Advertising
13 Juin

L’Hôtel de Crillon inaugure son yacht club pour célèbrer les 100 ans du Negroni

 

L’Hôtel de Crillon fête les 100 ans du Negroni avec un yacht club signé Alexandre Benjamin Navet dans sa cour intérieure. Jusqu’au 4 octobre 2019, le yacht club propose des recettes italiennes accompagnées, bien sûr, du célèbre cocktail florentin.

Par La rédaction

1/6
2/6
3/6
4/6
5/6
6/6
  •  

    L’un des plus célèbres cocktails italiens au monde fête ses 100 ans. Afin de célébrer le Negroni, Campari et l’Hôtel de Crillon font appel à l’artiste et designer Alexandre Benjamin Navet qui transforme pour l'occasion la cour Gabriel du palace parisien en Yatch Club. La cour devient un port d’Italie où un yacht est amarré à l’aide d’un décor en trompe-l’œil aux couleurs éclatantes. Tout l’été, le chef exécutif de l’Hôtel de Crillon Boris Campanella propose une carte de recettes italiennes arrosées, bien sûr, au Negroni (d’autres boissons italiennes sont également au menu).

     

    En 1919 à Florence, le Comte Camillo Negroni demande à son barman de remplacer l'eau gazeuse de son Americano (un cocktail composé de Campari, de Vermouth et d'eau gazeuse) par du gin qu'il venait de découvrir. Ainsi, le Negroni est né. Vingt-huit ans plus tard, il connaît le succès grâce au célèbre acteur et réalisateur américain Orson Welles, alors à Rome pour tourner Cagliostro de Gregory Ratoff. Il écrit au journal américain le Coshocton Tribune à propos du Negrino : “L’amer est excellent pour votre foie, le gin est mauvais pour vous. Ils s'équilibrent l’un avec l’autre” et popularise la recette aux États-Unis.

     

    Le Yatch Club de l’Hôtel de Crillon

    Du 1er juin au 4 octobre, de 12h à 22h

    6 rue Boissy d’Anglas, 75008 Paris

  •  

    L’un des plus célèbres cocktails italiens au monde fête ses 100 ans. Afin de célébrer le Negroni, Campari et l’Hôtel de Crillon font appel à l’artiste et designer Alexandre Benjamin Navet qui transforme pour l'occasion la cour Gabriel du palace parisien en Yatch Club. La cour devient un port d’Italie où un yacht est amarré à l’aide d’un décor en trompe-l’œil aux couleurs éclatantes. Tout l’été, le chef exécutif de l’Hôtel de Crillon Boris Campanella propose une carte de recettes italiennes arrosées, bien sûr, au Negroni (d’autres boissons italiennes sont également au menu).

     

    En 1919 à Florence, le Comte Camillo Negroni demande à son barman de remplacer l'eau gazeuse de son Americano (un cocktail composé de Campari, de Vermouth et d'eau gazeuse) par du gin qu'il venait de découvrir. Ainsi, le Negroni est né. Vingt-huit ans plus tard, il connaît le succès grâce au célèbre acteur et réalisateur américain Orson Welles, alors à Rome pour tourner Cagliostro de Gregory Ratoff. Il écrit au journal américain le Coshocton Tribune à propos du Negrino : “L’amer est excellent pour votre foie, le gin est mauvais pour vous. Ils s'équilibrent l’un avec l’autre” et popularise la recette aux États-Unis.

     

    Le Yatch Club de l’Hôtel de Crillon

    Du 1er juin au 4 octobre, de 12h à 22h

    6 rue Boissy d’Anglas, 75008 Paris

  •  

    L’un des plus célèbres cocktails italiens au monde fête ses 100 ans. Afin de célébrer le Negroni, Campari et l’Hôtel de Crillon font appel à l’artiste et designer Alexandre Benjamin Navet qui transforme pour l'occasion la cour Gabriel du palace parisien en Yatch Club. La cour devient un port d’Italie où un yacht est amarré à l’aide d’un décor en trompe-l’œil aux couleurs éclatantes. Tout l’été, le chef exécutif de l’Hôtel de Crillon Boris Campanella propose une carte de recettes italiennes arrosées, bien sûr, au Negroni (d’autres boissons italiennes sont également au menu).

     

    En 1919 à Florence, le Comte Camillo Negroni demande à son barman de remplacer l'eau gazeuse de son Americano (un cocktail composé de Campari, de Vermouth et d'eau gazeuse) par du gin qu'il venait de découvrir. Ainsi, le Negroni est né. Vingt-huit ans plus tard, il connaît le succès grâce au célèbre acteur et réalisateur américain Orson Welles, alors à Rome pour tourner Cagliostro de Gregory Ratoff. Il écrit au journal américain le Coshocton Tribune à propos du Negrino : “L’amer est excellent pour votre foie, le gin est mauvais pour vous. Ils s'équilibrent l’un avec l’autre” et popularise la recette aux États-Unis.

     

    Le Yatch Club de l’Hôtel de Crillon

    Du 1er juin au 4 octobre, de 12h à 22h

    6 rue Boissy d’Anglas, 75008 Paris

  •  

    L’un des plus célèbres cocktails italiens au monde fête ses 100 ans. Afin de célébrer le Negroni, Campari et l’Hôtel de Crillon font appel à l’artiste et designer Alexandre Benjamin Navet qui transforme pour l'occasion la cour Gabriel du palace parisien en Yatch Club. La cour devient un port d’Italie où un yacht est amarré à l’aide d’un décor en trompe-l’œil aux couleurs éclatantes. Tout l’été, le chef exécutif de l’Hôtel de Crillon Boris Campanella propose une carte de recettes italiennes arrosées, bien sûr, au Negroni (d’autres boissons italiennes sont également au menu).

     

    En 1919 à Florence, le Comte Camillo Negroni demande à son barman de remplacer l'eau gazeuse de son Americano (un cocktail composé de Campari, de Vermouth et d'eau gazeuse) par du gin qu'il venait de découvrir. Ainsi, le Negroni est né. Vingt-huit ans plus tard, il connaît le succès grâce au célèbre acteur et réalisateur américain Orson Welles, alors à Rome pour tourner Cagliostro de Gregory Ratoff. Il écrit au journal américain le Coshocton Tribune à propos du Negrino : “L’amer est excellent pour votre foie, le gin est mauvais pour vous. Ils s'équilibrent l’un avec l’autre” et popularise la recette aux États-Unis.

     

    Le Yatch Club de l’Hôtel de Crillon

    Du 1er juin au 4 octobre, de 12h à 22h

    6 rue Boissy d’Anglas, 75008 Paris

  •  

    L’un des plus célèbres cocktails italiens au monde fête ses 100 ans. Afin de célébrer le Negroni, Campari et l’Hôtel de Crillon font appel à l’artiste et designer Alexandre Benjamin Navet qui transforme pour l'occasion la cour Gabriel du palace parisien en Yatch Club. La cour devient un port d’Italie où un yacht est amarré à l’aide d’un décor en trompe-l’œil aux couleurs éclatantes. Tout l’été, le chef exécutif de l’Hôtel de Crillon Boris Campanella propose une carte de recettes italiennes arrosées, bien sûr, au Negroni (d’autres boissons italiennes sont également au menu).

     

    En 1919 à Florence, le Comte Camillo Negroni demande à son barman de remplacer l'eau gazeuse de son Americano (un cocktail composé de Campari, de Vermouth et d'eau gazeuse) par du gin qu'il venait de découvrir. Ainsi, le Negroni est né. Vingt-huit ans plus tard, il connaît le succès grâce au célèbre acteur et réalisateur américain Orson Welles, alors à Rome pour tourner Cagliostro de Gregory Ratoff. Il écrit au journal américain le Coshocton Tribune à propos du Negrino : “L’amer est excellent pour votre foie, le gin est mauvais pour vous. Ils s'équilibrent l’un avec l’autre” et popularise la recette aux États-Unis.

     

    Le Yatch Club de l’Hôtel de Crillon

    Du 1er juin au 4 octobre, de 12h à 22h

    6 rue Boissy d’Anglas, 75008 Paris

  •  

    L’un des plus célèbres cocktails italiens au monde fête ses 100 ans. Afin de célébrer le Negroni, Campari et l’Hôtel de Crillon font appel à l’artiste et designer Alexandre Benjamin Navet qui transforme pour l'occasion la cour Gabriel du palace parisien en Yatch Club. La cour devient un port d’Italie où un yacht est amarré à l’aide d’un décor en trompe-l’œil aux couleurs éclatantes. Tout l’été, le chef exécutif de l’Hôtel de Crillon Boris Campanella propose une carte de recettes italiennes arrosées, bien sûr, au Negroni (d’autres boissons italiennes sont également au menu).

     

    En 1919 à Florence, le Comte Camillo Negroni demande à son barman de remplacer l'eau gazeuse de son Americano (un cocktail composé de Campari, de Vermouth et d'eau gazeuse) par du gin qu'il venait de découvrir. Ainsi, le Negroni est né. Vingt-huit ans plus tard, il connaît le succès grâce au célèbre acteur et réalisateur américain Orson Welles, alors à Rome pour tourner Cagliostro de Gregory Ratoff. Il écrit au journal américain le Coshocton Tribune à propos du Negrino : “L’amer est excellent pour votre foie, le gin est mauvais pour vous. Ils s'équilibrent l’un avec l’autre” et popularise la recette aux États-Unis.

     

    Le Yatch Club de l’Hôtel de Crillon

    Du 1er juin au 4 octobre, de 12h à 22h

    6 rue Boissy d’Anglas, 75008 Paris

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising