Advertising
25 Février

5 terrasses pour profiter de Paris pendant la Fashion Week

 

Découvrez la sélection de Numéro.

Par Léa Zetlaoui

Au Top, un rooftop secret dans le Marais

 

Rien ne laisse penser que le dernier étage du 93 rue Vieille-du-temple abrite un des plus jolis rooftops de Paris. Ouvert en toute discretion il y a quelques semaines, la nouvelle adresse de Jean-Philippe, célèbre propriétaire de La Perle situé sur le trottoire d'en face, fait déjà salle comble. Un immense bar bordé de chaises et cuisine ouverte, ainsi qu'une unique rangée de tables composent cet espace, tout en longueur, à la fois élégant et intimiste qui offre une magnifique vue à 360° sur les toits de Paris.Tous les soirs de la semaine on vient découvrir la carte originale et créative : artichaud roti, betterave crue et cuite e tartare, thon fumé mariné au saté, pour les entrées; gambas, bar de ligne, daurade pour les poisosn, filet ou côte de boeuf Angus, coquelet ou agneau pour les viandes, une assiette végétarienne est également proposée. Enfin le dimanche midi, on vient découvrir le brunch sain ou le couscous léger préparé sur place. Avec Au Top, Jean Philippe confirme ston talent pour imaginer des lieux de vie chaleureux. 

 

Au Top

93 Rue Vieille du Temple, 75003 Paris

01 43 56 50 50

Le Café de l'Homme, la plus belle vue sur la Tour Eiffel

 

Face à la Tour Eiffel et surplombant les fontaines de Varsovie, le Café de l’homme abrité par le Palais de Chaillot, possède incontestablement la plus belle vue de Paris. Pour profiter de ce panorama exceptionnel, une grande et belle terrasse, un jardin d’hiver couvert, chaleureux et confortable avec son propre bar à cocktail tenu par Grey Goose et enfin une salle aux accents Art déco en marbre, bois, cuir et velours aux teintes minérales, imaginé par le duo Gilles & Boissier. Côté cuisine, on retrouve les classiques de la brasserie traditionnelle, égayées de quelques saveurs et condiments japonais : des asperges vertes au parmesan, Crabe royal, céleri, pomme verte ou encore un tataki de thon rouge, yuzu et wasabi ou des california rolls crevette croustillante et avocat en entrée; Cabillaud façon black cod, Macaroni à la truffe, Saumon bio laqué au soja et miel en plats; Salade de fruits exotiques, gauffres chantilly-chocolat ou Tiramisu mandarine pour les desserts. Sans prétention, très bien préparés et réalisés avec de bons produits, la cuisine du café de l’homme convainc facilement.

 

Le Café de l’Homme, 17, place du Trocadéro, Paris XVI

Atelier Grey Goose, Du 17 janvier au 9 mars 2019.

Du lundi au dimanche de 19h à 2H. et mixologue tous les jeudis et vendredis.

 

Girafe, un rooftop face à la Tour Eiffel

 

Niché au sein de la Cité de l’architecture et du design, sur la place du Trocadéro, Girafe s’est déjà imposé comme le restaurant de la rentrée avec sa vue impre- nable sur la tour Eiffel et sa décoration années 30 imaginée par l’incontournable Joseph Dirand. Bar en marbre, terrasse ample, pilastres et tons beige crème et fumés accueillent déjà le Tout-Paris, qui vient y déguster la cuisine de Benoît Dargère, un chef dont le talent fait honneur aux produits de la mer sous toutes leurs formes, du turbot au homard en passant par le sashimi.

 

1, place du Trocadéro, Paris XVIe.
01 40 62 70 61.

Perruche, le rooftop du Printemps Haussmann

 

Sur le toit du Printemps de l’Homme, ambiance festive et décontractée, avec une vue sur Paris à couper le souffle, 500 m2 de terrasse végétale, des horaires allongés, une carte fraîche et colorée et des cocktails signés Nicolas de Soto, sacré meilleur bartender 2014. Au menu : tataki de thon, tartare de dorade ou salade d’aubergines fumées en entrées, queue de homard à la braise, coquelet de Bresse et filet de bar de ligne en plats, et, en desserts, des créations aux accents exotiques.

 

Printemps de l’Homme, 9e étage. 2, rue du Havre, Paris IXe

01 42 82 60 00

Les patios de Roxo, le restaurant des Bains Douches

 

Les Bains Douches proposent un nouveau concept de bar et restaurant, Roxo, et affirment un peu plus l’identité de son principal lieu de vie avec une décoration davantage végétale, des patios mieux aménagés, des tables ajoutées dans l’allée centrale et toujours le sublime bar en lave émaillée. Côté bar, les Bains sont allés chercher leur chef, Eric Sablonière, au sein de la célèbre équipe du Prescription, qui a composé une carte inspirée de l’histoire du lieu et propose des créations très complexes aux noms plus ou moins évocateurs comme le Café-Calva (inspiré de la tradition du Café des Bains Guerbois, qui occupait les lieux à la fin du XIXe siècle) ou encore l’Heure de Proust en hommage à l’écrivain (aux notes de pamplemousse comme les parfums proposés par l’hôtel). Par ailleurs, le chef brésilien Bruno Grossi a repensé la carte du diner en tapas gourmands, colorés et originaux qui fusionnent  influences et saveurs : poulpe grillé au manioc, cécina de bœuf ibérique et coulis de tomate, broccolini au houmous de carotte et noisette, carré de cochon de lait grillé à la confiture de moutarde au Kumquat ou encore onglet de boeuf Black Angus aux gnocchis à la truffe d’été, parmesan et marjolaine.

 

Les Bains Douches

7 Rue du Bourg l'Abbé, 75003 Paris

01 42 77 07 07

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising