14 Décembre

Substance, le restaurant qui décomplexe la gastronomie

 

Ambiance apaisante, assiettes colorées et graphiques, le restaurant Substance s'impose comme la nouvelle adresse de l'ouest parisien.

Par Léa Zetlaoui

1/3
2/3
3/3
  • Tandis que la cuisine bourgeoise et de bistrot opère depuis quelques mois un grand retour dans les restaurants parisiens, Substance, nouvelle adresse du 16e arrondissement, joue la carte de la “gastronomie décomplexée”. Né de l’association du businessman adepte de gastronomie Stéphane Manigold, du chef Matthias Marc et du directeur de salle Anthony Pedrosa (tous deux issus de chez Racines des prés), Substance se fraye un chemin entre les restaurants gastronomiques souvent trop guindés et la nouvelle bistronomie quelque peu éculée.

     

    En poussant les portes de ce petit restaurant situé à l’angle de la rue George Bizet et de la rue de Chaillot, on est directement apaisé par la décoration brute et minérale. Le bois, la pierre, le marbre, le velours se déclinent ici dans des tons ardoise, bleus et gris. Manger à table est après tout une expérience autant visuelle que gustative, et la sérénité qui se dégage de l’endroit invite à la vivre pleinement.

     

    La carte du chef Matthias Marc, 25 ans, passé par Racines des Prés, le Meurice et Lasserre, séduit immédiatement par sa cuisine élaborée sans être snob, des assiettes graphiques et colorées qui font la part belle aux produits de saison. Ainsi en entrée on se laisse séduire par des Gnocchis au charbon végétal poêlés, ou des huîtres pochées, en plat un cabillaud cendré ou une volaille de culoisel et en dessert un soufflé au chocolat Sao Tome acommpagné d’une crème de sapin. Un menu quotidien tout aussi créatif vient étoffer la carte courte.

    Et si l’ambiance est feutrée le midi, le soir elle s’anime et joue les prolongations.
     

     

    Substance, 18, rue de Chaillot, Paris XVI.

    Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 19h30 à 22h30, puis le samedi au dîner de 19h30 à 22h30.
     

  • Tandis que la cuisine bourgeoise et de bistrot opère depuis quelques mois un grand retour dans les restaurants parisiens, Substance, nouvelle adresse du 16e arrondissement, joue la carte de la “gastronomie décomplexée”. Né de l’association du businessman adepte de gastronomie Stéphane Manigold, du chef Matthias Marc et du directeur de salle Anthony Pedrosa (tous deux issus de chez Racines des prés), Substance se fraye un chemin entre les restaurants gastronomiques souvent trop guindés et la nouvelle bistronomie quelque peu éculée.

     

    En poussant les portes de ce petit restaurant situé à l’angle de la rue George Bizet et de la rue de Chaillot, on est directement apaisé par la décoration brute et minérale. Le bois, la pierre, le marbre, le velours se déclinent ici dans des tons ardoise, bleus et gris. Manger à table est après tout une expérience autant visuelle que gustative, et la sérénité qui se dégage de l’endroit invite à la vivre pleinement.

     

    La carte du chef Matthias Marc, 25 ans, passé par Racines des Prés, le Meurice et Lasserre, séduit immédiatement par sa cuisine élaborée sans être snob, des assiettes graphiques et colorées qui font la part belle aux produits de saison. Ainsi en entrée on se laisse séduire par des Gnocchis au charbon végétal poêlés, ou des huîtres pochées, en plat un cabillaud cendré ou une volaille de culoisel et en dessert un soufflé au chocolat Sao Tome acommpagné d’une crème de sapin. Un menu quotidien tout aussi créatif vient étoffer la carte courte.

    Et si l’ambiance est feutrée le midi, le soir elle s’anime et joue les prolongations.
     

     

    Substance, 18, rue de Chaillot, Paris XVI.

    Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 19h30 à 22h30, puis le samedi au dîner de 19h30 à 22h30.
     

  • Tandis que la cuisine bourgeoise et de bistrot opère depuis quelques mois un grand retour dans les restaurants parisiens, Substance, nouvelle adresse du 16e arrondissement, joue la carte de la “gastronomie décomplexée”. Né de l’association du businessman adepte de gastronomie Stéphane Manigold, du chef Matthias Marc et du directeur de salle Anthony Pedrosa (tous deux issus de chez Racines des prés), Substance se fraye un chemin entre les restaurants gastronomiques souvent trop guindés et la nouvelle bistronomie quelque peu éculée.

     

    En poussant les portes de ce petit restaurant situé à l’angle de la rue George Bizet et de la rue de Chaillot, on est directement apaisé par la décoration brute et minérale. Le bois, la pierre, le marbre, le velours se déclinent ici dans des tons ardoise, bleus et gris. Manger à table est après tout une expérience autant visuelle que gustative, et la sérénité qui se dégage de l’endroit invite à la vivre pleinement.

     

    La carte du chef Matthias Marc, 25 ans, passé par Racines des Prés, le Meurice et Lasserre, séduit immédiatement par sa cuisine élaborée sans être snob, des assiettes graphiques et colorées qui font la part belle aux produits de saison. Ainsi en entrée on se laisse séduire par des Gnocchis au charbon végétal poêlés, ou des huîtres pochées, en plat un cabillaud cendré ou une volaille de culoisel et en dessert un soufflé au chocolat Sao Tome acommpagné d’une crème de sapin. Un menu quotidien tout aussi créatif vient étoffer la carte courte.

    Et si l’ambiance est feutrée le midi, le soir elle s’anime et joue les prolongations.
     

     

    Substance, 18, rue de Chaillot, Paris XVI.

    Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 19h30 à 22h30, puis le samedi au dîner de 19h30 à 22h30.
     

Le cabillaud cendré

Le crémeux citron vert 

Les huîtres pochées

Le tataki de daurade

NuméroNews