24 Septembre

Astair, la brasserie qui réunit le chef étoilé Gilles Goujon et l'architecte d'intérieur Tristan Auer

 

Cette nouvelle adresse du passage des Panoramas fait appel au chef étoilé Gilles Goujon et à l'architecte d'intérieur français Tristan Auer pour imaginer une brasserie festive et chaleureuse.

Par Léa Zetlaoui

1/5
  • Dans le très animé passage des Panoramas, à quelques mètres de leur première adresse Canard et Champagne, Jean Valfort, Charles Drouhaut et Jean-François Monfort inaugurent leur nouvelle adresse, Astair. Faisant appel au chef étoilé Gilles Goujon, dont le restaurant L'Auberge du Vieux Puits est considéré comme l’un des meilleurs de France et au designer Tristan Auer, qui a déjà officié pour Le Crillon ou Les Bains, ils imaginent une brasserie festive et chaleureuse.

     

    C’est du côté de la cuisine traditionnelle française que les trois fondateurs et le chef étoilé ont pioché l’inspiration pour imaginer une carte, longue sans être trop chargée qui invite au partage. Des amuse-gueules (os à moelle ou sardines à l’huile), des entrées typiques des brasseries (cuisses de grenouille ou escargots) ainsi que des spécialités du chef (œuf parfait aux champignons et brioche), des entremets (artichaut, coeur de laitue, salade de haricots verts et champignons), des grillades, des plats de résistance (foie de veau et sole meuniere) et enfin, les plats bourgeois de gilles Goujon comme le cabillaud demi-sel en tchoutchouka, la caille fermière rôtie, la souris d’agneau et surtout une Cocotte de poissons et fruits de mer à la rouille et au safran.

     

    Tandis que les banquettes tri-matières bordeaux (velours, cuir et toile), les chaises en cannage et les tables blanches proposent une version chaleureuse, contemporaine et presque féminine de la brasserie, c’est du côté du bar que le décorateur et architecte d'intérieur parisien Tristan Auer a laissé s’exprimer sa créativité. Tout d’abord à travers le magnifique panorama en laiton projeté et patine, sorte de paysage abstrait, puis un bar de ferronnier d’art au dessin marbré orangé, un plafond de cercles concentriques lumineux et enfin des sièges de bar rouge, l'ensemble confèrre au restaurant une touche cinématographique étonnante. Une adresse aussi belle que bonne qui convient parfaitement pour la saison automnale.

     

     

    9 Passage des Panoramas, Paris II

    astair.paris

    09 81 29 50 95

     

  • Dans le très animé passage des Panoramas, à quelques mètres de leur première adresse Canard et Champagne, Jean Valfort, Charles Drouhaut et Jean-François Monfort inaugurent leur nouvelle adresse, Astair. Faisant appel au chef étoilé Gilles Goujon, dont le restaurant L'Auberge du Vieux Puits est considéré comme l’un des meilleurs de France et au designer Tristan Auer, qui a déjà officié pour Le Crillon ou Les Bains, ils imaginent une brasserie festive et chaleureuse.

     

    C’est du côté de la cuisine traditionnelle française que les trois fondateurs et le chef étoilé ont pioché l’inspiration pour imaginer une carte, longue sans être trop chargée qui invite au partage. Des amuse-gueules (os à moelle ou sardines à l’huile), des entrées typiques des brasseries (cuisses de grenouille ou escargots) ainsi que des spécialités du chef (œuf parfait aux champignons et brioche), des entremets (artichaut, coeur de laitue, salade de haricots verts et champignons), des grillades, des plats de résistance (foie de veau et sole meuniere) et enfin, les plats bourgeois de gilles Goujon comme le cabillaud demi-sel en tchoutchouka, la caille fermière rôtie, la souris d’agneau et surtout une Cocotte de poissons et fruits de mer à la rouille et au safran.

     

    Tandis que les banquettes tri-matières bordeaux (velours, cuir et toile), les chaises en cannage et les tables blanches proposent une version chaleureuse, contemporaine et presque féminine de la brasserie, c’est du côté du bar que le décorateur et architecte d'intérieur parisien Tristan Auer a laissé s’exprimer sa créativité. Tout d’abord à travers le magnifique panorama en laiton projeté et patine, sorte de paysage abstrait, puis un bar de ferronnier d’art au dessin marbré orangé, un plafond de cercles concentriques lumineux et enfin des sièges de bar rouge, l'ensemble confèrre au restaurant une touche cinématographique étonnante. Une adresse aussi belle que bonne qui convient parfaitement pour la saison automnale.

     

     

    9 Passage des Panoramas, Paris II

    astair.paris

    09 81 29 50 95

     

  • Dans le très animé passage des Panoramas, à quelques mètres de leur première adresse Canard et Champagne, Jean Valfort, Charles Drouhaut et Jean-François Monfort inaugurent leur nouvelle adresse, Astair. Faisant appel au chef étoilé Gilles Goujon, dont le restaurant L'Auberge du Vieux Puits est considéré comme l’un des meilleurs de France et au designer Tristan Auer, qui a déjà officié pour Le Crillon ou Les Bains, ils imaginent une brasserie festive et chaleureuse.

     

    C’est du côté de la cuisine traditionnelle française que les trois fondateurs et le chef étoilé ont pioché l’inspiration pour imaginer une carte, longue sans être trop chargée qui invite au partage. Des amuse-gueules (os à moelle ou sardines à l’huile), des entrées typiques des brasseries (cuisses de grenouille ou escargots) ainsi que des spécialités du chef (œuf parfait aux champignons et brioche), des entremets (artichaut, coeur de laitue, salade de haricots verts et champignons), des grillades, des plats de résistance (foie de veau et sole meuniere) et enfin, les plats bourgeois de gilles Goujon comme le cabillaud demi-sel en tchoutchouka, la caille fermière rôtie, la souris d’agneau et surtout une Cocotte de poissons et fruits de mer à la rouille et au safran.

     

    Tandis que les banquettes tri-matières bordeaux (velours, cuir et toile), les chaises en cannage et les tables blanches proposent une version chaleureuse, contemporaine et presque féminine de la brasserie, c’est du côté du bar que le décorateur et architecte d'intérieur parisien Tristan Auer a laissé s’exprimer sa créativité. Tout d’abord à travers le magnifique panorama en laiton projeté et patine, sorte de paysage abstrait, puis un bar de ferronnier d’art au dessin marbré orangé, un plafond de cercles concentriques lumineux et enfin des sièges de bar rouge, l'ensemble confèrre au restaurant une touche cinématographique étonnante. Une adresse aussi belle que bonne qui convient parfaitement pour la saison automnale.

     

     

    9 Passage des Panoramas, Paris II

    astair.paris

    09 81 29 50 95

     

  • Dans le très animé passage des Panoramas, à quelques mètres de leur première adresse Canard et Champagne, Jean Valfort, Charles Drouhaut et Jean-François Monfort inaugurent leur nouvelle adresse, Astair. Faisant appel au chef étoilé Gilles Goujon, dont le restaurant L'Auberge du Vieux Puits est considéré comme l’un des meilleurs de France et au designer Tristan Auer, qui a déjà officié pour Le Crillon ou Les Bains, ils imaginent une brasserie festive et chaleureuse.

     

    C’est du côté de la cuisine traditionnelle française que les trois fondateurs et le chef étoilé ont pioché l’inspiration pour imaginer une carte, longue sans être trop chargée qui invite au partage. Des amuse-gueules (os à moelle ou sardines à l’huile), des entrées typiques des brasseries (cuisses de grenouille ou escargots) ainsi que des spécialités du chef (œuf parfait aux champignons et brioche), des entremets (artichaut, coeur de laitue, salade de haricots verts et champignons), des grillades, des plats de résistance (foie de veau et sole meuniere) et enfin, les plats bourgeois de gilles Goujon comme le cabillaud demi-sel en tchoutchouka, la caille fermière rôtie, la souris d’agneau et surtout une Cocotte de poissons et fruits de mer à la rouille et au safran.

     

    Tandis que les banquettes tri-matières bordeaux (velours, cuir et toile), les chaises en cannage et les tables blanches proposent une version chaleureuse, contemporaine et presque féminine de la brasserie, c’est du côté du bar que le décorateur et architecte d'intérieur parisien Tristan Auer a laissé s’exprimer sa créativité. Tout d’abord à travers le magnifique panorama en laiton projeté et patine, sorte de paysage abstrait, puis un bar de ferronnier d’art au dessin marbré orangé, un plafond de cercles concentriques lumineux et enfin des sièges de bar rouge, l'ensemble confèrre au restaurant une touche cinématographique étonnante. Une adresse aussi belle que bonne qui convient parfaitement pour la saison automnale.

     

     

    9 Passage des Panoramas, Paris II

    astair.paris

    09 81 29 50 95

     

  • Dans le très animé passage des Panoramas, à quelques mètres de leur première adresse Canard et Champagne, Jean Valfort, Charles Drouhaut et Jean-François Monfort inaugurent leur nouvelle adresse, Astair. Faisant appel au chef étoilé Gilles Goujon, dont le restaurant L'Auberge du Vieux Puits est considéré comme l’un des meilleurs de France et au designer Tristan Auer, qui a déjà officié pour Le Crillon ou Les Bains, ils imaginent une brasserie festive et chaleureuse.

     

    C’est du côté de la cuisine traditionnelle française que les trois fondateurs et le chef étoilé ont pioché l’inspiration pour imaginer une carte, longue sans être trop chargée qui invite au partage. Des amuse-gueules (os à moelle ou sardines à l’huile), des entrées typiques des brasseries (cuisses de grenouille ou escargots) ainsi que des spécialités du chef (œuf parfait aux champignons et brioche), des entremets (artichaut, coeur de laitue, salade de haricots verts et champignons), des grillades, des plats de résistance (foie de veau et sole meuniere) et enfin, les plats bourgeois de gilles Goujon comme le cabillaud demi-sel en tchoutchouka, la caille fermière rôtie, la souris d’agneau et surtout une Cocotte de poissons et fruits de mer à la rouille et au safran.

     

    Tandis que les banquettes tri-matières bordeaux (velours, cuir et toile), les chaises en cannage et les tables blanches proposent une version chaleureuse, contemporaine et presque féminine de la brasserie, c’est du côté du bar que le décorateur et architecte d'intérieur parisien Tristan Auer a laissé s’exprimer sa créativité. Tout d’abord à travers le magnifique panorama en laiton projeté et patine, sorte de paysage abstrait, puis un bar de ferronnier d’art au dessin marbré orangé, un plafond de cercles concentriques lumineux et enfin des sièges de bar rouge, l'ensemble confèrre au restaurant une touche cinématographique étonnante. Une adresse aussi belle que bonne qui convient parfaitement pour la saison automnale.

     

     

    9 Passage des Panoramas, Paris II

    astair.paris

    09 81 29 50 95

     

NuméroNews