9


Commandez-le
Numéro
21

Mesita, le nouveau spot de street food argentine à Pigalle

Food

Depuis la fin du mois d’août, Mesita, nouveau spot de la street food argentine, a ouvert ses portes rue Pierre Fontaine, au cœur de Pigalle. Au programme : des sandwiches typiques à base de viande cuite selon l’asado, technique de cuisson sud-américaine à la flamme et au charbon de bois.

Photos par Geraldine Martens

1/25

Après ses nombreux voyages en Amérique du Sud, et plus particulièrement en Argentine, le restaurateur parisien Elie Audo imagine un premier restaurant dédié à la cuisine typique du pays : Alamesa, qu’il ouvre en novembre 2019 au sein du quartier des Batignolles. Deux ans plus tard, il décide d’ouvrir un second établissement, cette fois-ci plutôt sous la forme d’une petite échoppe authentique en plein cœur de Pigalle, spécialisée dans la street food argentine. Nommé Mesita (“petite table” en français), le lieu, doté d’une devanture couleur terracotta — rappelant les façades des maisons sud-américaines —, oriente son offre culinaire autour de l’asado, une technique de cuisson typique de la viande à la flamme et au charbon de bois.

 

Au menu : de la street food qui met la viande à l’honneur ainsi que d’autres spécialités du pays. On y retrouve alors deux sandwiches incontournables de la cuisine argentine, tout deux composés de pains artisanaux créés sur mesure par la fameuse boulangerie Babka Zana. Il y a d’abord le sandwich Asado, composé d’un pain ciabatta au chimichurri, d’une colita de bœuf uruguayen cuite à la braise et finement coupée, d’une sauce chimichurri maison, des jalapeños et de la mozzarella fondue. On y retrouve aussi la déclinaison sud-américaine du hot-dog américain que l’on connaît tous : le Choripan, composé d’un pain légèrement brioché, d’une saucisse de chorizo colombien cuite à la braise, d’une mayonnaise maison à la menthe, d’un caviar d’aubergine fumée au charbon de bois, de salade de chou blanc et de pickles d’oignons rouges.

 

Aux côtés de ces deux mets principaux, Mesita propose aussi des empanadas garnis d’olives et de fromage, une portion d’olita de bœuf à déguster seule, ou encore un accompagnement ultra réconfortant : la Papa Frita, une sorte de quenelle de purée de pommes de terre frite garnie de mozzarella. Enfin, un unique dessert vient compléter la carte de ce temple de la street food argentine, et pas des moindres, puisqu’il s’agit du Tres Leches, un gâteau traditionnel de la culture latino-américaine conçu avec un trio de laits (lait concentré sucré, lait concentré non sucré et crème liquide) et agrémenté d’un dulce de leche maison. Une note finale ultra gourmande pour terminer le repas en beauté, qu’il soit d’ailleurs dégusté sur place ou à emporter, et ce même jusqu’à deux heures du matin le vendredi et le samedi.

 

Mesita, 2 rue Pierre Fontaine, Paris 9ème