Advertising
Advertising
20 Décembre

À Paris, l’Hôtel Bowmann associe histoire, opulence et design

 

Derrière sa discrète entrée du boulevard Haussmann, près de l'église Saint-Augustin, l’Hôtel Bowmann, très chic 5 étoiles, associe architecture fastueuse, mobilier design et opulence exquise. 

Par Léa Zetlaoui

1/7
2/7
3/7
4/7
5/7
6/7
7/7
  • Derrière sa discrète façade, l'Hôtel Bowmann, nouvel établissement 5 étoiles situé près de l'église Saint-Augustin, associe le faste de l'époque haussmanienne à un mobilier et des objets design. Un curieux jeu de contrastes, typique de l'architecte d'intérieur Laurent Maugoust. 

     

    Ainsi les couloirs tamisés, aux murs rehaussés de frises et moulures, conduisent à 48 chambres et 5 suites lumineuses où le marbre de Carrare des tables et des salles de bain côtoie le laiton doré des lustres et des meubles. Des couleurs sobres comme le blanc, le gris ou le noir et or appellent à un luxe discret. À noter, une sublime suite avec vue à 360° pour s'offrir une expérience royale. Le sous-sol de l'hôtel accueille une magnifique piscine d'un bleu marine, des cabines de sauna et hammam, un Jacuzzi ainsi que des cabines de spa Lacure Officine, les premières de la marque d'Héléna Compper. Les plus : les produits des salles de bain sont signés Francis Kurkdjian. 

     

    Le restaurant de l'hôtel, le 99 Haussmann, cultive lui aussi les jeux d'oppositions : un parquet brillant, un sublime bar en marbre noir et blanc, des sièges blanc cassé à dossier en métal doré ou argenté, des lustres façon origami dorés, des banquettes rouges... La carte, relativement courte et confiée au chef Grégory Cohen, privilégie la bistronomie, les produits frais et de saison. En entrée, par exemple : œuf parfait et déco végétale, ceviche de daurade au lait de coco ou encore foie gras et caviar pour les entrées. En plat, on choisit, en solitaire, des ravioles à la langoustine ou un délicieux hot dog de homard. Sinon, à partager : une pièce de bœuf d'Olivier Metzger ou un poisson grillé. Côté dessert, on choisit les cocktails digestifs accompagnés de glace. Enfin, le patio spacieux et le rooftop avec vue apportent un supplément de charme une fois les beaux jours arrivés. 

     

     

     

    Hôtel Bowmann
    99, boulevard Haussmann, Paris VIII.

    Tél. 01 40 08 00 10.

     

  • Derrière sa discrète façade, l'Hôtel Bowmann, nouvel établissement 5 étoiles situé près de l'église Saint-Augustin, associe le faste de l'époque haussmanienne à un mobilier et des objets design. Un curieux jeu de contrastes, typique de l'architecte d'intérieur Laurent Maugoust. 

     

    Ainsi les couloirs tamisés, aux murs rehaussés de frises et moulures, conduisent à 48 chambres et 5 suites lumineuses où le marbre de Carrare des tables et des salles de bain côtoie le laiton doré des lustres et des meubles. Des couleurs sobres comme le blanc, le gris ou le noir et or appellent à un luxe discret. À noter, une sublime suite avec vue à 360° pour s'offrir une expérience royale. Le sous-sol de l'hôtel accueille une magnifique piscine d'un bleu marine, des cabines de sauna et hammam, un Jacuzzi ainsi que des cabines de spa Lacure Officine, les premières de la marque d'Héléna Compper. Les plus : les produits des salles de bain sont signés Francis Kurkdjian. 

     

    Le restaurant de l'hôtel, le 99 Haussmann, cultive lui aussi les jeux d'oppositions : un parquet brillant, un sublime bar en marbre noir et blanc, des sièges blanc cassé à dossier en métal doré ou argenté, des lustres façon origami dorés, des banquettes rouges... La carte, relativement courte et confiée au chef Grégory Cohen, privilégie la bistronomie, les produits frais et de saison. En entrée, par exemple : œuf parfait et déco végétale, ceviche de daurade au lait de coco ou encore foie gras et caviar pour les entrées. En plat, on choisit, en solitaire, des ravioles à la langoustine ou un délicieux hot dog de homard. Sinon, à partager : une pièce de bœuf d'Olivier Metzger ou un poisson grillé. Côté dessert, on choisit les cocktails digestifs accompagnés de glace. Enfin, le patio spacieux et le rooftop avec vue apportent un supplément de charme une fois les beaux jours arrivés. 

     

     

     

    Hôtel Bowmann
    99, boulevard Haussmann, Paris VIII.

    Tél. 01 40 08 00 10.

     

  • Derrière sa discrète façade, l'Hôtel Bowmann, nouvel établissement 5 étoiles situé près de l'église Saint-Augustin, associe le faste de l'époque haussmanienne à un mobilier et des objets design. Un curieux jeu de contrastes, typique de l'architecte d'intérieur Laurent Maugoust. 

     

    Ainsi les couloirs tamisés, aux murs rehaussés de frises et moulures, conduisent à 48 chambres et 5 suites lumineuses où le marbre de Carrare des tables et des salles de bain côtoie le laiton doré des lustres et des meubles. Des couleurs sobres comme le blanc, le gris ou le noir et or appellent à un luxe discret. À noter, une sublime suite avec vue à 360° pour s'offrir une expérience royale. Le sous-sol de l'hôtel accueille une magnifique piscine d'un bleu marine, des cabines de sauna et hammam, un Jacuzzi ainsi que des cabines de spa Lacure Officine, les premières de la marque d'Héléna Compper. Les plus : les produits des salles de bain sont signés Francis Kurkdjian. 

     

    Le restaurant de l'hôtel, le 99 Haussmann, cultive lui aussi les jeux d'oppositions : un parquet brillant, un sublime bar en marbre noir et blanc, des sièges blanc cassé à dossier en métal doré ou argenté, des lustres façon origami dorés, des banquettes rouges... La carte, relativement courte et confiée au chef Grégory Cohen, privilégie la bistronomie, les produits frais et de saison. En entrée, par exemple : œuf parfait et déco végétale, ceviche de daurade au lait de coco ou encore foie gras et caviar pour les entrées. En plat, on choisit, en solitaire, des ravioles à la langoustine ou un délicieux hot dog de homard. Sinon, à partager : une pièce de bœuf d'Olivier Metzger ou un poisson grillé. Côté dessert, on choisit les cocktails digestifs accompagnés de glace. Enfin, le patio spacieux et le rooftop avec vue apportent un supplément de charme une fois les beaux jours arrivés. 

     

     

     

    Hôtel Bowmann
    99, boulevard Haussmann, Paris VIII.

    Tél. 01 40 08 00 10.

     

  • Derrière sa discrète façade, l'Hôtel Bowmann, nouvel établissement 5 étoiles situé près de l'église Saint-Augustin, associe le faste de l'époque haussmanienne à un mobilier et des objets design. Un curieux jeu de contrastes, typique de l'architecte d'intérieur Laurent Maugoust. 

     

    Ainsi les couloirs tamisés, aux murs rehaussés de frises et moulures, conduisent à 48 chambres et 5 suites lumineuses où le marbre de Carrare des tables et des salles de bain côtoie le laiton doré des lustres et des meubles. Des couleurs sobres comme le blanc, le gris ou le noir et or appellent à un luxe discret. À noter, une sublime suite avec vue à 360° pour s'offrir une expérience royale. Le sous-sol de l'hôtel accueille une magnifique piscine d'un bleu marine, des cabines de sauna et hammam, un Jacuzzi ainsi que des cabines de spa Lacure Officine, les premières de la marque d'Héléna Compper. Les plus : les produits des salles de bain sont signés Francis Kurkdjian. 

     

    Le restaurant de l'hôtel, le 99 Haussmann, cultive lui aussi les jeux d'oppositions : un parquet brillant, un sublime bar en marbre noir et blanc, des sièges blanc cassé à dossier en métal doré ou argenté, des lustres façon origami dorés, des banquettes rouges... La carte, relativement courte et confiée au chef Grégory Cohen, privilégie la bistronomie, les produits frais et de saison. En entrée, par exemple : œuf parfait et déco végétale, ceviche de daurade au lait de coco ou encore foie gras et caviar pour les entrées. En plat, on choisit, en solitaire, des ravioles à la langoustine ou un délicieux hot dog de homard. Sinon, à partager : une pièce de bœuf d'Olivier Metzger ou un poisson grillé. Côté dessert, on choisit les cocktails digestifs accompagnés de glace. Enfin, le patio spacieux et le rooftop avec vue apportent un supplément de charme une fois les beaux jours arrivés. 

     

     

     

    Hôtel Bowmann
    99, boulevard Haussmann, Paris VIII.

    Tél. 01 40 08 00 10.

     

  • Derrière sa discrète façade, l'Hôtel Bowmann, nouvel établissement 5 étoiles situé près de l'église Saint-Augustin, associe le faste de l'époque haussmanienne à un mobilier et des objets design. Un curieux jeu de contrastes, typique de l'architecte d'intérieur Laurent Maugoust. 

     

    Ainsi les couloirs tamisés, aux murs rehaussés de frises et moulures, conduisent à 48 chambres et 5 suites lumineuses où le marbre de Carrare des tables et des salles de bain côtoie le laiton doré des lustres et des meubles. Des couleurs sobres comme le blanc, le gris ou le noir et or appellent à un luxe discret. À noter, une sublime suite avec vue à 360° pour s'offrir une expérience royale. Le sous-sol de l'hôtel accueille une magnifique piscine d'un bleu marine, des cabines de sauna et hammam, un Jacuzzi ainsi que des cabines de spa Lacure Officine, les premières de la marque d'Héléna Compper. Les plus : les produits des salles de bain sont signés Francis Kurkdjian. 

     

    Le restaurant de l'hôtel, le 99 Haussmann, cultive lui aussi les jeux d'oppositions : un parquet brillant, un sublime bar en marbre noir et blanc, des sièges blanc cassé à dossier en métal doré ou argenté, des lustres façon origami dorés, des banquettes rouges... La carte, relativement courte et confiée au chef Grégory Cohen, privilégie la bistronomie, les produits frais et de saison. En entrée, par exemple : œuf parfait et déco végétale, ceviche de daurade au lait de coco ou encore foie gras et caviar pour les entrées. En plat, on choisit, en solitaire, des ravioles à la langoustine ou un délicieux hot dog de homard. Sinon, à partager : une pièce de bœuf d'Olivier Metzger ou un poisson grillé. Côté dessert, on choisit les cocktails digestifs accompagnés de glace. Enfin, le patio spacieux et le rooftop avec vue apportent un supplément de charme une fois les beaux jours arrivés. 

     

     

     

    Hôtel Bowmann
    99, boulevard Haussmann, Paris VIII.

    Tél. 01 40 08 00 10.

     

  • Derrière sa discrète façade, l'Hôtel Bowmann, nouvel établissement 5 étoiles situé près de l'église Saint-Augustin, associe le faste de l'époque haussmanienne à un mobilier et des objets design. Un curieux jeu de contrastes, typique de l'architecte d'intérieur Laurent Maugoust. 

     

    Ainsi les couloirs tamisés, aux murs rehaussés de frises et moulures, conduisent à 48 chambres et 5 suites lumineuses où le marbre de Carrare des tables et des salles de bain côtoie le laiton doré des lustres et des meubles. Des couleurs sobres comme le blanc, le gris ou le noir et or appellent à un luxe discret. À noter, une sublime suite avec vue à 360° pour s'offrir une expérience royale. Le sous-sol de l'hôtel accueille une magnifique piscine d'un bleu marine, des cabines de sauna et hammam, un Jacuzzi ainsi que des cabines de spa Lacure Officine, les premières de la marque d'Héléna Compper. Les plus : les produits des salles de bain sont signés Francis Kurkdjian. 

     

    Le restaurant de l'hôtel, le 99 Haussmann, cultive lui aussi les jeux d'oppositions : un parquet brillant, un sublime bar en marbre noir et blanc, des sièges blanc cassé à dossier en métal doré ou argenté, des lustres façon origami dorés, des banquettes rouges... La carte, relativement courte et confiée au chef Grégory Cohen, privilégie la bistronomie, les produits frais et de saison. En entrée, par exemple : œuf parfait et déco végétale, ceviche de daurade au lait de coco ou encore foie gras et caviar pour les entrées. En plat, on choisit, en solitaire, des ravioles à la langoustine ou un délicieux hot dog de homard. Sinon, à partager : une pièce de bœuf d'Olivier Metzger ou un poisson grillé. Côté dessert, on choisit les cocktails digestifs accompagnés de glace. Enfin, le patio spacieux et le rooftop avec vue apportent un supplément de charme une fois les beaux jours arrivés. 

     

     

     

    Hôtel Bowmann
    99, boulevard Haussmann, Paris VIII.

    Tél. 01 40 08 00 10.

     

  • Derrière sa discrète façade, l'Hôtel Bowmann, nouvel établissement 5 étoiles situé près de l'église Saint-Augustin, associe le faste de l'époque haussmanienne à un mobilier et des objets design. Un curieux jeu de contrastes, typique de l'architecte d'intérieur Laurent Maugoust. 

     

    Ainsi les couloirs tamisés, aux murs rehaussés de frises et moulures, conduisent à 48 chambres et 5 suites lumineuses où le marbre de Carrare des tables et des salles de bain côtoie le laiton doré des lustres et des meubles. Des couleurs sobres comme le blanc, le gris ou le noir et or appellent à un luxe discret. À noter, une sublime suite avec vue à 360° pour s'offrir une expérience royale. Le sous-sol de l'hôtel accueille une magnifique piscine d'un bleu marine, des cabines de sauna et hammam, un Jacuzzi ainsi que des cabines de spa Lacure Officine, les premières de la marque d'Héléna Compper. Les plus : les produits des salles de bain sont signés Francis Kurkdjian. 

     

    Le restaurant de l'hôtel, le 99 Haussmann, cultive lui aussi les jeux d'oppositions : un parquet brillant, un sublime bar en marbre noir et blanc, des sièges blanc cassé à dossier en métal doré ou argenté, des lustres façon origami dorés, des banquettes rouges... La carte, relativement courte et confiée au chef Grégory Cohen, privilégie la bistronomie, les produits frais et de saison. En entrée, par exemple : œuf parfait et déco végétale, ceviche de daurade au lait de coco ou encore foie gras et caviar pour les entrées. En plat, on choisit, en solitaire, des ravioles à la langoustine ou un délicieux hot dog de homard. Sinon, à partager : une pièce de bœuf d'Olivier Metzger ou un poisson grillé. Côté dessert, on choisit les cocktails digestifs accompagnés de glace. Enfin, le patio spacieux et le rooftop avec vue apportent un supplément de charme une fois les beaux jours arrivés. 

     

     

     

    Hôtel Bowmann
    99, boulevard Haussmann, Paris VIII.

    Tél. 01 40 08 00 10.

     

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising