Advertising
Advertising
31 Janvier

39 façons de savourer du bœuf au Beefbar

 

Situé dans le Triangle d'Or, ce nouveau restaurant au design Arts Déco et à l'ambiance festive propose des viandes d'une qualité incomparable. 

Par Léa Zetlaoui

© Francis Amiand et Adrien Daste
1/10
© Francis Amiand et Adrien Daste
2/10
© Francis Amiand et Adrien Daste
3/10
© Francis Amiand et Adrien Daste
4/10
© Francis Amiand et Adrien Daste
5/10
© Francis Amiand et Adrien Daste
6/10
© Francis Amiand et Adrien Daste
7/10
© Francis Amiand et Adrien Daste
8/10
© Francis Amiand et Adrien Daste
9/10
© Francis Amiand et Adrien Daste
10/10
© Francis Amiand et Adrien Daste
© Francis Amiand et Adrien Daste
© Francis Amiand et Adrien Daste
© Francis Amiand et Adrien Daste
© Francis Amiand et Adrien Daste
© Francis Amiand et Adrien Daste
© Francis Amiand et Adrien Daste
© Francis Amiand et Adrien Daste
© Francis Amiand et Adrien Daste
© Francis Amiand et Adrien Daste
  • Déjà la réouverture du restaurant Anahi avait agité le Tout-Paris en 2017 avec ses spécialités sud-américaines et son décor de boucherie des années 20. Fin 2018, Riccardo Giraudi, inaugure son premier Beefbar parisien (il en possède 7 autres notamment à Monaco, Dubai et Mexico) dans le triangle d’or parisien. Comme son nom l’indique, l’établissement est spécialisé dans la viande, et même dans la viande d’exception. Un cadre art déco signé Humbert & Poyet (déjà présent chez Anahi), une ambiance festive le soir (dj à l’appui) et un service jeune et sympathique.

     

    La carte quant à elle compte près de 15 références de street food à base de viande et 23 façons de savourer une bonne pièce de viandes en fonction de son origine, sa préparation ou sa cuisson. Un menu exhaustif donc qui convient à tous les goûts des amateurs de ce genre de produits. Française, américaine, australienne ou japonaise (la fameuse viande de Kobé); grillé, sauté, tagliata, chateaubrilland, en burger, en ravioli, teppanyaki; empanadas, bao bun, en jamon, carpaccio, tataki, gyozas, rolls et même pizza… C’est un véritable tour du monde gustatif. Pour les végétariens, le Beefbar propose également quelques alternatives au poisson ou aux légumes afin de ravir tous les goûts.

     

    Beefbar, 5 rue Marbeuf 75008

     

  • Déjà la réouverture du restaurant Anahi avait agité le Tout-Paris en 2017 avec ses spécialités sud-américaines et son décor de boucherie des années 20. Fin 2018, Riccardo Giraudi, inaugure son premier Beefbar parisien (il en possède 7 autres notamment à Monaco, Dubai et Mexico) dans le triangle d’or parisien. Comme son nom l’indique, l’établissement est spécialisé dans la viande, et même dans la viande d’exception. Un cadre art déco signé Humbert & Poyet (déjà présent chez Anahi), une ambiance festive le soir (dj à l’appui) et un service jeune et sympathique.

     

    La carte quant à elle compte près de 15 références de street food à base de viande et 23 façons de savourer une bonne pièce de viandes en fonction de son origine, sa préparation ou sa cuisson. Un menu exhaustif donc qui convient à tous les goûts des amateurs de ce genre de produits. Française, américaine, australienne ou japonaise (la fameuse viande de Kobé); grillé, sauté, tagliata, chateaubrilland, en burger, en ravioli, teppanyaki; empanadas, bao bun, en jamon, carpaccio, tataki, gyozas, rolls et même pizza… C’est un véritable tour du monde gustatif. Pour les végétariens, le Beefbar propose également quelques alternatives au poisson ou aux légumes afin de ravir tous les goûts.

     

    Beefbar, 5 rue Marbeuf 75008

     

  • Déjà la réouverture du restaurant Anahi avait agité le Tout-Paris en 2017 avec ses spécialités sud-américaines et son décor de boucherie des années 20. Fin 2018, Riccardo Giraudi, inaugure son premier Beefbar parisien (il en possède 7 autres notamment à Monaco, Dubai et Mexico) dans le triangle d’or parisien. Comme son nom l’indique, l’établissement est spécialisé dans la viande, et même dans la viande d’exception. Un cadre art déco signé Humbert & Poyet (déjà présent chez Anahi), une ambiance festive le soir (dj à l’appui) et un service jeune et sympathique.

     

    La carte quant à elle compte près de 15 références de street food à base de viande et 23 façons de savourer une bonne pièce de viandes en fonction de son origine, sa préparation ou sa cuisson. Un menu exhaustif donc qui convient à tous les goûts des amateurs de ce genre de produits. Française, américaine, australienne ou japonaise (la fameuse viande de Kobé); grillé, sauté, tagliata, chateaubrilland, en burger, en ravioli, teppanyaki; empanadas, bao bun, en jamon, carpaccio, tataki, gyozas, rolls et même pizza… C’est un véritable tour du monde gustatif. Pour les végétariens, le Beefbar propose également quelques alternatives au poisson ou aux légumes afin de ravir tous les goûts.

     

    Beefbar, 5 rue Marbeuf 75008

     

  • Déjà la réouverture du restaurant Anahi avait agité le Tout-Paris en 2017 avec ses spécialités sud-américaines et son décor de boucherie des années 20. Fin 2018, Riccardo Giraudi, inaugure son premier Beefbar parisien (il en possède 7 autres notamment à Monaco, Dubai et Mexico) dans le triangle d’or parisien. Comme son nom l’indique, l’établissement est spécialisé dans la viande, et même dans la viande d’exception. Un cadre art déco signé Humbert & Poyet (déjà présent chez Anahi), une ambiance festive le soir (dj à l’appui) et un service jeune et sympathique.

     

    La carte quant à elle compte près de 15 références de street food à base de viande et 23 façons de savourer une bonne pièce de viandes en fonction de son origine, sa préparation ou sa cuisson. Un menu exhaustif donc qui convient à tous les goûts des amateurs de ce genre de produits. Française, américaine, australienne ou japonaise (la fameuse viande de Kobé); grillé, sauté, tagliata, chateaubrilland, en burger, en ravioli, teppanyaki; empanadas, bao bun, en jamon, carpaccio, tataki, gyozas, rolls et même pizza… C’est un véritable tour du monde gustatif. Pour les végétariens, le Beefbar propose également quelques alternatives au poisson ou aux légumes afin de ravir tous les goûts.

     

    Beefbar, 5 rue Marbeuf 75008

     

  • Déjà la réouverture du restaurant Anahi avait agité le Tout-Paris en 2017 avec ses spécialités sud-américaines et son décor de boucherie des années 20. Fin 2018, Riccardo Giraudi, inaugure son premier Beefbar parisien (il en possède 7 autres notamment à Monaco, Dubai et Mexico) dans le triangle d’or parisien. Comme son nom l’indique, l’établissement est spécialisé dans la viande, et même dans la viande d’exception. Un cadre art déco signé Humbert & Poyet (déjà présent chez Anahi), une ambiance festive le soir (dj à l’appui) et un service jeune et sympathique.

     

    La carte quant à elle compte près de 15 références de street food à base de viande et 23 façons de savourer une bonne pièce de viandes en fonction de son origine, sa préparation ou sa cuisson. Un menu exhaustif donc qui convient à tous les goûts des amateurs de ce genre de produits. Française, américaine, australienne ou japonaise (la fameuse viande de Kobé); grillé, sauté, tagliata, chateaubrilland, en burger, en ravioli, teppanyaki; empanadas, bao bun, en jamon, carpaccio, tataki, gyozas, rolls et même pizza… C’est un véritable tour du monde gustatif. Pour les végétariens, le Beefbar propose également quelques alternatives au poisson ou aux légumes afin de ravir tous les goûts.

     

    Beefbar, 5 rue Marbeuf 75008

     

  • Déjà la réouverture du restaurant Anahi avait agité le Tout-Paris en 2017 avec ses spécialités sud-américaines et son décor de boucherie des années 20. Fin 2018, Riccardo Giraudi, inaugure son premier Beefbar parisien (il en possède 7 autres notamment à Monaco, Dubai et Mexico) dans le triangle d’or parisien. Comme son nom l’indique, l’établissement est spécialisé dans la viande, et même dans la viande d’exception. Un cadre art déco signé Humbert & Poyet (déjà présent chez Anahi), une ambiance festive le soir (dj à l’appui) et un service jeune et sympathique.

     

    La carte quant à elle compte près de 15 références de street food à base de viande et 23 façons de savourer une bonne pièce de viandes en fonction de son origine, sa préparation ou sa cuisson. Un menu exhaustif donc qui convient à tous les goûts des amateurs de ce genre de produits. Française, américaine, australienne ou japonaise (la fameuse viande de Kobé); grillé, sauté, tagliata, chateaubrilland, en burger, en ravioli, teppanyaki; empanadas, bao bun, en jamon, carpaccio, tataki, gyozas, rolls et même pizza… C’est un véritable tour du monde gustatif. Pour les végétariens, le Beefbar propose également quelques alternatives au poisson ou aux légumes afin de ravir tous les goûts.

     

    Beefbar, 5 rue Marbeuf 75008

     

  • Déjà la réouverture du restaurant Anahi avait agité le Tout-Paris en 2017 avec ses spécialités sud-américaines et son décor de boucherie des années 20. Fin 2018, Riccardo Giraudi, inaugure son premier Beefbar parisien (il en possède 7 autres notamment à Monaco, Dubai et Mexico) dans le triangle d’or parisien. Comme son nom l’indique, l’établissement est spécialisé dans la viande, et même dans la viande d’exception. Un cadre art déco signé Humbert & Poyet (déjà présent chez Anahi), une ambiance festive le soir (dj à l’appui) et un service jeune et sympathique.

     

    La carte quant à elle compte près de 15 références de street food à base de viande et 23 façons de savourer une bonne pièce de viandes en fonction de son origine, sa préparation ou sa cuisson. Un menu exhaustif donc qui convient à tous les goûts des amateurs de ce genre de produits. Française, américaine, australienne ou japonaise (la fameuse viande de Kobé); grillé, sauté, tagliata, chateaubrilland, en burger, en ravioli, teppanyaki; empanadas, bao bun, en jamon, carpaccio, tataki, gyozas, rolls et même pizza… C’est un véritable tour du monde gustatif. Pour les végétariens, le Beefbar propose également quelques alternatives au poisson ou aux légumes afin de ravir tous les goûts.

     

    Beefbar, 5 rue Marbeuf 75008

     

  • Déjà la réouverture du restaurant Anahi avait agité le Tout-Paris en 2017 avec ses spécialités sud-américaines et son décor de boucherie des années 20. Fin 2018, Riccardo Giraudi, inaugure son premier Beefbar parisien (il en possède 7 autres notamment à Monaco, Dubai et Mexico) dans le triangle d’or parisien. Comme son nom l’indique, l’établissement est spécialisé dans la viande, et même dans la viande d’exception. Un cadre art déco signé Humbert & Poyet (déjà présent chez Anahi), une ambiance festive le soir (dj à l’appui) et un service jeune et sympathique.

     

    La carte quant à elle compte près de 15 références de street food à base de viande et 23 façons de savourer une bonne pièce de viandes en fonction de son origine, sa préparation ou sa cuisson. Un menu exhaustif donc qui convient à tous les goûts des amateurs de ce genre de produits. Française, américaine, australienne ou japonaise (la fameuse viande de Kobé); grillé, sauté, tagliata, chateaubrilland, en burger, en ravioli, teppanyaki; empanadas, bao bun, en jamon, carpaccio, tataki, gyozas, rolls et même pizza… C’est un véritable tour du monde gustatif. Pour les végétariens, le Beefbar propose également quelques alternatives au poisson ou aux légumes afin de ravir tous les goûts.

     

    Beefbar, 5 rue Marbeuf 75008

     

  • Déjà la réouverture du restaurant Anahi avait agité le Tout-Paris en 2017 avec ses spécialités sud-américaines et son décor de boucherie des années 20. Fin 2018, Riccardo Giraudi, inaugure son premier Beefbar parisien (il en possède 7 autres notamment à Monaco, Dubai et Mexico) dans le triangle d’or parisien. Comme son nom l’indique, l’établissement est spécialisé dans la viande, et même dans la viande d’exception. Un cadre art déco signé Humbert & Poyet (déjà présent chez Anahi), une ambiance festive le soir (dj à l’appui) et un service jeune et sympathique.

     

    La carte quant à elle compte près de 15 références de street food à base de viande et 23 façons de savourer une bonne pièce de viandes en fonction de son origine, sa préparation ou sa cuisson. Un menu exhaustif donc qui convient à tous les goûts des amateurs de ce genre de produits. Française, américaine, australienne ou japonaise (la fameuse viande de Kobé); grillé, sauté, tagliata, chateaubrilland, en burger, en ravioli, teppanyaki; empanadas, bao bun, en jamon, carpaccio, tataki, gyozas, rolls et même pizza… C’est un véritable tour du monde gustatif. Pour les végétariens, le Beefbar propose également quelques alternatives au poisson ou aux légumes afin de ravir tous les goûts.

     

    Beefbar, 5 rue Marbeuf 75008

     

  • Déjà la réouverture du restaurant Anahi avait agité le Tout-Paris en 2017 avec ses spécialités sud-américaines et son décor de boucherie des années 20. Fin 2018, Riccardo Giraudi, inaugure son premier Beefbar parisien (il en possède 7 autres notamment à Monaco, Dubai et Mexico) dans le triangle d’or parisien. Comme son nom l’indique, l’établissement est spécialisé dans la viande, et même dans la viande d’exception. Un cadre art déco signé Humbert & Poyet (déjà présent chez Anahi), une ambiance festive le soir (dj à l’appui) et un service jeune et sympathique.

     

    La carte quant à elle compte près de 15 références de street food à base de viande et 23 façons de savourer une bonne pièce de viandes en fonction de son origine, sa préparation ou sa cuisson. Un menu exhaustif donc qui convient à tous les goûts des amateurs de ce genre de produits. Française, américaine, australienne ou japonaise (la fameuse viande de Kobé); grillé, sauté, tagliata, chateaubrilland, en burger, en ravioli, teppanyaki; empanadas, bao bun, en jamon, carpaccio, tataki, gyozas, rolls et même pizza… C’est un véritable tour du monde gustatif. Pour les végétariens, le Beefbar propose également quelques alternatives au poisson ou aux légumes afin de ravir tous les goûts.

     

    Beefbar, 5 rue Marbeuf 75008

     

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising