Advertising
Pourquoi “Magdalene” de FKA twigs est l'album de l'année
14

Pourquoi “Magdalene” de FKA twigs est l'album de l'année

Musique

Après presque cinq ans d’absence et une sortie repoussée plusieurs fois, FKA twigs a enfin dévoilé vendredi dernier son deuxième album : Magdalene. En neuf titres, l’auteure-compositrice-interprète britannique prouve sans hésitation que le résultat valait l’attente, transportant les auditeurs dans une odyssée émotionnelle où elle apparaît plus vulnérable et puissante que jamais. Retour sur les ingrédients qui font le succès d'un nouvel opus aussi surprenant que magistral.

Pourquoi “Magdalene” de FKA twigs est l'album de l'année
765

Pourquoi “Magdalene” de FKA twigs est l'album de l'année

Musique Après presque cinq ans d’absence et une sortie repoussée plusieurs fois, FKA twigs a enfin dévoilé vendredi dernier son deuxième album : Magdalene. En neuf titres, l’auteure-compositrice-interprète britannique prouve sans hésitation que le résultat valait l’attente, transportant les auditeurs dans une odyssée émotionnelle où elle apparaît plus vulnérable et puissante que jamais. Retour sur les ingrédients qui font le succès d'un nouvel opus aussi surprenant que magistral. Après presque cinq ans d’absence et une sortie repoussée plusieurs fois, FKA twigs a enfin dévoilé vendredi dernier son deuxième album : Magdalene. En neuf titres, l’auteure-compositrice-interprète britannique prouve sans hésitation que le résultat valait l’attente, transportant les auditeurs dans une odyssée émotionnelle où elle apparaît plus vulnérable et puissante que jamais. Retour sur les ingrédients qui font le succès d'un nouvel opus aussi surprenant que magistral.

Sofiane Pamart, le virtuose qui sidère les rappeurs
978

Sofiane Pamart, le virtuose qui sidère les rappeurs

Musique À 28 ans, le pianiste Sofiane Pamart a collaboré avec les deux tiers des rappeurs français. Pur produit du Conservatoire, le virtuose est pourtant seul sur “Planet”, un album de musique classique disponible le 22 novembre prochain. Entre souvenirs de voyage et destinations fantasmées, il transcrit en musique les panoramas du monde et chacun des douze morceaux de ce disque porte le nom d’une ville. À 28 ans, le pianiste Sofiane Pamart a collaboré avec les deux tiers des rappeurs français. Pur produit du Conservatoire, le virtuose est pourtant seul sur “Planet”, un album de musique classique disponible le 22 novembre prochain. Entre souvenirs de voyage et destinations fantasmées, il transcrit en musique les panoramas du monde et chacun des douze morceaux de ce disque porte le nom d’une ville.

Rencontre avec Djebril Zonga, star du film “Les Misérables”
873

Rencontre avec Djebril Zonga, star du film “Les Misérables”

Cinéma Dans “Les Misérables”, le film du réalisateur Ladj Ly, qui représentera la France dans la course aux Oscars, Djebril Zonga incarne Gwada, un policier toujours sur la brèche, officiant à Montfermeil. Au sein d’un trio infernal, l’acteur campe son personnage avec une justesse unanimement saluée par la critique. Découvrez en avant-première des extraits de l'entretien à paraître dans le Numéro de décembre-janvier. Dans “Les Misérables”, le film du réalisateur Ladj Ly, qui représentera la France dans la course aux Oscars, Djebril Zonga incarne Gwada, un policier toujours sur la brèche, officiant à Montfermeil. Au sein d’un trio infernal, l’acteur campe son personnage avec une justesse unanimement saluée par la critique. Découvrez en avant-première des extraits de l'entretien à paraître dans le Numéro de décembre-janvier.

Advertising
Advertising
“Les Misérables” : confessions du réalisateur Ladj Ly
973

“Les Misérables” : confessions du réalisateur Ladj Ly

Cinéma Avant d’investir le cinéma, sa caméra a d’abord été pour lui un outil de vigilance citoyenne. Habitant d’une cité de Montfermeil et membre du collectif Kourtrajmé, le réalisateur Ladj Ly a commencé son parcours en filmant la vie de son quartier. Vingt ans plus tard, son film “Les Misérables”, qui raconte une bavure policière dont il a été le témoin, a été sélectionné à la surprise générale en compétition à Cannes et a décroché le prix du Jury. Ce film engagé, essentiel aujourd’hui, est désormais en lice pour la course aux Oscars, où il représente la France.  Avant d’investir le cinéma, sa caméra a d’abord été pour lui un outil de vigilance citoyenne. Habitant d’une cité de Montfermeil et membre du collectif Kourtrajmé, le réalisateur Ladj Ly a commencé son parcours en filmant la vie de son quartier. Vingt ans plus tard, son film “Les Misérables”, qui raconte une bavure policière dont il a été le témoin, a été sélectionné à la surprise générale en compétition à Cannes et a décroché le prix du Jury. Ce film engagé, essentiel aujourd’hui, est désormais en lice pour la course aux Oscars, où il représente la France. 

Takashi Murakami : “Pour dessiner ces pénis hypertrophiés, il faut être impuissant. L’imagination prend le relais.”
978

Takashi Murakami : “Pour dessiner ces pénis hypertrophiés, il faut être impuissant. L’imagination prend le relais.”

Numéro art Rencontre et carte blanche à l’artiste star japonais qui prend possession de la salle de bal de la galerie Perrotin à Paris, jusqu’au 21 décembre, avec son célèbre personnage Mr DOB, de nouvelles sculptures hypersexualisées et d’étonnantes peintures en hommage à la tradition picturale asiatique. Rencontre et carte blanche à l’artiste star japonais qui prend possession de la salle de bal de la galerie Perrotin à Paris, jusqu’au 21 décembre, avec son célèbre personnage Mr DOB, de nouvelles sculptures hypersexualisées et d’étonnantes peintures en hommage à la tradition picturale asiatique.

Caroline Polachek, de la Villa Médicis au festival Pitchfork
864

Caroline Polachek, de la Villa Médicis au festival Pitchfork

Musique Moitié du duo Chairlift pendant 12 ans, collaboratrice de Beyoncé, Charli XCX ou encore Blood Orange, Caroline Polachek est une musicienne aux multiples casquettes. A l’affiche du Pitchfork Music Festival samedi 2 novembre, cette auteure-compositrice-interprète américaine y présentera son tout premier album à son nom, “Pang”, une envolée lumineuse et lyrique qui amorce en beauté un nouveau chapitre de sa carrière. Portrait. Moitié du duo Chairlift pendant 12 ans, collaboratrice de Beyoncé, Charli XCX ou encore Blood Orange, Caroline Polachek est une musicienne aux multiples casquettes. A l’affiche du Pitchfork Music Festival samedi 2 novembre, cette auteure-compositrice-interprète américaine y présentera son tout premier album à son nom, “Pang”, une envolée lumineuse et lyrique qui amorce en beauté un nouveau chapitre de sa carrière. Portrait.

Qui est Charli XCX, tête d’affiche du festival Pitchfork ?
564

Qui est Charli XCX, tête d’affiche du festival Pitchfork ?

Musique Passée d’icône teenage provocatrice à star de la pop en quelques années, Charli XCX dévoile enfin son troisième album. Elle y confirme ses talents de funambule, entre tubes efficaces et sonorités plus expérimentales. Elle est en concert au festival Pitchfork le samedi 2 novembre. Passée d’icône teenage provocatrice à star de la pop en quelques années, Charli XCX dévoile enfin son troisième album. Elle y confirme ses talents de funambule, entre tubes efficaces et sonorités plus expérimentales. Elle est en concert au festival Pitchfork le samedi 2 novembre.

Rencontre avec Kim Jones, l’homme aux doigts Dior
998

Rencontre avec Kim Jones, l’homme aux doigts Dior

Mode Homme Il est l’un des grands artisans du rapprochement entre le monde du luxe masculin et celui du streetwear. Visionnaire, le directeur artistique des collections homme de Dior, Kim Jones, poursuit dans l’illustre maison de couture l’œuvre qu’il a débutée chez Louis Vuitton, tout en explorant avec un plaisir non dissimulé l’héritage de l’inventeur du new-look. Une synthèse d’influences qui trouve son expression ultime dans l’ouvrage photographique “The Dior Sessions”, qui met en scène des célébrités habillées par ses soins. Rencontre. Il est l’un des grands artisans du rapprochement entre le monde du luxe masculin et celui du streetwear. Visionnaire, le directeur artistique des collections homme de Dior, Kim Jones, poursuit dans l’illustre maison de couture l’œuvre qu’il a débutée chez Louis Vuitton, tout en explorant avec un plaisir non dissimulé l’héritage de l’inventeur du new-look. Une synthèse d’influences qui trouve son expression ultime dans l’ouvrage photographique “The Dior Sessions”, qui met en scène des célébrités habillées par ses soins. Rencontre.

Rencontre avec Irina Shayk : “La mode reconnait enfin l’imperfection”
1

Rencontre avec Irina Shayk : “La mode reconnait enfin l’imperfection”

Mode Des yeux immenses, des traits parfaits et une prestance exceptionnelle : Irina Shayk s’impose comme le top model de notre génération. Très présente sur les podiums lors de la dernière fashion week, elle a assisté en tant qu’invitée au défilé Intimissimi, label italien dont elle est l'égérie. Numéro l’a rencontrée.   Des yeux immenses, des traits parfaits et une prestance exceptionnelle : Irina Shayk s’impose comme le top model de notre génération. Très présente sur les podiums lors de la dernière fashion week, elle a assisté en tant qu’invitée au défilé Intimissimi, label italien dont elle est l'égérie. Numéro l’a rencontrée.  

Ken Loach : les secrets d'un génie sept fois primé à Cannes
789

Ken Loach : les secrets d'un génie sept fois primé à Cannes

Cinéma Cinéaste de tous les records sans jamais être celui des superlatifs, sept fois primé à Cannes où il remporte deux Palmes d’or, l'une pour Le vent se lève en 2006 et l'autre pour I, Daniel Blake dix ans plus tard, instigateur (avec Mike Leigh et Stephen Frears) d’un nouveau cinéma britannique dans les années 80 : Ken Loach est, depuis quarante ans, le représentant d’un cinéma d’outre-Manche engagé. À l’occasion de la sortie en France de son dernier film “Sorry We Missed You” mercredi dernier, Numéro revient sur la “recette Ken Loach”, celle qui fait que le cinéaste britannique connaît toujours, après vingt-sept longs métrages et une dizaine de séries et de documentaires, un immense succès aussi bien auprès de la critique que du public. Cinéaste de tous les records sans jamais être celui des superlatifs, sept fois primé à Cannes où il remporte deux Palmes d’or, l'une pour Le vent se lève en 2006 et l'autre pour I, Daniel Blake dix ans plus tard, instigateur (avec Mike Leigh et Stephen Frears) d’un nouveau cinéma britannique dans les années 80 : Ken Loach est, depuis quarante ans, le représentant d’un cinéma d’outre-Manche engagé. À l’occasion de la sortie en France de son dernier film “Sorry We Missed You” mercredi dernier, Numéro revient sur la “recette Ken Loach”, celle qui fait que le cinéaste britannique connaît toujours, après vingt-sept longs métrages et une dizaine de séries et de documentaires, un immense succès aussi bien auprès de la critique que du public.

loading
Plus d'articles

Advertising