Advertising
16 Janvier

Le Chardenoux, le bistrot du chef Cyril Lignac rouvre enfin ses portes

 

Après un an de travaux, le bistrot du chef étoilé Cyril Lignac, Le Chardenoux, rouvre enfin ses portes. Une adresse incontournable à redécouvrir absolument.

 

 

1/5
2/5
3/5
4/5
5/5
  • En 2008, bien avant que le 11e arrondissement de Paris devienne synonyme de renouveau culinaire, le chef Cyril Lignac rachète Le Chardenoux, situé 1, rue Jules-Vallès. Classé monument historique, ce petit bistrot typiquement parisien voit le jour en 1908 et s’habille naturellement un peu plus tard de mobilier et d'ornementation art déco, à l’image de son sublime bar en marqueterie de marbre.

     

    Il y a quelques jours, le chef également à la tête du restaurant étoilé Le Quinzième (Paris 15e) rouvrait son bistrot parisien après un an de travaux. Accompagné de Martin Brudnizki, architecte-designer suédois installé à Londres et New York, qui a notamment rafraîchi le très sélect club londonien Annabel’s, il imagine un nouvel écrin, plus contemporain.

     

    Si le bar en marqueterie de marbre reste évidemment intact, les lustres d’époque sont remplacés, les banquettes en cuir cèdent la place à du velours cramoisi, les chaises se parent de coussins verts, les tables s’habillent de nappes blanches, les murs blancs se teintent de vert pâle et le plafond, de fresques peintes à la main. Sans se départir de son ambiance typiquement parisienne, cette belle adresse du 11e gagne ainsi en modernité.

     

    Côté carte, le chef originaire du sud de la France, privilégie les produits de la mer : grands plateaux de fruits de mer préparés, poissons crus et marinés (bar, saumon, yellow tail, saint-jacques et thon), des coquillages et crustacés accompagnés de saveurs épicées (encornets au chorizo ou crevettes à la mayonnaise chipotle). En prime, Cyril Lignac propose également sa désormais célèbre galette croquante au tourteau, curry et avocat. Côté plat, les ravioles de langoustines et lobster rolls valent le détour tandis qu’un burger et une volaille jaune des Landes raviront les adeptes de viande. Des saveurs qui rappellent celles de ses restaurants Aux Prés et Le Bar des Prés (rue du Dragon, Paris 6e).

    Enfin, Cyril Lignac qui a également lancé sa pâtisserie et sa chocolaterie, offre une jolie sélection de ses créations comme le millefeuille ou le pain perdu aux poires et caramel.

     

    Le Chardenoux du chef Cyril Lignac

    1, rue Jules-Vallès, 75011 Paris

    Ouvert tous les jours 

    De 12h à 14h30 et de 19h à 23h

  • En 2008, bien avant que le 11e arrondissement de Paris devienne synonyme de renouveau culinaire, le chef Cyril Lignac rachète Le Chardenoux, situé 1, rue Jules-Vallès. Classé monument historique, ce petit bistrot typiquement parisien voit le jour en 1908 et s’habille naturellement un peu plus tard de mobilier et d'ornementation art déco, à l’image de son sublime bar en marqueterie de marbre.

     

    Il y a quelques jours, le chef également à la tête du restaurant étoilé Le Quinzième (Paris 15e) rouvrait son bistrot parisien après un an de travaux. Accompagné de Martin Brudnizki, architecte-designer suédois installé à Londres et New York, qui a notamment rafraîchi le très sélect club londonien Annabel’s, il imagine un nouvel écrin, plus contemporain.

     

    Si le bar en marqueterie de marbre reste évidemment intact, les lustres d’époque sont remplacés, les banquettes en cuir cèdent la place à du velours cramoisi, les chaises se parent de coussins verts, les tables s’habillent de nappes blanches, les murs blancs se teintent de vert pâle et le plafond, de fresques peintes à la main. Sans se départir de son ambiance typiquement parisienne, cette belle adresse du 11e gagne ainsi en modernité.

     

    Côté carte, le chef originaire du sud de la France, privilégie les produits de la mer : grands plateaux de fruits de mer préparés, poissons crus et marinés (bar, saumon, yellow tail, saint-jacques et thon), des coquillages et crustacés accompagnés de saveurs épicées (encornets au chorizo ou crevettes à la mayonnaise chipotle). En prime, Cyril Lignac propose également sa désormais célèbre galette croquante au tourteau, curry et avocat. Côté plat, les ravioles de langoustines et lobster rolls valent le détour tandis qu’un burger et une volaille jaune des Landes raviront les adeptes de viande. Des saveurs qui rappellent celles de ses restaurants Aux Prés et Le Bar des Prés (rue du Dragon, Paris 6e).

    Enfin, Cyril Lignac qui a également lancé sa pâtisserie et sa chocolaterie, offre une jolie sélection de ses créations comme le millefeuille ou le pain perdu aux poires et caramel.

     

    Le Chardenoux du chef Cyril Lignac

    1, rue Jules-Vallès, 75011 Paris

    Ouvert tous les jours 

    De 12h à 14h30 et de 19h à 23h

  • En 2008, bien avant que le 11e arrondissement de Paris devienne synonyme de renouveau culinaire, le chef Cyril Lignac rachète Le Chardenoux, situé 1, rue Jules-Vallès. Classé monument historique, ce petit bistrot typiquement parisien voit le jour en 1908 et s’habille naturellement un peu plus tard de mobilier et d'ornementation art déco, à l’image de son sublime bar en marqueterie de marbre.

     

    Il y a quelques jours, le chef également à la tête du restaurant étoilé Le Quinzième (Paris 15e) rouvrait son bistrot parisien après un an de travaux. Accompagné de Martin Brudnizki, architecte-designer suédois installé à Londres et New York, qui a notamment rafraîchi le très sélect club londonien Annabel’s, il imagine un nouvel écrin, plus contemporain.

     

    Si le bar en marqueterie de marbre reste évidemment intact, les lustres d’époque sont remplacés, les banquettes en cuir cèdent la place à du velours cramoisi, les chaises se parent de coussins verts, les tables s’habillent de nappes blanches, les murs blancs se teintent de vert pâle et le plafond, de fresques peintes à la main. Sans se départir de son ambiance typiquement parisienne, cette belle adresse du 11e gagne ainsi en modernité.

     

    Côté carte, le chef originaire du sud de la France, privilégie les produits de la mer : grands plateaux de fruits de mer préparés, poissons crus et marinés (bar, saumon, yellow tail, saint-jacques et thon), des coquillages et crustacés accompagnés de saveurs épicées (encornets au chorizo ou crevettes à la mayonnaise chipotle). En prime, Cyril Lignac propose également sa désormais célèbre galette croquante au tourteau, curry et avocat. Côté plat, les ravioles de langoustines et lobster rolls valent le détour tandis qu’un burger et une volaille jaune des Landes raviront les adeptes de viande. Des saveurs qui rappellent celles de ses restaurants Aux Prés et Le Bar des Prés (rue du Dragon, Paris 6e).

    Enfin, Cyril Lignac qui a également lancé sa pâtisserie et sa chocolaterie, offre une jolie sélection de ses créations comme le millefeuille ou le pain perdu aux poires et caramel.

     

    Le Chardenoux du chef Cyril Lignac

    1, rue Jules-Vallès, 75011 Paris

    Ouvert tous les jours 

    De 12h à 14h30 et de 19h à 23h

  • En 2008, bien avant que le 11e arrondissement de Paris devienne synonyme de renouveau culinaire, le chef Cyril Lignac rachète Le Chardenoux, situé 1, rue Jules-Vallès. Classé monument historique, ce petit bistrot typiquement parisien voit le jour en 1908 et s’habille naturellement un peu plus tard de mobilier et d'ornementation art déco, à l’image de son sublime bar en marqueterie de marbre.

     

    Il y a quelques jours, le chef également à la tête du restaurant étoilé Le Quinzième (Paris 15e) rouvrait son bistrot parisien après un an de travaux. Accompagné de Martin Brudnizki, architecte-designer suédois installé à Londres et New York, qui a notamment rafraîchi le très sélect club londonien Annabel’s, il imagine un nouvel écrin, plus contemporain.

     

    Si le bar en marqueterie de marbre reste évidemment intact, les lustres d’époque sont remplacés, les banquettes en cuir cèdent la place à du velours cramoisi, les chaises se parent de coussins verts, les tables s’habillent de nappes blanches, les murs blancs se teintent de vert pâle et le plafond, de fresques peintes à la main. Sans se départir de son ambiance typiquement parisienne, cette belle adresse du 11e gagne ainsi en modernité.

     

    Côté carte, le chef originaire du sud de la France, privilégie les produits de la mer : grands plateaux de fruits de mer préparés, poissons crus et marinés (bar, saumon, yellow tail, saint-jacques et thon), des coquillages et crustacés accompagnés de saveurs épicées (encornets au chorizo ou crevettes à la mayonnaise chipotle). En prime, Cyril Lignac propose également sa désormais célèbre galette croquante au tourteau, curry et avocat. Côté plat, les ravioles de langoustines et lobster rolls valent le détour tandis qu’un burger et une volaille jaune des Landes raviront les adeptes de viande. Des saveurs qui rappellent celles de ses restaurants Aux Prés et Le Bar des Prés (rue du Dragon, Paris 6e).

    Enfin, Cyril Lignac qui a également lancé sa pâtisserie et sa chocolaterie, offre une jolie sélection de ses créations comme le millefeuille ou le pain perdu aux poires et caramel.

     

    Le Chardenoux du chef Cyril Lignac

    1, rue Jules-Vallès, 75011 Paris

    Ouvert tous les jours 

    De 12h à 14h30 et de 19h à 23h

  • En 2008, bien avant que le 11e arrondissement de Paris devienne synonyme de renouveau culinaire, le chef Cyril Lignac rachète Le Chardenoux, situé 1, rue Jules-Vallès. Classé monument historique, ce petit bistrot typiquement parisien voit le jour en 1908 et s’habille naturellement un peu plus tard de mobilier et d'ornementation art déco, à l’image de son sublime bar en marqueterie de marbre.

     

    Il y a quelques jours, le chef également à la tête du restaurant étoilé Le Quinzième (Paris 15e) rouvrait son bistrot parisien après un an de travaux. Accompagné de Martin Brudnizki, architecte-designer suédois installé à Londres et New York, qui a notamment rafraîchi le très sélect club londonien Annabel’s, il imagine un nouvel écrin, plus contemporain.

     

    Si le bar en marqueterie de marbre reste évidemment intact, les lustres d’époque sont remplacés, les banquettes en cuir cèdent la place à du velours cramoisi, les chaises se parent de coussins verts, les tables s’habillent de nappes blanches, les murs blancs se teintent de vert pâle et le plafond, de fresques peintes à la main. Sans se départir de son ambiance typiquement parisienne, cette belle adresse du 11e gagne ainsi en modernité.

     

    Côté carte, le chef originaire du sud de la France, privilégie les produits de la mer : grands plateaux de fruits de mer préparés, poissons crus et marinés (bar, saumon, yellow tail, saint-jacques et thon), des coquillages et crustacés accompagnés de saveurs épicées (encornets au chorizo ou crevettes à la mayonnaise chipotle). En prime, Cyril Lignac propose également sa désormais célèbre galette croquante au tourteau, curry et avocat. Côté plat, les ravioles de langoustines et lobster rolls valent le détour tandis qu’un burger et une volaille jaune des Landes raviront les adeptes de viande. Des saveurs qui rappellent celles de ses restaurants Aux Prés et Le Bar des Prés (rue du Dragon, Paris 6e).

    Enfin, Cyril Lignac qui a également lancé sa pâtisserie et sa chocolaterie, offre une jolie sélection de ses créations comme le millefeuille ou le pain perdu aux poires et caramel.

     

    Le Chardenoux du chef Cyril Lignac

    1, rue Jules-Vallès, 75011 Paris

    Ouvert tous les jours 

    De 12h à 14h30 et de 19h à 23h

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising