222


Commandez-le
Numéro
21

Les joncs Panthère de Cartier à porter en accumulation

Joaillerie

L'animal emblématique de la maison de joaillerie française se transforme en un jonc souple à porter en accumulation.

1/3

La panthère apparaît dans le vocabulaire de la maison Cartier dès 1914. Il s'invite en motif abstrait sur des montres, en dessin sur des vanity-cases, et sur une illustration signée George Barbier dont la maison fera sa campagne publicitaire conformément à la volonté de Louis Cartier. Animal fétiche de la directrice artistique Jeanne Toussaint, il lui vaut aussi son surnom. En 1949, le gracieux félin devient une broche figurative commandée par le duc de Windsor pour son épouse adorée, Wallis Simpson (qu'il n'a pu épouser qu'en renonçant au trône d'Angleterre, treize ans plus tôt). La panthère fait des ravages dans les familles royales. Entre 1957 et 1958, la mannequin anglaise Nina Dyer, devenue princesse Shirin Aga Khan, acheta une série de bijoux à son effigie, notamment un bracelet, une épingle à jabot et un pendentif, mêlant or blanc, diamants, saphirs et émeraudes. Depuis le noble animal est devenu un véritable emblème de la maison Cartier et se décline à l’infini sur des montres, bagues, bracelets et colliers ainsi que sur des pièces de haute joaillerie.

 

Cette année, la panthère de Cartier devient un jonc en or jaune ou rose qui présente, à une de ses extrémités, une tête aux yeux d’émeraude ou de grenats tsavorites et à la truffe d’onyx. Parfois pavée de diamants, cette création, aussi souple qu’épurée, à porter seule ou en accumulation, se passe de fermoir. Une prouesse rendue possible grâce au savoir-faire des orfèvres de la maison qui propose un alliage d'ors innovant. La maison Cartier propose également un service de personnalisation pour graver un message, des initiales ou d’une date à l’intérieur de cette pièce contemporaine et facile à porter.

 

 

Les bracelets Panthère sont à retrouver dans les boutiques Cartier ou sur www.Cartier.fr