à faire du lieu un espace confortable – avec des meubles directement importés du Maroc – sans être trop chargé. L'idéal pour danser jusqu'au bout de la nuit. 

 

La Casbah

8-20 rue de la Forge-Royale

PARIS XIe