42


Commandez-le
Numéro
04

Xavier Dolan sublime Julia Roberts pour Chopard

Joaillerie

Grand partenaire du Festival de Cannes, la maison Chopard ne cesse d'honorer le lien précieux qu'elle entretient avec le septième art. Cette année, Caroline Scheufele – coprésidente et directrice artistique de la maison – s'allie avec l'un des cinéastes les plus talentueux de sa génération, Xavier Dolan, qui sublime l'actrice Julia Roberts et la montre “Happy Sport”.

 

La montre Happy Sport de Chopard. © Federal Studio

1/5

En 1985, Caroline Scheufele n’a pas encore vingt-cinq ans qu’elle esquisse le premier bijou Chopard, le “Happy Clown”, un pendentif inspiré de son amour d’enfance pour le cirque. Mais celle qui est aujourd’hui la coprésidente et directrice artistique de la maison Chopard ne compte pas s’arrêter là. En 1993, elle imagine un projet ambitieux : allier l’élégance et la fonctionnalité en créant une montre en acier étanche, qui renfermerait dans son cadran des diamants mobiles. Son idée peine à convaincre les horlogers : “L’ensemble de l'équipe du développement horloger, et même mes parents ne cachaient pas leur scepticisme sur le projet... Ils pensaient que c'était une idée folle de mettre des diamants dans un boîtier en acier alors que les diamants étaient depuis toujours associés à l'or ou au platine. Mais selon moi, il n’y avait rien qui devait empêcher ce mariage inédit.” se souvient-elle.

 

Obstinée et consciente du potentiel de la montre qu’elle imagine, Caroline Scheufele garde le cap, et décide, trente ans plus tard, de mettre son équipe au défi. “Il s'agissait d'un défi technique, car nous devions trouver un équilibre esthétique dans la superposition du boîtier, du cadran, d’un premier verre saphir, des diamants mobiles et du second verre saphir, ce qui a rendu les choses assez compliquées. Par ailleurs, la montre devait bien sûr être étanche, ce qui ajoutait un autre défi technique.” explique-t-elle. La montre qui résulte de ce travail d’orfèvre – décliné en trois modèles –, aussi intemporelle qu’avant-gardiste, se nommera “Happy Sport” : “Happy”, pour la joie qu’elle éprouve à la vue de ces diamants virevoltant en toute liberté ; “Sport”, car la montre entièrement étanche est un accessoire à l’épreuve d'une journée dynamique.

Campagne “Happy Diamonds” de Chopard, réalisée par Xavier Dolan, 2021.

Pour réaliser “Happy Diamonds”, la campagne de ce projet, la directrice artistique de Chopard fait appel un artiste tout aussi innovant, et dont elle sait qu’il dispose de la vision idéale pour capturer l’essence de ses diamants joyeux : Xavier Dolan, qui écrit son premier scénario à seulement seize ans. Le cinéaste, qu’elle a rencontré au Festival de Cannes – le terrain de jeu favori de la maison de joaillerie – s’attèle, flatté, à la tâche qui lui a été confiée, et redouble d’enthousiasme lorsqu’il apprend que Julia Roberts en sera l’égérie : “Le projet a alors pris un tout autre sens. Elle a été importante dans ma vie et mon histoire, notamment grâce au film Erin Brockovich. Le fait de savoir que j’aurais la chance travailler avec elle m’a évidemment enthousiasmé.” Et Caroline Scheufele a vu juste. Alors que l'actrice danse au rythme de la course effrénée des diamants, Xavier Dolan la sublime a l'aide d'une mise en scène ultra naturelle...et le sourire légendaire de l'héroïne de Pretty Woman semble n'avoir jamais paru aussi authentique. 

 

Découvrez la montre Happy Sport sur le site de Chopard