Advertising
13 Février

À quoi ressemble la première collection de joaillerie par Pinel & Pinel?

 

À l'approche de la Saint Valentin, le malletier Pinel & Pinel s'aventure dans la joaillerie pour la première fois avec une collection de bracelets.

Par La rédaction

1/9
2/9
3/9
4/9
5/9
6/9
7/9
8/9
9/9
  • Alors que les couples s’apprêtent à célébrer demain leur amour, la maison Pinel & Pinel propose une idée supplémentaire à ajouter à la liste des cadeaux de cette Saint Valentin : une collection de bracelets fins qui associent le cuir et le crocodile à l’or et au diamant. Le savoir-faire d’exception du malletier de luxe s’y retrouve aussi bien dans le traitement du galuchat, un cuir de raie à l’aspect granuleux unique, que dans celui de la peau de crocodile, les deux matériaux proposés pour recouvrir le jonc du bracelet. Ceux-ci sont teints tantôt en orange, rose et jaune vifs, tantôt en marron, noir, gris et bleu ciel.

     

    Détail central de ces bracelets : leur fermoir, dont la forme de ressort évoque les nœuds marins qui permettent d’amarrer les bateaux. Réalisé en or rose, jaune ou blanc grâce au joaillier Patrice Fabre, celui-ci renferme un précieux diamant dont l’éclat reflète sa lumière. Avec cette première collection de joaillerie depuis la création de sa maison en 2004, Fred Pinel montre donc comment les secrets de fabrication réservées à la maroquinerie peuvent se marier aux minutieuses techniques du bijou. 

  • Alors que les couples s’apprêtent à célébrer demain leur amour, la maison Pinel & Pinel propose une idée supplémentaire à ajouter à la liste des cadeaux de cette Saint Valentin : une collection de bracelets fins qui associent le cuir et le crocodile à l’or et au diamant. Le savoir-faire d’exception du malletier de luxe s’y retrouve aussi bien dans le traitement du galuchat, un cuir de raie à l’aspect granuleux unique, que dans celui de la peau de crocodile, les deux matériaux proposés pour recouvrir le jonc du bracelet. Ceux-ci sont teints tantôt en orange, rose et jaune vifs, tantôt en marron, noir, gris et bleu ciel.

     

    Détail central de ces bracelets : leur fermoir, dont la forme de ressort évoque les nœuds marins qui permettent d’amarrer les bateaux. Réalisé en or rose, jaune ou blanc grâce au joaillier Patrice Fabre, celui-ci renferme un précieux diamant dont l’éclat reflète sa lumière. Avec cette première collection de joaillerie depuis la création de sa maison en 2004, Fred Pinel montre donc comment les secrets de fabrication réservées à la maroquinerie peuvent se marier aux minutieuses techniques du bijou. 

  • Alors que les couples s’apprêtent à célébrer demain leur amour, la maison Pinel & Pinel propose une idée supplémentaire à ajouter à la liste des cadeaux de cette Saint Valentin : une collection de bracelets fins qui associent le cuir et le crocodile à l’or et au diamant. Le savoir-faire d’exception du malletier de luxe s’y retrouve aussi bien dans le traitement du galuchat, un cuir de raie à l’aspect granuleux unique, que dans celui de la peau de crocodile, les deux matériaux proposés pour recouvrir le jonc du bracelet. Ceux-ci sont teints tantôt en orange, rose et jaune vifs, tantôt en marron, noir, gris et bleu ciel.

     

    Détail central de ces bracelets : leur fermoir, dont la forme de ressort évoque les nœuds marins qui permettent d’amarrer les bateaux. Réalisé en or rose, jaune ou blanc grâce au joaillier Patrice Fabre, celui-ci renferme un précieux diamant dont l’éclat reflète sa lumière. Avec cette première collection de joaillerie depuis la création de sa maison en 2004, Fred Pinel montre donc comment les secrets de fabrication réservées à la maroquinerie peuvent se marier aux minutieuses techniques du bijou. 

  • Alors que les couples s’apprêtent à célébrer demain leur amour, la maison Pinel & Pinel propose une idée supplémentaire à ajouter à la liste des cadeaux de cette Saint Valentin : une collection de bracelets fins qui associent le cuir et le crocodile à l’or et au diamant. Le savoir-faire d’exception du malletier de luxe s’y retrouve aussi bien dans le traitement du galuchat, un cuir de raie à l’aspect granuleux unique, que dans celui de la peau de crocodile, les deux matériaux proposés pour recouvrir le jonc du bracelet. Ceux-ci sont teints tantôt en orange, rose et jaune vifs, tantôt en marron, noir, gris et bleu ciel.

     

    Détail central de ces bracelets : leur fermoir, dont la forme de ressort évoque les nœuds marins qui permettent d’amarrer les bateaux. Réalisé en or rose, jaune ou blanc grâce au joaillier Patrice Fabre, celui-ci renferme un précieux diamant dont l’éclat reflète sa lumière. Avec cette première collection de joaillerie depuis la création de sa maison en 2004, Fred Pinel montre donc comment les secrets de fabrication réservées à la maroquinerie peuvent se marier aux minutieuses techniques du bijou. 

  • Alors que les couples s’apprêtent à célébrer demain leur amour, la maison Pinel & Pinel propose une idée supplémentaire à ajouter à la liste des cadeaux de cette Saint Valentin : une collection de bracelets fins qui associent le cuir et le crocodile à l’or et au diamant. Le savoir-faire d’exception du malletier de luxe s’y retrouve aussi bien dans le traitement du galuchat, un cuir de raie à l’aspect granuleux unique, que dans celui de la peau de crocodile, les deux matériaux proposés pour recouvrir le jonc du bracelet. Ceux-ci sont teints tantôt en orange, rose et jaune vifs, tantôt en marron, noir, gris et bleu ciel.

     

    Détail central de ces bracelets : leur fermoir, dont la forme de ressort évoque les nœuds marins qui permettent d’amarrer les bateaux. Réalisé en or rose, jaune ou blanc grâce au joaillier Patrice Fabre, celui-ci renferme un précieux diamant dont l’éclat reflète sa lumière. Avec cette première collection de joaillerie depuis la création de sa maison en 2004, Fred Pinel montre donc comment les secrets de fabrication réservées à la maroquinerie peuvent se marier aux minutieuses techniques du bijou. 

  • Alors que les couples s’apprêtent à célébrer demain leur amour, la maison Pinel & Pinel propose une idée supplémentaire à ajouter à la liste des cadeaux de cette Saint Valentin : une collection de bracelets fins qui associent le cuir et le crocodile à l’or et au diamant. Le savoir-faire d’exception du malletier de luxe s’y retrouve aussi bien dans le traitement du galuchat, un cuir de raie à l’aspect granuleux unique, que dans celui de la peau de crocodile, les deux matériaux proposés pour recouvrir le jonc du bracelet. Ceux-ci sont teints tantôt en orange, rose et jaune vifs, tantôt en marron, noir, gris et bleu ciel.

     

    Détail central de ces bracelets : leur fermoir, dont la forme de ressort évoque les nœuds marins qui permettent d’amarrer les bateaux. Réalisé en or rose, jaune ou blanc grâce au joaillier Patrice Fabre, celui-ci renferme un précieux diamant dont l’éclat reflète sa lumière. Avec cette première collection de joaillerie depuis la création de sa maison en 2004, Fred Pinel montre donc comment les secrets de fabrication réservées à la maroquinerie peuvent se marier aux minutieuses techniques du bijou. 

  • Alors que les couples s’apprêtent à célébrer demain leur amour, la maison Pinel & Pinel propose une idée supplémentaire à ajouter à la liste des cadeaux de cette Saint Valentin : une collection de bracelets fins qui associent le cuir et le crocodile à l’or et au diamant. Le savoir-faire d’exception du malletier de luxe s’y retrouve aussi bien dans le traitement du galuchat, un cuir de raie à l’aspect granuleux unique, que dans celui de la peau de crocodile, les deux matériaux proposés pour recouvrir le jonc du bracelet. Ceux-ci sont teints tantôt en orange, rose et jaune vifs, tantôt en marron, noir, gris et bleu ciel.

     

    Détail central de ces bracelets : leur fermoir, dont la forme de ressort évoque les nœuds marins qui permettent d’amarrer les bateaux. Réalisé en or rose, jaune ou blanc grâce au joaillier Patrice Fabre, celui-ci renferme un précieux diamant dont l’éclat reflète sa lumière. Avec cette première collection de joaillerie depuis la création de sa maison en 2004, Fred Pinel montre donc comment les secrets de fabrication réservées à la maroquinerie peuvent se marier aux minutieuses techniques du bijou. 

  • Alors que les couples s’apprêtent à célébrer demain leur amour, la maison Pinel & Pinel propose une idée supplémentaire à ajouter à la liste des cadeaux de cette Saint Valentin : une collection de bracelets fins qui associent le cuir et le crocodile à l’or et au diamant. Le savoir-faire d’exception du malletier de luxe s’y retrouve aussi bien dans le traitement du galuchat, un cuir de raie à l’aspect granuleux unique, que dans celui de la peau de crocodile, les deux matériaux proposés pour recouvrir le jonc du bracelet. Ceux-ci sont teints tantôt en orange, rose et jaune vifs, tantôt en marron, noir, gris et bleu ciel.

     

    Détail central de ces bracelets : leur fermoir, dont la forme de ressort évoque les nœuds marins qui permettent d’amarrer les bateaux. Réalisé en or rose, jaune ou blanc grâce au joaillier Patrice Fabre, celui-ci renferme un précieux diamant dont l’éclat reflète sa lumière. Avec cette première collection de joaillerie depuis la création de sa maison en 2004, Fred Pinel montre donc comment les secrets de fabrication réservées à la maroquinerie peuvent se marier aux minutieuses techniques du bijou. 

  • Alors que les couples s’apprêtent à célébrer demain leur amour, la maison Pinel & Pinel propose une idée supplémentaire à ajouter à la liste des cadeaux de cette Saint Valentin : une collection de bracelets fins qui associent le cuir et le crocodile à l’or et au diamant. Le savoir-faire d’exception du malletier de luxe s’y retrouve aussi bien dans le traitement du galuchat, un cuir de raie à l’aspect granuleux unique, que dans celui de la peau de crocodile, les deux matériaux proposés pour recouvrir le jonc du bracelet. Ceux-ci sont teints tantôt en orange, rose et jaune vifs, tantôt en marron, noir, gris et bleu ciel.

     

    Détail central de ces bracelets : leur fermoir, dont la forme de ressort évoque les nœuds marins qui permettent d’amarrer les bateaux. Réalisé en or rose, jaune ou blanc grâce au joaillier Patrice Fabre, celui-ci renferme un précieux diamant dont l’éclat reflète sa lumière. Avec cette première collection de joaillerie depuis la création de sa maison en 2004, Fred Pinel montre donc comment les secrets de fabrication réservées à la maroquinerie peuvent se marier aux minutieuses techniques du bijou. 

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising