C’est d’ailleurs un impressionnant ballet silencieux doté d’une grâce exquise qui se joue midi et soir dans la cuisine de taille réduite, pour assurer les différents services des 120 couverts qui occupent les salles. Le midi, un menu à 135 € propose au choix deux entrées, deux plats et deux desserts tandis que le soir, une dégustation en cinq ou sept plats (190 ou 230€) invite à une expérience gustative. Peu importent les options, la cuisine du chef Anton est aussi précise que raffinée et les plats du Jules Verne suggèrent ceux de son autre restaurant Le Pré Catelan. L'une des plus belles réussites de ce nouveau Jules Verne tient à l’harmonie étonnante entre le dressage de Frédéric Anton et la décoration dictée par Aline Asmar d’Amman, tant par les formes et les couleurs que dans la finesse et la subtilité.

 

Évidemment, y obtenir une table, qui plus est avec vue, nécessite patience et ténacité tant les réservations se font à l’avance. Cependant, il existe un secret pour accéder rapidement au restaurant situé à 123 mètre d'altitude : un comptoir face à l’horloge mécanique de la tour Eiffel permet d’y déjeuner en réservant chaque jour. 

 

Le Jules Verne, 

2e étage de la tour Eiffel, 

avenue Gustave-Eiffel,  Paris VII.

Tous les jours de 12h à 13h30 et de 18h à 21h30. (sauf le 14 juillet au soir)

Tél. 01 83 77 34 37.